PRADINES,inaugurations du 18 novembre,photos,6 commentaires

Pradines inaugurations, ce 18 novembre 2006.Voici mon intervention


Beaucoup d'eau a coulé dans la rivière depuis  37 ans !  Pradines, commune rurale  éclatée en 2 bourgs et deux hameaux a  beaucoup évolué au cours des dernières décennies passant de 700 habitants à 3200

Nous venons de vérifier que ces changements, amorcés et préparés par Charles Pillat et son conseil municipal se sont construits et réalisés  sous  la municipalité que préside Jean-Jacques Coudoin pour aboutir à la finition de ce nouveau quartier de Beaulieu.

La création de ce trait d'union entre le bourg de Pradines et celui de Labéraudie, sur la propriété Artigalas, a pris une trentaine d'années  des études préliminaires à sa réalisation tranche par tranche.Cette mutation d'un village rural aujourd'hui devenu ville de l'agglomération cadurcienne ou commune rurbaine comme on dit,  m'incite à souligner combien la faculté d'anticipation  s'avère nécessaire pour les élus communaux.

Anticipation, organisation, ténacité  aussi, dont le Maire et ses élus ont du faire preuve pour conduire un projet sur le long terme.

La Zac des Escales doit  sa création, à l'initiative de la ville de Cahors, grâce, déjà, à la coopération intercommunale et à une SEM toulousaine, la SETOMIP. Elle s'est bâtie, remplie de logements sociaux et d'équipemenrts publics selon un shéma réfléchi.Comme pour les travaux que nous venons d'inaugurer il a fallu des aides et un appui de l'Etat comme de toutes les collectivités : communauté de communes ,

conseil général et  conseil régional.

Les équipements que nous venons d'inaugurer sont la preuve qu''il faut prévoir, organiser et travailler sur le long terme.

De l'autre côté  du Lot, nos prédécesseurs avaient envisagé de créer des activités, de l'emploi .Sur cette rive et sur cette commune riche de réserves foncières,  l'espace était réservé à la construction et à l'habitat avec la première Zac du pays.

On peut aujourd'hui critiquer ou regretter ces choix.Ne le faisons pas avec les yeux, les règles ou les  idées d'aujourd'hui.Ce Sdau même imparfait fut une première organisation du développement de notre agglomération.

Nos anciens ont anticipé.Les élus d'hier et d'aujourd'hui ont choisi de mener ce projet jusqu'au bout plutôt que d'agir au coup par coup, de bénéficier des opportunités ou de répondre aux sollicitations.

A nous, et à ceux qui viendront d'en faire autant, mieux même, pour les projets qui viennent, dans cette vision de l'avenir, puisqu'il convient à présent d'utiliser davantage le dialogue, la concertation,de rechercher la qualité plus que la quantité.

Je me dois donc d'ajouter mes félicitations et mes encouragements à tous ceux qui ont œuvré pour l'aboutissement de ce projet à long terme, ce nouveau quartier au cœur de la commune,  pour ceux qui ont travaillé avec ténacité à ces dernières réalisations, pour le plus grand bénéfice de la population et de l'agglomération..




















 



18/11/2006
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 197 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion