Quand Jean-Pierre permet à Ségolène de se reposer un peu...9 posts

Piqué sur le blog de Jean-Michel Apathie(fragment qui fait suite à son papier sur Arlette qu'il recevait ce latin sur RTL).J'ai trouvé ça amusant...

..."Autre chose qui n'a pas grand chose à voir avec ce qui précède. Enfin, je crois.
Ségolène Royal, candidate du parti socialiste à l'élection présidentielle, était annoncée sur Europe 1 ce matin. Surprise en me branchant sur la fréquence de la concurrence, après avoir reconduit Arlette Laguiller à l'issue d'un cordial petit déjeuner: la voix de Jean-Pierre Chevènement répond aux questions des journalistes de la radio concurrente et néanmoins amie (je m'entraine parce que dans le futur communiste inéluctable et prévisible, toute notion de concurrence sera abolie).

Première pensée: la candidate s'est-elle décommandée parce qu'elle n'avait pas envie de voir les journalistes d'Europe 1 (évitons de personnaliser le propos)? Ou bien est-elle fatiguée par sa campagne? Ou bien avait-elle tout simplement envie d'écouter RTL sous sa couette, tranquille, comme que si elle était en vacances?

Deuxième pensée: pourquoi Jean-Pierre Chevènement? Par quel cheminement de la pensée ce responsable politique, brillant et drôle, adhérent du parti socialiste depuis 1965, fondateur du nouveau PS à Épinay en 1971 avec François Mitterrand, multi démissionnaire, opposant à l'euro puis au traité constitutionnel, est-il devenu le substitut de la candidate, son remplaçant au pied levé? Existe-t-il à ce point entre eux une connivence intellectuelle, une proximité idéologique, qui explique que quand elle défaille, Jean-Pierre la remplace?
Est-ce là la marque de la modernisation du socialisme dont Ségolène Royal est porteuse? Faut-il voir dans cette scène l'acte fondateur d'une possible nomination à Matignon? Un ticket Royal-Chevènement, Ségolène-Jean-Pierre?

Tiens, au fait, j'y pense, peut-être que c'est J-P Chevènement qui a été sur Europe 1 parce que Lionel Jospin n'était pas libre, ce matin. Parfois, c'est bien connu ça aussi, les journalistes font tout un fromage d'un truc très banal, tout bête comme chou. Ca aussi ça devrait changer, le jour où, enfin, le communisme sera descendu sur terre."



10/04/2007
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion