571-Pourquoi Sarkozy agite t'il ce grelot? 5 posts

c4b886ce4519fec8dba9a83734f1a1f9.jpg

Pourquoi le président Nicolas Sarkozy agite-t-il la question des rapports entre l'Etat et les religions?

//www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/

Les esprits s'échauffent après les déclarations de l'une des principales conseillères du pré-sident Sarkozy, Emmanuelle Mignon, une catholique très militante. A l'hebdo-madaire VSD, elle a notamment déclaré que les sectes sont en France «un non-problème»et s'interrogeait sur la menace réelle que représenterait l'Eglise de scientologie. Depuis, cette conseillère a contesté en partie les propos qui lui ont été prêtés. Et surtout, Nicolas Sarkozy a redit tout le mal qu'il pensait des dérives sectaires.

Ce nouvel épisode apparaissant après les discours prononcés au Latran et à Riyad, qui célébraient les bienfaits des religions, pourquoi le président français ne cesse-t-il d'agiter la délicate question religieuse? Sans doute poursuit-il deux buts: tactique et stratégique.

Tactique Prenant en compte son impopularité dans l'opinion et les nombreux «couacs» qui émaillent la campagne électorale de son parti, l'UMP, Nicolas Sarkozy agite devant le mufle des médias le chiffon rouge des rapports entre le politique et le religieux. Succès garanti. La polémique s'enfle. Les déprimants sondages quittent la «une» des médias.

Stratégique Il serait erroné de réduire la méthode sarkozienne à cet unique aspect. Le président veut aussi utiliser la croyance à plus long terme. Cela transparaît dans son livre La République, les Religions, l'Espérance (Editions du Cerf), corédigé avec un Dominicain Philippe Verdin.


Pour Sarkozy après la mort des grandes idéologies, les religions font partie des rares pensées productrices de sens. En outre, comme Voltaire, il reste persuadé que la morale religieuse est à même de pacifier les relations sociales,notamment dans les
banlieues. D'où sa volonté de créer une institution musulmane officielle.


Le président veut donc aider les religions. Mais la loi de 1905 séparant l'Etat des confessions l'en empêche. Il doit donc transformer les institutions religieuses en organisations culturelles sans buts lucratifs (loi de 1901) ce qui permettrait aux pouvoirs publics d'intervenir en leur faveur.


La principale obédience (fédération de loges) maçonnique, le Grand Orient de France, forte de ses 49 000 membres, est en train de mobiliser le camp laïque pour s'opposer à cette stratégie qui, selon elle, redonnera aux religions une prise sur l'Etat et risquera de rallumer la querelle entre laïcs etreligieux qui a pourri le climat politique en France au XIXe siècle.

La Tribune de Genève.  JEAN-NOËL CUÉNOD | 22 Février 2008 |

B12 et vitamine by Stef


22/02/2008
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion