818- La gauche couleur locale (PV) 30 posts


dessin de chimulus pour LePost


18h11

DÉBANDADE !

Icone Le Post Tv

Que doit dire Xavier Bertrand dimanche soir? Les bons conseils de François Morel...

Cela évitera au patron de l'UMP d'aller chercher des "éléments de langage" à l'Elysée!


                                   @@@



Avec une participation inférieure à 50 %, la plus faible jamais enregistrée pour une consultation régionale, l'analyse du vote enregistré hier est plus ouverte que ne le laisse penser la lecture des résultats secs. Notre premier réflexe ce matin doit être de s'interroger sur les raisons d'une abstention aussi forte. Désintérêt croissant pour la politique, dont un nombre grandissant de Françaises et de Français ne croient plus qu'elle peut changer leur quotidien ? Désaveu du fait régional qui ne constitue pas un enjeu politique déterminant auprès des électeurs ? Ou encore constat que les présidents sortants n'ont pas suffisamment été contestés durant la campagne pour qu'une alternative soit en capacité de mobiliser l'opinion ?

 

 

Quoi qu'il en soit, le rouleau compresseur socialiste continue d'écraser les élections locales. Après les municipalités où le mouvement s'engagea dès 1977, les Départements qui devraient bientôt conduire au Sénat une nouvelle majorité, les Régions ont confirmé hier qu'elles souhaitaient rester à gauche. Et, comme si un malheur n'arrivait jamais seul pour l'UMP, la résurgence du Front national qui va se maintenir au second tour dans de nombreuses Régions préfigure un cauchemar qui pourrait se transformer en film d'horreur lors des prochaines législatives. Voilà, les régionales de 2010 ont refermé la parenthèse ouverte avec l'élection de Nicolas Sarkozy en 2007. Et c'est une photographie assez classique des rapports de forces électoraux de ces vingt dernières années qui émerge au révélateur du scrutin d'hier soir. Avec un vert qui s'estompe, des classes laborieuses qui retrouvent le chemin de la gauche, un charme sarkozyste qui n'opère plus sa transgression, un Front national toujours assis sur la crise et des adhérents au parti des pêcheurs à la ligne encore un peu plus nombreux.

 

 

Pour Nicolas Sarkozy, pris à contre-pied par la crise financière, la route vers la présidentielle est bordée de platanes. Beaucoup de ce qui faisait sa force, à commencer par sa stratégie électorale de rassemblement des droites, s'est effondré hier. Il n'a plus que deux atouts dans sa manche pour gagner en 2012 : sa propre personnalité et les socialistes qui auraient tort d'oublier que leur victoire du premier tour est d'abord l'oeuvre des présidents de Région avant d'être celle d'un candidat capable d'apporter des réponses aux crises traversées par la société française.

 

Patrick Venries édito de Sud-Ouest


Nono

13032010



En dépit des palinodies préélectorales du Languedoc-Roussillon, j'avoue que j'ai apprécié le discours de Martine Aubry première secrétaire du PS hier au soir.J'ai trouvé le ton juste,la stratégie affirmée,celle préconisée par ce blog:l'union de toutes les sensibiltés de gauche autour du PS,la main tendue aux adversaires d'hier sans exclusive.Et puis le coeur! Quand on parle avec ses tripes,les électeurs le sentent.
Bravo et merci à toutes celles et à tous ceux  de ce canton de Cahors NO qui ont donné un beau résultat d'abord à Martin Malvy, ensuite à toute la gauche, écologistes compris.Je n'y ai que très modestement contribué avec l'ensemble des maires et la plupart des adjoints et conseillers municipaux.Nous sommes encore loin des résultats de Sousceyrac,de Latronquière ou de la ville de Figeac...mais ce n'est pas si mal...Avec l'Union tout est possible dans un département qui a voté plus qu'ailleurs(8 ou 9% de plus).Pour nous l'esprit civique existe.C'est pourquoi nous ne resterons pas insensibles aux abstentions qui soulignent le mal être et les difficultés de trop de nos compatriotes.Une centaine de voix pour le FN à Pradines,24 à Espère,26 à Mercuès! C'est le signe également d'un fort rejet de la politique et du malaise qui touche nos concitoyens.Je connais des maires qui ne s'expliquent pas ces résultats.


Je publie le bon article de Patrick qui tire fort bien les leçons de ce premier tour de scrutin.

                                                           Marc Baldy


Comment faire le grand chelem

Dessin du jour : Comment faire le grand ...

dessin de Delize yahoo cartoons


Dilem

Dilem

posté par Helder  http://sarkozynews.canalblog.com/


Présentation


Recommander

Calendrier

Mars 2010
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

...me contacter:

                                         
  baup.andre@orange.fr                               
                                  
..
Par Daniel Schneidermann le 19/03/2010

ferrat obsèques

Dans la Sarkozie en déroute, la chose est presque passée inaperçue. Ce n'est pas un scandale majuscule. Il porte pas des lunettes de soleil. Il pose pas pour les magazines. On ne l'a pas vu à la Une. Les manchettes n'ont rien sû. Mais on se l'est répété, toute la semaine, d'une bouche à une oreille, de ferronnier à menuisier, d'artisan à ouvrier, de Samuel à Natacha, sans oublier Jean-Pierre, de plaines en forêts, de vallons en collines. Tiens, il n'y avait personne, aux obsèques de Ferrat. Marie-George mise à part, et Bové en voisin. Ni Sarkozy ni Mitterrand bien entendu. Ni Aubry ni Royal ni d'Ormesson ni Besancenot, ni la jungle ni le zoo. Juste cinq mille amis de veille et de bamboche, chantant ensemble à perdre la raison, comme un, comme une. Quelque part en Ardèche. Et c'est loin.

Ce n'est pas un scandale pour les magazines.
Ce n'était qu'un chanteur, après tout. Un joueur de pétanque, un citoyen d'Ivry, un moustachu sincère qui aurait parfois dû se taire, un pote à Félicien, qui méritait bien, lui aussi, la cloche d'airain. Rien d'autre qu'un joli nom, camarade, un pote à Potemkine, un espoir en chantier, un coeur au bois dormant.

Pas de quoi twister les mots.
C'est une pensée de toute la semaine, à ne plus que savoir en faire, qui sans doute restera, du printemps qui va naître jusqu'aux mortes saisons, légère, volatile et insistante, pas plus de quelques mots d'une chanson. C'est une pensée qui joue pas les starlettes, qui vous tourne pas la tête, qui rebondit de plaines en forêts, de vallons en collines, comme on boit aux fontaines, une pensée d'un monde qui chante au fond de moi, où l'on n'est pas toujours du côté du plus fort. M'en voudrez-vous beaucoup, si je vous dis un monde où il n'y avait personne aux obsèques de Ferrat ?

Ecrire un commentaire - Par AB
Vendredi 19 mars 2010 5 19 /03 /2010 21:19

- Recommander

-le café, porte ouverte sur le monde

.Capture plein écran 10032010 223959.jpg

















 


..."Le café est une porte ouverte sur le monde, à mi-chemin entre la maison et la rue, l'intime et le public.

Au café, il y a toujours une chance de parler, d'écouter, d'être ému. Café coiffeur, épicerie, bar d'un train chinois… autant d'univers en perpétuel mouvement.

Comme dans l'auberge espagnole, on y trouve ce que l'on y apporte. Le café un endroit inspiré, habité par la personne ou la famille qui le tiennent. Et parfois un véritable théâtre avec le tenancier en vedette principale, les clients qui viennent discuter, se mettre en valeur et en spectacle, ou simplement jouer le rôle de spectateurs. Un café qui ferme, c'est un théâtre qui brûle !

À notre époque technologique, virtuelle, le café demeure, partout dans le monde, un lieu simple, un refuge provisoire avec ses tables et ses chaises. On y apprécie, selon la saison, le réconfort du radiateur ou l'agréable fraîcheur intérieure.

Aller au café, c'est voyager dans le temps, et pas seulement grâce au formica hors d'âge ou à la musique du juke-box. Mais peu importe la décoration : la magie des cafés vient des personnes que l'on y rencontre, la femme ou l'homme derrière son bar, les habitués, des inconnus..."

Pierrick Bourgault

journaliste indépendant,photographe."Les bars du monde" www.monbar.net/index.php
Ecrire un commentaire - Par AB
Jeudi 18 mars 2010 4 18 /03 /2010 12:38

- Recommander

 


A l
Ecrire un commentaire - Par AB
Lundi 15 mars 2010 1 15 /03 /2010 17:08

- Recommander

 

A télécharger en bas de page au format PDF et à imprimer.

Bulletin d’adhésion au MRC (2010)
Bulletin à retourner accompagné du chèque à l’ordre de l’AFMRC au :

MRC - 3 avenue de Corbéra - 75012 Paris

Le service adhésions vous confirmera par courrier votre adhésion sous 15 jours

bulletin_adhesion_2010.pdf Bulletin adhesion 2010.pdf  (173.45 Ko)

Ecrire un commentaire - Par AB
Lundi 15 mars 2010 1 15 /03 /2010 13:22



15/03/2010
38 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 270 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion