Enfin...vint le tour d'Espère

Ce matin,à l'invitation du maire d'Espère et de son conseil municipal, j'étais invité avec la population  de la commune à visiter la halle de sports réalisée par la communauté de communes du pays de Cahors.L'inauguration a déjà eu lieu mais ni le conseiller général qui s'est dépensé avec beaucoup d'autres,pendant quinze ou vingt ans sur ce dossier, ni le conseil municipal n'était invités.Espère avait donc décidé de rattraper le coup.Marc Lecuru, très courtoisement, s'en est excusé auprès de moi, par écrit en réponse à ma lettre  rédigée sur le coup de la colère.

J'ai en effet crée la communauté de communes  avec les maires des trois cantons de Cahors alors que je présidais  le Sivom de Cahors-Nord ,embryon de communauté qui possédait le matériel et l'équipe de travaux routiers.C'est même ce sivom qui a payé l'étude aboutissant à cette structure dont je fus le premier vice-président.Aujourd'hui les conseillers généraux n'en  font plus partie puisqu'elle est gérée par des conseillers municipaux délégués.Le jour viendra où les conseillers communautaires seront élus directement,comme les conseillers généraux.N'en parlons plus!

Ce matin les vendanges battaient leur plein à La Grezette,sous la brume et un ciel endeuillé.Le décès prématuré  de mon ami Henry Fontès,un homme d'exception, à Ax Les Thermes m'attristait sur la route de Caillac et d'Espère.Je me disais  que nous avions de la chance d'habiter ce pays magnifique et de vivre parmi ces vignes,  ces cultures,  ces maisons de pierre blonde et  ces petits  bois

Les brumes montaient de la rivière et le plateau d'Espère.Les deux lotissements,  en bordure sont maintenant complets.La route a été refaite par le département.Le local des boulistes mérite quelques travaux  ou, plutôt un remplacement.La halle de sports est là, en bois, superbe.Voilà 20 ans que nous l'attendions.Il est vrai que dans notre occitan, espère signifie:attends!

La  visite inaugurale toute simple s'est faite en famille , comme toujours à Espère, village qui a su garder son caractère convivial, falmillia même.M.le curé est là, anonyme près des instits,  des élus,des responsables associatifs.Il remarque la foule d'activités, sportives, culturelles ou sociales de ce village qui ne veut pas être un village dortoir ni un village qui souhaite grandir plus vite que les autres.Merci amis d'Espère pour ces  moments de cordialité et d'amitié, récompense de la ténacité et des efforts de tous pour équiper une charmante et très vivante commune.




30/09/2006
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion