Le Dr. JEAN ROUGIER,premier socialiste président du Conseil Général du Lot 2 posts

Gérard Miquel n'est pas le premier socialiste président du conseil général.Le Dr.jean Rougier l'a précédé de 1945 à 1951.Mais ,à cette époque,la fonction était plutôt honorifique.Les compétences,avant la décentralisation étaient très modestes.Jean Rougier,résistant,sfio,fut d'abord élu conseiller général dans le canton de Luzech que représente aujourd'hui,un enfant du pays,Jean-claude Baldy.
Rougier fut donc président entre de Monzie et Monnerville,la période de la guerre étant neutralisée.
Le Dr. jean Rougier,médecin et chirurgien, a laissé son nom à l'hôpital du chef-lieu qui porte aujourd'hui encore son patronyme.

Jean Rougier fut aussi député de Cahors...par "un coup de braguette magique"... Il figurait,en effet sur la liste socialiste sfio,en deuxième position derrière Archidice.Les premières élections législatives après le Libération, eurent lieu en 1945,au scrutin de liste à la proportionnelle.Les socialistes eurent un seul élu:Georges Archidice, professeur de cours complémentaire,résistant ,originaire de la Dordogne.Il fut élu à l'Assemblée nationale constituante le 21 octobre 1945,avec Abel Bessac et Henri Thamier.Député le 10 novembre 1945.

A cette époque l'homosexualité était interdite,  criminalisée.Non seulement les homos ne se montraient pas mais ils étaient dénoncés,condamnés.Or,le député Archidice fut aperçu dans les wc de la gare de Marseille en compagnie d'un éclésiastique.Scandale,démission.Le Dr.Rougier ,suivant sur la liste lui succède.
  Le Dr.Jean Rougier, candidat tête de liste le 17 juin 1951 est élu député de Cahors en même temps qu'Abel Bessac et...Maurice Faure,agrégé de l'Université ,docteur en droit.Sur sa liste de 1951,en seconde position apparaît le Docteur Juskiewenski,Georges,,le père de Serge,Maire et conseiller général de Figeac .Il sera député en 1956.Le troisième est Pierre Faugère,avocat,secrétaire fédéral de la sfio,conseiller municipal de Cahors.

Le Dr.Rougier,commandeur de la légion d'honneur, médaille de la Résistance,Croix de guerre,député sortant puisqu'il avait succédé à Archidice,est décédé en 1952.Henri Thamier,écarté le 17 juin 1951 par les apparentements,revient à l'assemblée nationale en novembre 1952 pour le remplacer.

Autres temps autres moeurs !...

Marc Baldy





20/03/2006
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion