N°-188-L'Aérodrome de Cahors-Lalbenque et l'avenir du pays de Cahors 63 posts

Bernard Orliac met l'aérodrome de Cahors-Lalbenque à l'ordre du jour,ce27 décembre 2006,dans La Dépêche du Midi.C'est en effet un bon sujet de débat qui intéresse les internautes de ce blog,les cadurciens et les lotois du sud.On peut y joindre le dossier du Sycala, la zone d'activités de Cahors Sud qui attend toujours un accord entre les parties,
essentiellement le président du conseil général et le Président de la communauté de communes du pays de Cahors-Maire du chef lieu.Le pays de Cahors tout entier est concerné de même que les communautés de communes voisines et l'ensemble du département comme des cantons voisins du Tarn et garonne.

Les conseillers généraux du secteur:Dominique Orliac,
Jean-claude Bessou,Raymond Lacan,Gérard Miquel et moi-même n'avons pas manqué de poser les problèmes et de suggérer des solutions.Je le rappelais lors de la dernière session(voir sur ce blog,les articles sur Cahors et le Conseil général).Monsieur le Préfet Geoffret s'est même proposé,lors des inaugurations de Pradines  pour servir d'intermédiaire et de facilitateur entre les divers acteurs dont les deux présidents Miquel et Lecuru et l'Etat qu'il représente.

Nous sommes en effet en attente de la création d'un syndicat mixte,condition indispensable aux yeux du président du conseil général pour des investissements nécessaires.
Le déficit chronique de l'aéroport,comme l'indique Bernard Orliac, n'est pas si élevé qu'il ne puisse être résorbé.Le conseil général ne verse qu'une partie des taxes qu'il perçoit de ces activités.Le vrai problème est celui de sa fonction et de son avenir:nous n'avons pas d'objectif accepté par tous.

Une association de riverains s'insurge contre son développement.Un projet de lowcost les a mis en émoi et les partenaires  n'ont pas montré le même enthousiasme que le président du syndicat de l'aérodrome d'alors: Monsieur Pierre Bonave.Et pourtant nos voisins bergeracois présentent des résultats stupéfiants en termes de retombées économiques et de créations d'emplois(voir sur ce blog).

Les conseillers généraux du sud du Lot ont toujours été solidaires des projets de développement du nord du Lot et du figeacois(encore très récemment).Ils ont du mal en revanche à accepter la mort lente qui nous est promise sans un gros effort sur le sud du département en terme d'investissements productifs.

Récemment encore nous apprenions la création d'un ensemble culturel et d'un cinéma à Leyme,et d'une salle concert au Bourg...Alors que Pradines,près de 3500 habitants à elle seule, ne dispose ni d'une salle de spectacle ni d'une modeste salle des fêtes!

Nous nous réjouissons pour le canton de Lacapelle comme nous l'avons fait pour Brive-Cressensac ou pour la dérogation votée à l'unanimité pour une entreprise du figeacois créant 250 emplois de plus.Mais nous ne pouvons pas négliger plus longtemps notre chef lieu.

Une étude voilà une dizaine d'années expliquait que c'était au sud,la première (et la seule,nous n'en demandons pas tant!) à développer pour assurer l'avenir.Comprenne qui pourra...

.



27/12/2006
63 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion