583-Les mots qui ont fait gagner Sarkozy 3 posts



     Les mots qui ont fait gagner Sarkozy


Pour ceux qyui s'intéressent aux ressorts de la politique,il faudra lire « Les  Mots de Nicolas Sarkozy» de Jean-Louis Calvet et Jean Véronis (au Seuil).


Les mots, la méthode et le style des discours du candidat Sarkozy,rédigés par le génial(techniquement) Henri Guaino ont grandement facilités sa victoire en les rendant accessibles au plus grand nombre.Les phrases courtes,un vocabulaire réduit,des répétitions « qui sont l'âme de la pédagogie »,volà des procédés connus depuis longtemps.


Gaino,pardon,Sarkozy en a usé et abusé.Le grand art c'est de s'y tenir tout au long d'une campagne, et pour tous les thèmes abordés notamment les plus complexes.Les auteurs ont calculé que la prase moyenne de Gaino dans les discours de sarkozy comportait 21 mots au lieu de 27 pour Ségolène.Celui-ci utlise essentiellement des verbes au lieu des noms.Ces procédés évoquent davantage la conversation de tous les jours,font apparaître le discours plus spontané,moins technocratique.Le "je",le "je veux" sont omniprésents dans les discours et surtout les "je veux être le président" par rafales à tout moment,
comme une obsession.

 

Pour le contenu,le génie c'est d'avoir également « vampirisés » le discours des adversaires, aussi bien celui de Ségolène Royal que celui de François Bayrou ou de Le Pen.Tout y est,d'un côté les « travailleurs », « la valeur travail », « le pouvoir d'achat », « ceux qui se lèvent tôt », « l'humanisme ».De  l'autre le discours sécuritaire et le capitalisme et tous les marqueurs qui vont avec.Il ne manque même pas « la pensée unique » dénoncée par Jean-françois Kahn !


Qui  pourrait s'étonner aujourd'hui de l'effondrement de Sarkozy dans les sondages ?    Comment  être à la fois le président du pouvoir d'achat et l'adepte des néocons américains ou de Tony Blair? Henri Gaino a été excellent,sa marionnette a très bien joué.Et maintenant ?

                                                                                                Marc Baldy

(1)Un article et « Belles feuilles »sur le blog http/www. Bakchich.info


Howlett: "Sarkozy, c'est une suspension de la démocratie"

La semaine prochaine paraît un essai des plus féroces contre la fausse rupture et l'exploitation de l'émotivité à l'œuvre dans les pratiques sarkozyennes du pouvoir. "Triomphe de la vulgarité" est un essai politique et philosophique. Son auteur, Marc-Vincente Howlett, n'est pas encore connu du public, mais sa colère, la justesse de sa rhétorique et la précision de ses attaques lui feront rencontrer… notre époque. Rencontre, en avant-première.

www.Rue89.com





01/03/2008
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 270 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion