1123- Le bistro du Marché 106 posts

Attention, tournage cet été de "On achève bien les tonneaux" au coeur de la vallée du Lot.  Nul doute que Pierre Arditi va apprécier "La Cuvée Le Sang de la Vigne" initiée par Fabrice Durou (Château de Gaudou" et Jean-Pierre Alaux avec la complicité de Noël Balen.

Attention, tournage cet été de "On achève bien les tonneaux" au coeur de la vallée du Lot.
Nul doute que Pierre Arditi va apprécier "La Cuvée Le Sang de la Vigne" initiée par Fabrice Durou (Château de Gaudou) et Jean-Pierre Alaux avec la complicité de Noël Balen.

Réforme territoriale: nous avons enfin un projet
de simplification, ne le torpillons pas !

Le moment est venu de franchir une étape et de recentrer sur des régions plus fortes la très large responsabilité du développement, qu'il s'agisse de formation, d'innovation ou de soutien à la modernisation des PME…

Ce sont de nouveaux territoires qui se constituent. Il n'y a pas d'absorption d'une région par une autre, mais un nouveau dessin des régions. Nous avons aujourd'hui besoin de structures régionales fortes. C'est tout le sens qu'il faut donner par exemple à notre projet de rapprochement avec Languedoc-Roussillon. Par un jeu de construction, il s'agit de constituer dans le Sud-Ouest européen un quatrième bloc de 6 millions d'habitants face à Paca, Rhône-Alpes et notre voisin espagnol, la Catalogne. Nous pourrons alors parler avec le président de celle-ci d'égal à égal. De toute façon, les délimitations des frontières sont souvent artificielles. Aucune construction administrative n'est idéale.

On peut effectivement déplorer qu'il n'y ait pas eu de concertation. Je n'ai pas non plus été consulté. Mais, si cela avait été le cas, combien d'années celle-ci aurait-elle duré ? Aurait-elle abouti à des modifications profondes ou, au contraire, à un enlisement ?

A la fin, il y aurait eu fatalement des arbitrages. Depuis des années, tout le monde dénonce le « millefeuille territorial ». Les citoyens ne savent pas qui fait quoi. Par contre, ils comprennent très bien que notre système signifie beaucoup de perte de temps, et donc d'argent. Nous avons, enfin, un projet porté par une volonté de simplification, et le premier réflexe de certains est de vouloir le torpiller ! C'est paradoxal, non ?

Etant élu à la tête de Midi-Pyrénées depuis 1998, je perçois combien la politique régionale a évolué. Cela nous permettra de poursuivre cette évolution, afin de gagner en efficacité, en amplifiant le mouvement de mutualisation, en réduisant les procédures – ce qui est déjà amorcé dans nombre de collectivités – et en réalisant certainement des économies d'échelle. Nous travaillons pour les trente à quarante prochaines années.

Tous nos partenaires en Europe font évoluer leurs structures de pouvoirs locaux vers davantage de simplification. Nous sommes à un tournant de notre histoire à tous les points de vue. Le moment est venu de provoquer un tel choc.

Photo de Claudine Huglo.
  • Cet après-midi, j'ai visité aux côtés de Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, l'exploitation GAEC des frères Verines dans le Quercy. Des gens passionnés, et des produits d'une qualité rare!

    Ce soir à Cahors, nous avons toujours l'honneur d'être en présence de Stéphane Le Foll, avec qui nous participons au banquet "la grande tablée" dans le cadre du festival Lot of saveurs organisé par le Grand Cahors, en présence de Jean-Marc Vayssouze-Faure.

    Photo de Martin Malvy.
    Photo de Martin Malvy.




la grande tablée 2000 convives









12/06/2014
106 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion