578.Municipales: Cahors .Faites votre marché 140 posts 4 ème AU TOP 2008

Municipales:Cahors.Faites votre marché.

 

 La plupart des candidats ont leur propre blog où ils communiquent. Les internautes qui postent leurs commentaires,c'est la règle du genre , sont plutôt laudateurs que critiques.


Sur celui-ci, ouvert à tous les électeurs et à toutes les listes de gauche, on trouve  des défenseurs de chacun des concurrents, en proportions inégales, mais "tout le monde en prend".Les critiques et les interpellations ne manquent pas.Il n'y a d'ailleurs, et c'est heureux, pas que des militants ici.On y trouve des internautes qui s'informent,
questionnent,comparent et parfois donnent leur avis.

Longtemps,le débat fut très vif entre supporters des uns ou des autres, à tel point qu'il  fallut siffler quelques fautes et même sanctionner.Ce temps parait passer,le corps électoral rendra bientôt son jugement. Aujourd'hui j'ai voulu permettre à chacun de faire ici son marché,de comparer quelques propositions des trois listes de gauche qui s'offrent aux suffrages des électeurs de Cahors.A vous de juger.

                                                                                      Marc Baldy


___________________________________________________________________


___________________________________________________________

liste vayssouze

« Nous créerons un conseil des sages avec les aînés » Jean-Marc Vayssouze. Nous prévoyons de créer une halte-garderie et une nouvelle crèche d'une trentaine de places en centre ville. Nous devons mener une réflexion intercommunale, car les communes périphériques profitent aussi des structures cadurciennes. Un relais efficace d'assistantes maternelles devra aider les familles. Enfin, pour les personnes âgées, c'est avec le conseil général que nous réfléchirons à l'implantation d'une nouvelle structure prenant en compte les malades d'Alzheimer. Puis, nous créerons un conseil des sages avec les aînés.


liste laybros

« Il est impératif de créer une nouvelle crèche » Andréa Quéraud. Il est inadmissible de faire une demande six mois avant la naissance de l'enfant. Nous sommes dans une logique de privatisation. Il faut trouver un juste équilibre entre les systèmes privés et un service public répondant aux attentes des familles. Celles-ci ne sont pas écoutées. Il est impératif de créer une nouvelle crèche. Avec les aînés, le problème est identique. Les structures sont inadaptées. Les délais d'inscription doivent être écourtés. Nous souhaitons pouvoir baisser les prix de la journée en obtenant une participation plus importante de l'État.

liste orliac

« Une place pour tous dans la cité » Dominique Orliac. La solidarité doit s'exprimer à tous les âges de la vie et en fonction du handicap de chacun. Je veux réactiver la commission communale d'accessibilité, pour une meilleure prise en compte des personnes handicapées. Il faut revoir toute la politique d'accueil de la petite enfance, soutenir les crèches parentales, mettre en place un relais d'assistantes maternelles pour mieux s'adapter aux horaires de travail des parents. Pour les jeunes, je souhaite les aider à financer leur permis de conduire, contre un travail d'intérêt général. Pour les seniors, je veux travailler à un comité des anciens. Il faut en outre améliorer l'offre de soins, en développant un réseau de santé pour une prise en charge globale des pathologies multiples. L'accueil temporaire me semble insuffisant, en particulier pour les personnes âgées handicapées et les personnes atteintes de maladies neurodégénératives.

Source:DDM Priorités pour le Social

                                                              

Les Axes du programme de Serge Laybros  « Cahors à gauche »

« Cahors à Gauche » veut faire de la démocratie locale  sa marque de fabrique, son fil rouge  Cette liste propose :

-les conseils de quartier dotés d'une ligne budgétaire propre,(?!)

- la décentralisation du conseil municipal.

« La division à gauche est une réalité, mais elle doit devenir une chance, trois listes, dit Serge Laybros, cela permettra aux électeurs de se lâcher. Au 2e tour, pas une voix ne manquera pour battre Marc Lecuru ».

Fiscalité. La fiscalité locale n'augmentera pas plus que l'inflation. « Dès que nous serons élus, un audit sera réalisé. Nous sommes persuadés qu'il y a des cadavres dans les placards ».

Urbanisme, logement. Dénonçant la multiplication des résidences défiscalisées, « Cahors à gauche » veut lancer un plan de reconquête de l'habitat social.

Équipements collectifs.Cette liste demande un moratoire pour

-          le parking souterrain, «C'est le Dallas de Cahors sauf qu'il n'y a pas de pétrole en dessous »

-          pour le Foyer des Jeunes Travailleurs, route de Toulouse,

-          pour le Centre Défense deuxième chance

Une véritable école de Sports   sera mise en œuvre

une piscine couverte sera réalisée  plaine de Cabessut pour remplacer celle obsolète et dévoreuse d'énergie de La Croix de fer.

Culture. « La ville est orpheline de grandes manifestations ». Le spectacle vivant dans les rues sera encouragé.

Transports. Le réseau Évidence sera renforcé et des navettes gratuites multipliées. Un nouveau plan de circulation sera mis à l'étude en concertation avec la population.

Emploi. «Face à toutes les menaces sur l'emploi nous activerons une cellule de crise associant élus, pouvoirs publics, employeurs et syndicalistes.»

___________________________________________________________________

 


Marc Lecuru

Maire sortant

Marc Lecuru Radical Valoisien(ancien responsable du RPR)Investiture UMP

 

les listes candidates

Dominique Orliac
Dominique Orliac
députée du Lot
PRG

Jean-Marc Vayssouze
Jean-marc Vayssouze
PS

Marc Lecuru
Marc Lecuru
Maire sortant
UMP

Roland Hureaux
Roland Hureaux
DVD

Gilles Cluzet
Gilles Cluzet
SE

Serge Laybros
Serge Laybros
conseiller régional                    Cédric Lascoux      Jean Paul Cuzange
PCF                                             Modem             Nouveau centre



C'est, désormais, le hasard seul qui désigne les emplacements à la fois sur les lieux d'affichage et le jour du vote dans les bureaux, les bulletins étant disposés dans le même ordre.

ier « Cahors Démocrate » (liste Lascoux) ;

2e « Cahors à cœur » (liste Cuzange) ;

3e « Pour Cahors la compétence au service des Cadurciens » (liste Hureaux) ;

4e « Cahors demain » (liste Cluzet) ;

5e « Cahors à gauche » (liste Laybros) ;

6e « Changeons vraiment (liste Vayssouze) ;

7e « Cahors passion » (liste Lecuru) ;

8e « Cahors passionnément » (liste Orliac).

________________________________________________________________________



"cahors passionnément"

Dominique Orliac

1. Dominique Orliac, députée PRG
2. Pierre Venries 73 ans Enseignant en retraite
3. Elisabeth Pebeyre 50 ans, collaboratrice Chef d'entreprise
4. Fabrice Diot, 35 ans Cadre de santé centre hospitalier Cahors
5. Josiane Laporte 59 ans Ancien cadre territorial
6. Henri Colin 63 ans Ingénieur, ancien DDE
7. Beatrice Savournin 51 ans Commerçante
8. Philippe Mercadier 57 ans Avocat, ancien bâtonnier
9. Geneviève Lasfargues 54 ans, secrétaire de direction Lot Habitat
10. Philippe Montagne 47 ans Cadre d'assurances
11. Danièle Maury 45 ans, professeur d'éducation physique
12. Dominique Pujol 56 ans Architecte-urbaniste
13. Anne-Marie Bargues 59 ans Professeur de Lettres
14. Philippe Cieplik 50 ans, directeur de la CAF
15. Leila Kadri 35 ans, secretaire-comptable
16. Gilles Michot 53 ans Architecte
17. Janine Vitrac 64 ans, animatrice de Foyer
18. Patrick Vignoboul 54 ans, médecin entérologue
19. Camille Vayssières 20 ans, étudiante en Droit
20. André Vidal 57 ans, principal de collège
21. Isabelle Flourens 62 ans, professeur en retraite
22. Pierre-Louis Sennac 26 ans, notaire stagiaire
23. Carmen Farre 56 ans, professeur des écoles
24. Henri Castagnède 60 ans, médecin ostéopathe
25. Monique Pellegry, 45ans, comptable, assistante de direction
26. Jean-Luc Loubières 50 ans, éducateur Cahors Rugby
27. Françoise Galou, 62 ans, retraitée fonction publique
28. Christian Decome 68 ans, ancien chef d'entreprise
29. Rosa Ferreira Pereira, 31 ans Commerçante
30. Georges Guttierez 51 ans, agent France Télécom
31. Elise Duplessis 40 ans Orthoptiste
32. Jean Diu 61 ans, chargé d'études aux routes
33. Jocelyne Ferraud, 65 ans, Retraitée, vice-présidente de Quercy Arts

_______________________________________________________________________


"changeons vraiment"

Jean-marc Vayssouze

VAYSSOUZE-FAURE Jean-Marc
35 ans, Attaché Territorial
LAGARDEGeneviève
55 ans, Avocate
COUPY Daniel
61 ans, Chargé d'Affaires à la retraite
CROUZET Mireille
38 ans, Employée de Bureau
MUNTE Serge
48 ans, Employé de Banque
PENDINO Anne-Marie
67 ans, Principal de Collège à la Retraite
(Collège Gambetta)
SAN JUAN Alain
62 ans, Retraité de l'enseignement professionnel
LENEVEU Hélène
42 ans, Pédiatre au Centre Hospitalier de Cahors
SIMON Michel
59 ans, Ancien Directeur Technique de Lot-Habitat
LOOCK Martine
56 ans, Contrôleur Principal du Trésor
DELPECH Bernard
48 ans, Professeur d'Histoire et Géographie
(Clément-Marot)
FAUBERT Françoise
50 ans, Secrétaire dans le Logement Social
BASSET Jacky
60 ans, Retraité de la Fonction Publique
(Ministère de l'Agriculture)
BOYER Noëlle
56 ans, Assistante Sociale en milieu scolaire
BELOU Laurent
41 ans, Avocat
TACHE-MENARD Sophie
33 ans, Pharmacienne
VILLIEN Chritian
54 ans,Gérant salarié d'une entreprise
MARTY Lucienne
53 ans, Employée de Librairie
COSTE Vivien
22 ans, Etudiant en 5ème année d'Ingéniérie
du développement local
CHÊNE Anne-Marie
51 ans, Coordinatrice en Gérontologie Sud-Lot
BOUILLAGUET Vincent
47 ans, Ingénieur de Recherche au C.N.R.S.
BERTHOUMIEUX Karine
42 ans, Chargée d'Insertion dans une association qui
qui s'occupe des Droits des Femmes
AGUERRE Jean-Marc
43 ans, Cadre à la Direction Départementale
de l'Equipement et de l'Agriculture
LAJIMI Osra
36 ans, Secrétaire Comptable
LASSERRE Nicolas
27 ans, Professeur des Ecoles en classe pré-Professionnelle
THOMAS Stéphanie
36 ans, Commerciale
GUIRAL Lionel
36 ans, Responsable de Magasin
SOULIGNAC Virginie
27 ans,hôtesse d'Accueil dans le commerce
DEPETRIS Sébastien
31 ans, Agent de Tri
IBARZ Sarrah
37 ans, Chirurgien-Dentiste
ALVAREZ Laurent
33 ans, Directeur France d'un Groupe Viticole du Sud-ouest
TASSAINT Odile
58 ans, Retraité de la CPAM
TULET André
58 ans, Cadre aux Services Fiscaux du Lot


PROGRAMME "changeons vraiment"

Transparence
. Retransmission des séances du conseil municipal sur le site internet de la ville ; conférence trimestrielle sur l'état d'avancement des projets.

Proximité. Des états généraux de la jeunesse ; création d'un conseil des sages purement consultatif ; réunions régulières du maire et de son équipe dans les quartiers.

Économie. Création d'un syndicat mixte sur la zone de Cahors-Sud Sycala ; construction d'un hôtel d'entreprises ; généralisation de la fibre optique.

Commerce. Droit de préemption urbaine à disposition de la commune pour les pas-de-porte stratégiques ; gratuité du stationnement de surface le samedi après-midi pour favoriser l'activité commerciale.

Allées Fenelon. Terminer le parking souterrain mais révision de l'aménagement de surface pour en faire un lieu d'animation.

Zones commerciales. Projet global de requalification de l'entrée de ville route de Toulouse avec la création d'une ZAC.

Circulation. Établir un schéma de piste cyclables sécurisées ; transformer l'ancienne ligne SNCF Cahors-Capdenac en piste cyclable ; création d'un nouveau parking relais plaine de Regourd.

Eau. Nouvelle tarification avec les 40 premiers m3 gratuits puis tarification progressive.

Sport. Fixer équitablement le montant des subventions ; construction d'une nouvelle piscine d'hiver.

Petite enfance. Construction d'une halte-garderie en centre ville dans l'ancienne maternelle Gambetta et d'une nouvelle crèche de trente places.

Urbanisme. Révision du plan de sauvegarde du secteur sauvegardé ; relancer la production de logements HLM.

Fiscalité. Les taux d'imposition n'augmenteront pas,. «Cahors ne s'en sortira pas seul sans un bon partenariat avec le conseil général et le conseil régional ».


 























______________________________


Liste Cahors à gauche


1)     
Serge LAYBROS: 45 ans, agent du cadastre, conseiller municipal sortant, conseiller régional

2)      Marie PIQUE: 57 ans, gérante de restaurant, élue prud'homme, conseillère municipale sortante

3)      Fabien SEGUIER: 63 ans, retraité du crédit agricole, conseiller municipal sortant

4)      Yannick LE QUENTREC: 52 ans, sociologue, professeure à l'institut régional du travail

5)      Joël LOPES: 60 ans, directeur culturel

6)      Sandrine LAGARDE: 34 ans, agent mutualiste

7)      Gérard IRAGNES: 62 ans, cadre de la fonction publique

8)      Amina ZAOUI: 45 ans, privée d'emploi

9)      Adil LAOUD: 24 ans, travailleur social

10)  Céline BOURDA: 29 ans, animatrice radio

11)  Andréa QUERAUD: 35 ans, travailleur social

12)  Catherine CHRETIEN: 43 ans, commerçante

13)  Vincent BOYE: 24 ans, salarié du para-médical

14)  Sylvie KABOUS: 42 ans, enseignante

15)  Maxime FRANCONE: 29 ans, cheminot

16)  Nathalie DESMEULES: 44 ans, infirmière

17)  Jean Luc VIALARD: 48 ans, conducteur machine

18)  Geneviève MUSSO: 41 ans, employée de lycée

19)  Stéphane CASTANG: 33 ans, responsable administratif et financier

20)  Danielle DUQUESNE: 52 ans, formatrice

21)  Renaud CANET: 34 ans, éducateur spécialisé

22)  Sylvie MONEDERO: 56 ans, institutrice spécialisée

23)  Christian ROUDAYRE: 52 ans, cadre hospitalier

24)  Muriel LEBOUVIER: 48 ans, employée de restauration

25)  Arnaud BESOMBES: 34 ans, agent SNCF

26)  Michèle MUNTE: 58 ans, demandeur d'emploi, élue prud'homme

27)  Bruno MARTEGOUTTE: 43 ans, conseiller vente en bâtiment

28)  Marthe BONNET: 62 ans, directrice d'école

29)  Alain CHARTIER: 54 ans, enseignant

30)  Chantal SOUILLE: 53 ans, technicienne comptable

31)  Jean Michel ALBA: 63 ans, commerçant retraité

32)  Maryse COSTE: 58 ans, inspectrice des impôts

33)  Michel POUJADE: 67 ans, ancien journaliste

_________________________________________________________________


Position des listes de gauche sur les points essentiels:


1-Parking souterrain

Liste Vayssouze

Michel Simon. Ce serait une hérésie que d'arrêter le grand chantier du parking Fénelon.

Il faut, en revanche, retravailler nettement le projet de réaménagement en surface. Il est nécessaire de créer une cohérence entre le secteur du Pont Valentré, l'allée des Soupirs et les allées Fénelon afin que les touristes s'attardent à Cahors et déambulent ailleurs qu'autour des grands classiques de la ville. Pour eux et les Cadurciens, il ne faut surtout pas que la dalle en béton qui doit recouvrir le parking reste une surface morte. Celle-ci doit vivre et faire vivre ce quartier qui peut devenir un vrai pôle d'animation de la ville. Nous avons de nombreuses idées dans ce domaine, mais nous ne déciderons pas seuls. Notre projet s'inscrit dans une démarche participative. Nous serons à l'écoute de tous.


liste orliac

Gilles Michot

L'idée est intéressante, mais je serais plutôt favorable à une réflexion globale sur l'avenir des n'a Gilles Michot. Le maire avait promis 3 mois de fouilles, elles ont duré 2 ans ; l'étude portait sur 458 places, il n'y en aura que 384, et le coût qu'on nous annonçait à 9,64 millions € atteindra selon notre chiffrage 16 millions d'euros hors taxes. Ce sera un gouffre dont on ne verra jamais le fond. Il faut malheureusement le terminer ce parking. Si nous sommes élus, nous lancerons une opération vérité sur le coût et sur la cohabitation avec les vestiges archéologiques. Il y aura un nouveau plan de circulation car les 2 400 mouvements de véhicules générés par le parking ne feront qu'asphyxier le boulevard.

« Ce parking, un gouffre, coûtera 16 millions d'euros»


liste laybros

« Un référendum serait judicieux »

Marie Piqué. Au vu de l'avancée du projet, il me semble difficile de l'abandonner, mais il faut se consacrer avec la plus grande rigueur aux aménagements de surface. Les Cadurciens y sont sensibles. Cette esplanade doit être conviviale.

En terme de travaux, cela engage une nouvelle fois les finances de la ville. L'association de défense des allées Fénelon a beaucoup travaillé. Elle ne doit pas être tenue à l'écart des décisions qui pourraient être prises. Notre équipe a décidé de consulter la population avant d'entamer le moindre chantier. L'esplanade du parking concerne tout le monde. Un référendum serait judicieux.


2-Propreté de la ville

liste orliac

« Je veux créer un service d'urgence Allo propreté »

Lorsqu'on interroge les Cadurciens, le sujet revient à chaque fois, il faut une réactivité d'intervention. Nous allons proposer un service municipal d'action rapide, une urgence propreté, joignable sur un simple coup de téléphone. Nous voulons aussi organiser des « boutiques à déchets », des endroits de collecte plus grands, plus esthétiques. Cahors est une cité touristique, on a tout intérêt à faire des efforts dans ce sens, pour les Cadurciens et l'image de la ville. Même chose pour les tags, la réactivité pour les effacer ne doit pas fonctionner en période pré-électorale.


liste laybros

« Les quartiers de périphérie sont les grands oubliés »

Marie Piqué. Il est important de revoir tous les contrats, de manière à bien distinguer les missions des entreprises privées et celles des services municipaux. Cette révision complète du système doit permettre de mieux redistribuer le travail en fonction des besoins de tous les quartiers et des contraintes techniques que ce nettoyage en profondeur impose. J'estime que les écarts de la ville sont actuellement les grands oubliés de la propreté. Ces quartiers méritent d'être beaucoup mieux traités. Les habitants ne sont pas écoutés. Un partenariat avec l'office Lot Habitat doit être mené en bonne intelligence pour satisfaire toutes les demandes.

liste Vayssouze

« Il faut établir un réflexe de propreté dans cette ville »

Daniel Coupy. Je ne trouve pas que le centre ville soit particulièrement sale à Cahors. Ce sont surtout les petites rues adjacentes et les quartiers excentrés qui me semblent délaissés. Il faut établir un réflexe de propreté dans cette ville et se procurer peut-être d'autres machines. La technologie évolue en matière d'entretien. Il faut suivre cette évolution. Nous avons aussi l'intention de multiplier les moyens de collecte lors des grands événements. Enfin, une action pédagogique est prévue auprès des écoliers.

L'éducation à la propreté doit débuter dès le plus jeune âge.


3-Avenir de l'aérodrome


liste vayssouze

« Je préconise une gestion beaucoup plus réaliste »

Je préconise une gestion beaucoup plus réaliste par le biais d'un syndicat mixte. Il comprendrait les communautés de communes des territoires de Cahors, Lalbenque et Castelnau, ainsi que le Sycala, le conseil général et la CCI. Cela permettrait d'avoir une vision globale de l'utilisation du site. Il ne faut plus s'égarer. Nous avons du retard par rapport à Brive. Les vols des low coast n'y changeront rien. Nous devons cesser les grosses dépenses et préparer un avenir cohérent sans se précipiter. Attention, la concurrence est aussi ferroviaire avec les courts et les moyens courriers. Ne gâchons pas ce site.


liste orliac

« Sa disparition serait une erreur fondamentale »

C'est un site multimodal, autoroute, voie ferrée, aérodrome et à ce titre un outil de développement économique. En commission permanente au conseil général, j'étais intervenue en découvrant avec stupeur qu'une étude préconisait la disparition de cet équipement. On peut développer l'activité autour de l'aérodrome, l'aviation d'affaires par exemple en concertation avec les riverains et en respectant le Plan d'exposition au bruit. Une étude de la Région montrait la pertinence de cet outil face à l'engorgement de Blagnac.

liste laybros

« L'allongement de la piste serait une dépense inutile »

Il ne faut pas avoir des ambitions démesurées. L'allongement de la piste serait une dépense inutile. Coincé entre Blagnac et Brive, qui va monter en puissance, notre aérodrome ne doit pas chercher à rivaliser. Une gestion assumée par un syndicat qui comprendrait le Sycala, l'aérodrome et la CCI serait plus saine. Les activités de loisirs et d'autres, à dominante militaire, peuvent être maintenues à condition de respecter aussi la tranquillité des riverains qui habitent à proximité du site. Le règlement est à revoir.



4-Sports

Liste Orliac

Philippe Montagne, chargé de ce dossier   Cahors doit faire de la pratique sportive un de ses objectifs majeurs. En matière d'investissement, la construction d'une piscine d'hiver est prioritaire. Le projet devra être conforme aux nouvelles technologies d'éco-construction et en phase avec les besoins de tous les usagers. Nous encouragerons aussi les actions de formation en direction des jeunes et des éducateurs. Nous accompagnerons davantage la progression des jeunes lorsqu'ils défendront les couleurs de la ville au plus haut niveau. Des pistes de réflexion vont vers les adolescents pour retenir l'attention des 13 à 18 ans.


liste laybros

L'idée est

L'argent public, en matière de sport, doit servir à la formation des éducateurs. Nous voulons mettre en place une véritable école du sport avec des moniteurs qualifiés. Cela permettrait aux enfants de s'initier et de s'épanouir au contact de plusieurs disciplines avant de se spécialiser dans un sport s'ils le désirent. Nous souhaitons organiser les Assises du sport pour pointer les manquements en matière d'infrastructures. D'ores et déjà, deux priorités se dégagent : une piscine couverte et un terrain en gazon synthétique au stade P. Ilbert. Nous souhaitons que la ville s'investisse plus dans la vie des clubs.

« Mettre en place une véritable école du sport »


liste vayssouze

« Nous devons déterminer des infrastructures prioritaires »

En lien avec mon colistier Alain San Juan, président de l'Office des sports du pays de Cahors, je compte mener une politique claire, transparente et équitable. Il est important de définir un projet sportif en concertation avec les clubs, les licenciés et les pratiquants libres. Je souhaite instaurer un système de distribution des subventions mieux équilibré. Nous devons impérativement déterminer des infrastructures prioritaires. La création d'une piscine couverte en fait partie. Il faut aussi se consacrer à la rénovation du gymnase Pierre-Ilbert. Enfin, nous voulons mettre l'accent sur la formation des jeunes et des éducateurs au sein des associations. Cela doit être une priorité des collectivités locales. Les associations phares et les plus petits clubs seront soutenus et encouragés.




















27/02/2008
158 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion