QUI A GAGNE ? REPONSE CE JEUDI :19 posts

Tout ceux qui soutiennent l'un des trois candidats à la candidature du PS ont trouvé que dans le débat d'hier au soir leur préféré(e) a été le(a) meilleur(e)! Côté presse le Parisien donne DSK vainqueur,tel autre donne Fabius, la plupart donnent le match nul tout en reconnaissant  le mérite au PS d'avoir organisé ce débat, très courtois, mais un peu long et ennuyeux par manque d'interactivité.L'éditoraliste de Marianne estime sur Lci que "Ségolène Royal n'est pas transcendante mais ...qu'elle n'a pas été battue,donc elle a gagné".

Dans le département,comme chez nos voisins des comités de soutien se sont constitués pour chaque candidat.Plusieurs  de mes collègues conseilers généraux,dont quelques uns que j'aime bien et qui vôtent généralement comme moi lors des consultations d'importance, ont pris position pour Royal.Je les comprend parce qu'ils sont à l'écoute du peuple et de leurs électeurs
D'autres restent solidaires de Gérard Miquel depuis
longtemps dans le camp de Rocard et de Strauss-Kahn.Peu d'élus connus en dehors de Roland Gareyte et de Marie-Odile Delcamp restent fidèles à Fabius et à Martin Malvy.Cela me navre un peu.Chacun est libre mais la reconnaissance et la fidélité ne sont pas le fort du monde politique!Beaucoup encore attendent l'issue du débat et le vôte définitif,peu certains qu'ils sont  de détenir la vérité.Et puis personne ne connait encore la totalité de l'offre,Chevènement par exemple ne prendra sa décision qu'en décembre au vu du choix du PS!

Les sondages jusqu'ici ont joué un grand rôle.Philippe Lentschener,patron de Satchi & Satchi, qui me prêta  bénévolement son concours lors de ma candidature aux législatives, dénonce d'ailleurs leur surutilisation pour désigner les candidats du PS et de l'Ump."ils sont fixés sur un corps social qui n'est pas celui qui vôtera.Ils influencent de l'extérieur les électeurs de l'intérieur qui devraient eux mêmes influencer l'extérieur".

Les chercheurs du Cevipof se sont penchés sur ce dossier.L'un d'eux (F.Cornu-gentille) estime que ces sondages de précampagne ne servent pas à connaître l'opinion mais servent à Royal et Sarkozy à marginaliser leurs conccurents".Tantôt ils nous apprennent que la candidate socialiste devancerait de 10 points à 58% Nicolas Sarkozy au second tour,le lendemain c'est l'inverse!

Quand on sait que 67 % des gens ne font confiance ni à la droite ni à la gauche pour gouverner, et que la gauche est surévalué de 10 points par rapport aux chiffres de l'élection (c'est le contraire à droite,particulièrement pour Le Pen) nous serions prudents  de ne pas décider seulement au  vu des sondages.

Et vous chers internautes qu'en pensez vous ?

 



18/10/2006
19 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion