949- Nobel européen (Jean-Victor) 1 post

J'ai invité ici Jean-Victor et son blog lantifadas  http://lantifadas.midiblogs.com/
Son article tout frais du jour apporte ici un point de vue original, assez largement partagé par ceux qui,comme moi, ont participé plus ou moins directement à la popularisation de l'idée européenne, qui ont cependant voté non au référendum, et qui espèrent encore une transformation et un recentrage sur l'Europe solidaire et sociale.MB

Au bistro de la Toile : Nobel européen.

chimulus bistro copie.jpg

 

 

- Oh ! Je te salue ami nobélisé ! Chantre de la Paix ! Sers-nous une tournée générale, on l'a bien mérité Loulle !

 

- Ah ! Je te vois venir Victor, tu vas en rajouter sur les ricanements de Merluche concernant l'attribution du prix Nobel de la paix à l'Union européenne… Il est vrai que cette récompense suprême au moment au l'Europe se montre incapable de régler ses problèmes économiques ressemble plus à du sarcasme qu'à de la reconnaissance…

 

- Détrompe-toi Loulle. Il n'y a aucune ironie dans ma satisfaction de voir l'Europe enfin récompensée pour sa contribution à la paix mondiale. C'est seulement un peu tard. Il ne faut pas confondre l'idée européenne d'union économique et politique voulue par les Pères fondateurs avec ce que les droites ultralibérales en ont fait : une grosse méduse bureaucratique sans squelette ni frontière, sans idée autre que la prééminence de la finance, sans autre idéal que le fric. Nobel de la Paix oui, car voilà bientôt soixante-et-dix ans que nous vivons en PAIX entre nous, peuples européens dont l'histoire longue et tumultueuse est faite de guerres fratricides et aussi d'avancées démocratiques à vocation universelle. A rapprocher des soixante-et-dix ans précédant où la France et l'Allemagne ont par trois fois entrainés l'Europe et le monde entier dans les massacres les plus horribles.

 

- Voilà de quoi faire taire, effectivement, bien des ricanements.

 

- Cette paix, dont nous bénéficions n'est pas irréversible. Les mouvements égoïstes se multiplient en Europe : velléités d'indépendance des Flamands en Belgique, des Catalans et des basques en Espagne, des Ecossais au Royaume-Uni, etc. Ces mouvements orchestrés par les extrême-droites européennes sont préoccupants. Mais il n'y a pas danger en la demeure tant que les peuples mangent à leur faim. Cela durera-t-il ? Pas sûr… Et si, la misère attisant les rancœurs, plusieurs pays économiquement sinistrés se liguaient pour exiger des plus puissants – l'Allemagne mais aussi la France – un meilleur partage des richesses ?

 

- Il est vrai que le ressentiment des peuples, malmenés par la crise voulue et organisée par une poignée de voyous de la haute finance, envers l'Union européenne telle qu'elle existe est grand…

 

- Ces voyous dont tu parles – qui ont pris le pouvoir avec l'entrée des Anglais en Europe, funeste décision - ont dévoyé l'idée européenne. Ils en ont fait une  Europe fourre-tout, uniquement articulée autour de « l'économie de marché » et « la concurrence libre et non faussée » telle que la dessine ce traité de Lisbonne, repoussé par les Français, mais a eux imposée par les duplicités de Sarko et conforté par le traité « règle d'or » de Hollande. Que cette Europe-là crève sous son propre poids, comme autrefois les dinosaures, ne fera couler de larmes qu'aux banquiers, magouilleurs fiscaux et autres spéculateurs.


La lâcheté des gouvernements vis-à-vis de la Grèce a sonné comme un glas. Ces gouvernements de pleutres ont baissé casaque, ont abandonnés la lutte en rase campagne, sans combattre devant les insupportables diktats des « marchés ». Mais merde, c'est quoi, c'est qui les « marchés » ? Une poignée de grosses banques, de fonds spéculatifs, de traders. Une centaine de parasites tout au plus ! Et ces gens-là se permettent – avec l'argent que les Etats, donc les citoyens, leur ont donné – de foutre en bas des pays comme la Grèce, le Portugal, l'Espagne, bientôt l'Italie ? Et ça se passerait comme ça ? Sans problèmes ? Eh ! Oh ! Ça va pas non ? Les manifestations des Grecs, des Espagnols, des Italiens ne sont que les prémisses de mouvements, d'affrontements sociaux de grande ampleur qui risquent d'être sanglants et de s'étendre à toute l'Europe. Pour le malheur des peuples.


L'euro, qui nous a été vendu comme un pas décisif vers une véritable intégration européenne, vient de démontrer son caractère artificiel. Une monnaie commune implique des politiques économiques sinon communes du moins très convergentes dans les domaines de la fiscalité et des lois sociales. Comme ce n'est pas le cas et que les convergences sont battues en brèche par une concurrence débridée là où il faudrait de la solidarité, l'euro se casse la gueule…


L'Europe ne repartira qu'en se resserrant. L'Europe est la plus belle idée du siècle passé. Elle a bercé nos rêves, suscité beaucoup d'espoirs. Elle est aussi – hélas – une grande déception car cette belle idée a été dévoyée. Au lieu de bâtir une Europe des solidarités, les technocrates — non élus et mis en place par les lobbies financiers multinationaux — ont établi une Europe de la concurrence sauvage non seulement entre les nations mais surtout entre les peuples qui la constituent.


Il n'est pas inutile de revenir encore une fois à ce qui a été la véritable volonté des Pères Fondateurs : la paix et la réconciliation entre l'Allemagne et la France. Ce but — ô combien difficile à seulement envisager à cette époque — est atteint au delà de toute espérance. Pour que l'Europe retrouve l'amour de ses peuples, il faut qu'elle reparte de zéro. A partir évidemment du noyau historique France-Allemagne-Bénélux-Italie. D'autres s'y raccrocheront après. Mais en écoutant les peuples et en bannissant les « élites » élues par personne, responsables devant personne représentée par l'insupportable Commission européenne et son exécrable président Barosso. Et avec une vision fédérale claire mais respectueuse des nations, clé de la puissance politique.


- A Nobel alors Victor ! Levons nos verres !




15/10/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 268 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion