12-colloque Marianne - club Laïcité -(4 commentaires):-600 visites-


le 23/09/2006 à 15:14:18
LAÏCITE

Dimanche 11 décembre j'ai eu l'opportunité de participer à l'Unesco, à Paris, à une table ronde, organisée par Marianne et le club Laîcité, sur le thème:"Quel progrès social pour quelle laïcité?"

Nous avons pu entendre successivement Patrick Kessel,ancien Grand Maître du GODF, Jean-pierre Chevènement, François Bayrou, Jean-françois Kahn, Natacha Polony et Georges Sarre.Ces trois heures d'interventions, précédées d'une première table ronde matinale introduite par Henri Pena-Ruiz venu récemment à Cahors , constituèrent un bel après midi culturel.
La surprise, pour moi, fut d'entendre François Bayrou, exposer avec talent et brio, sa conception de la laïcité, ("Rendez à César ce qui est à César,..."), celle d'un croyant humaniste cependant favorable à la séparation des églises et de l'Etat, que je pourrais faire mienne.
Cet homme n'est pas médiocre, au contraire.

L'Unesco, place Fontenoy, c'est à deux pas du 20, avenue de Ségur, l'ancien ministère des PTT, où j'ai passé 20 ans de ma vie.Je n'ai pas pu échapper à la tentation de longer sa masse imposante et familière, ses parkings peu à peu envahis par les deux roues des fonctionnaires de l'Environnement qui s'y est installé et, petit à petit a rempli les centaines de bureaux de la Direction générale de la Poste et de France Telecom, le cabinet et l'hôtel du ministre, sauf deux couloirs et les bureaux attenants occupés jusqu'à présent par le CGTI auquel j'appartenais jusqu'en 2002.
Mes collègues, ou ce qu'il en reste, se sont réfugiés dans deux autres couloirs, perdus dans l'immense paquebot de Bercy, ces innombrables bureaux qui dirigent la France...J'y rejoins un ingénieur général, polytechnicien et ami qui prend sa retraite,"au cercle", bâtiment Vauban, pile 4, ascenseur B, droite, septième étage...Dans quelques années les fonctionnaires du minitère de l'écologie qui pullulent, nous l'avons vu, progressivement à Ségur, envahiront peut être aussi cette fourmillière!
Tout le monde est là, enfin les derniers.Les discours sont nostalgiques, émouvants, bons.Les petits fours et le champagne aussi."J'ai essayé de faire aussi bien que lors de votre départ, Alain Chenard et toi!" m'explique le jeune retraité ami de notre ancienne préfète.
Il ne me manque que notre vieil hôtel de Ségur que je longe seul en ce moment, envahi de souvenirs. J'ai déjeuné seul au Vauban, salué les deux derniers serveurs connus, Monsieur Miquel le patron corrézien qui se retire, fortune faite, dans le Morbihan, laissant son fils aux commandes.
A travers la verrière, sur fond de ciel gris, les branches maigres et dénudées des platanes se tendent désespérées.Mon bordeaux est amer sans mes collègues.Que sont mes amis devenus, et mes années que le vent emporte?...


Article ajouté le 2005-12-18,retapé le 2006-09-21, consulté 22 fois.


18/12/2005
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion