1000- Revue de presse du blog 86 posts

Alerte sur les côtes basque et landaise.
 
La prudence doit être de mise sur les côtes des Landes, ce mardi


D'un côté, le gauche, nos concitoyens veulent des emplois et du pouvoir d'achat, des mesures sociales et sociétales.De l'autre, le droit, Lemaire (un de leurs espoirs, un des meilleurs), résume:"Il faut d'abord que la droite s'unisse"... (Nous aurions pu nous en douter et exiger la même chose), sinon rien ne sera possible et nous travaillons pour les extrêmes (j'écris ça depuis plus d'un an).Puis dit Lemaire il faut tourner le dos au modèle actuel (sous entendu de Hollande et de la gauche), "cesser de faire payer des impôts à ceux qui travaillent dépenser toujours plus pour donner toujours davantage à ceux qui ne font rien"...

Si chacun ne voit pas où on va c'est à désespérer de tout.Répondre à ce défit va être autrement plus douloureux que ce que nous avons vu jusqu'ici.Je suis de ceux qui ne croient pas au miracle dans une société mondialisée, dans un pays ficelé par tant d'accords européens ou mondiaux.Même si d'autres que nous n'en veulent plus, personne ne peut se dispenser de regarder les tristes réalités en face.Les yakafokons ne pourrons pas faire illusion très longtemps.Hélas on ne fait pas de bonne politique avec de beaux sentiments.  

                                                                                      Marc Baldy

deligne chaine du porc.jpg

 

 

Le point de vue de Jean-Victor

Ah, ils s'en sont donnés à cœur joie, les médias des marchands d'armes ! On les a vu et revu les lanceurs de chrysanthèmes et de choux fleurs ! Il y avait là Sanders, Medef, FNSEA, UMP, FN et les politicards locaux. Mais – horreur qui montre l'échec des partis de gauche et des syndicats désunis – il y avait aussi des milliers d'ouvriers et d'employés, abusés par leurs patrons-exploiteurs mais surtout désespérés de la perspective du chômage dû aux choix stratégiques productivistes catastrophiques des dirigeants, chefs d'entreprises et organisations patronales, entièrement et seuls responsables de la déconfiture de l'économie bretonne. Enfin, des groupes activistes plus ou moins fachos et cléricaux (pléonasme !), les mêmes qui ont lutté contre le mariage pour tous. Tous camouflés derrière un bonnet qui n'avait de rouge que l'aspect. . Et, comble de la connerie, même le NPA (nouveau parti anticapitaliste) manifestait avec les licencieurs capitalistes ! Ce serait à se péter les boyaux de rire si ce n'était tragique.

En voilà une belle révolte ! Bien de droite, organisée par le Medef et la Fnsea, mobilisant tous les profiteurs du régime et les saccageurs de l'environnement : entrepreneurs agricoles productivistes addicts aux nitrates (résultats : algues vertes) ; transporteurs (pardon, entreprises de logistiques et de stockage pour lesquelles le transport n'est plus l'essentiel)  addicts aux exonérations; pêcheurs addicts aux dérogations (prix du fuel moins cher, mais ceux-là risquent leur peau); éleveurs de porcs dégueulasses engraissés sur leur merde, et qui font deux mille kms dans des conditions effroyables pour être tués en Allemagne (par des esclaves des pays de l'est), et transformés en salaisons de troisième zone; et surtout les volaillers !

Ah, ceux-là ! Les groupes Doux et Tilly-Sabco. Ils voudraient nous faire pleurer sur leur sort ces gougnafiers ! Ces deux groupes (2000 salariés) sont littéralement gavés depuis des décennies aux subventions européennes. Les "restitutions" constituent des aides à l'exportation du poulet congelé entier pour des marchés spécifiques, principalement la CEI (communauté des Etats indépendants, ex-URSS) le Moyen-Orient (Arabie saoudite essentiellement) et l'Afrique sub-saharienne. Pour la période juillet 2012-juin 2013, elles ont représenté un total de 55,36 millions d'euros, pour 264.754 tonnes. De source européenne, 93 % de ces fonds ont été versés à la France, qui a réalisé 94,67 % des exportations concernées. Faites le calcul : cela fait, pour 2000 salariés, 27.500 euros par salariés ! Et ces pauvres patrons pleurent. On est malheureux pour eux.  De plus ces poulets immangeables, nourris aux OGM, bourrés d'antibiotiques, saccagent les productions locales en Afrique, réduisant les paysans locaux à risquer leur peau pour venir grossir les rangs des candidats à l'émigration clandestine.

Eh ! Oh ! Les « bonnets rouges » venus à la manif en gros 4x4, BM et autres bouts de fers polluants, vous qui votez toujours à droite, voire à l'extrême-droite, vous gueulez pour quoi ? Confrontez-vous donc au « marché » et à la concurrence « libre et non faussée » que vous appelez de vos vœux ! Mais non, les lois du marché, ce n'est pas pour vous. Vous, vous voulez la protection de cet Etat que vous combattez. Vous, patrons ultralibéraux, vous en appelez sans vergogne à l'Etat pour vous « aider ».

Allez vous faire foutre !

www.lantifadas.midiblogs.com

 Nicolas et Carla

sarkozy télévision carla D8.jpg






04/11/2013
86 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion