1180- Projet préfectoral: passer de 12 à 5 communautés de communes 8 posts

new

 

La préfète propose de passer à cinq communautés de communes

 

Actuellement, il y a 12 intercommunalités dans le département.

Mercredi 14 octobre, la préfète du Lot, Catherine Ferrier, a proposé aux membres de la commission départementale de coopération intercommunale un nouveau projet de schéma de coopération intercommunale pour le Lot.

new

« 4 com-com actuelles ne répondent plus aux seuils légaux mais au delà de ces seuils, ce nouveau paysage de l’interco peut servir une ambition économique et sociale pour tous les territoires » a indiqué la représentante de l’Etat qui a étudié plusieurs scénarios :

– le 1er privilégie les bassins de vie mais conduit à l’éclatement des intercommunalités actuelles

– le 2ème préserve au maximum les communautés actuelles : ce scénario aboutit à un paysage très déséquilibré risquant d’accentuer les effets de polarisation de l’activité économique et de limiter le développement des services aux personnes

– le 3ème recompose, de manière plus ambitieuse, pérenne et équilibrée la coopération interco autour de cinq ensembles

carte  avant après

La préfète a expliqué le choix de ce troisième scénario : « Il garantit à tous les territoires des ressources durables, développe la solidarité et l’activité économique. Il limite le nombre de syndicats et donc les dépenses publiques.  Il prend en compte la dynamique des communes nouvelles.  Il sert une ambition économique et sociale visant à favoriser le développement des activités et des emplois. Il donne à tous les territoires la possibilité de peser dans la grande région dont l’attractivité constitue une chance à saisir pour le Lot. C’est cette voie ambitieuse que je propose : elle place le département de manière exemplaire dans la dynamique de la nouvelle région et des autres régions frontalières. »

300x38

Elle a également tenu à rassurer : « Ce n’est pas parce qu’il y a un grand territoire qu’il n’y a plus de parole. Les petites communes auront une minorité de blocage. Je propose un choix stratégique et d’ici un an, on pourra ajuster les frontières. Si le schéma est adopté, il y aura plus de dotations. » Le calendrier est déjà en place : Envoi recommandé à tous les maires, présidents d’intercommunalité et de syndicats. Ils auront deux mois pour délibérer, silence vaudra approbation. Du 15 au 25 décembre, synthèse qui sera ensuite envoyée à la CDCI qui se réunira le 15 janvier. Pour que le schéma soit refusé, il faut que les 2/3 de la CDCI soit contre. S’il est adopté, l’arrêté définitif sera pris le 15 décembre 2016 pour une mise en oeuvre en 2017. Et la préfète de conclure : « L’avenir leur appartient. » A suivre…

> Les cinq nouvelles intercommunalités proposées : 

Nord : Cauvaldor, Cère-et-Dordogne, Pays Sousceyrac

Centre-Ouest : Cazals-Salviac, Quercy-Bouriane, Causse LM

Sud-Est : Lot et Vignoble, Quercy Blanc

Sud-Ouest : Grand Cahors, Lalbenque-Limogne

Est : Grand Figeac, Haut Ségala



15/10/2015
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion