Derniers commentaires de R.CAYROL:Qui sera le jospin 2007 ? 7 posts

 

Bonjour à tous les internautes du blog de Marc BALDY et aux Lotoises et Lotois.

L'heure du vrai verdict, celui des urnes, approche. Dimanche, qui sera le "Jospin du 21 avril 2002" ? Ce qui est sûr désormais pour nous c'est qu'il y en aura parmi les quatre qui se situent toujours en tête des sondages : Nicolas SARKOZY, Ségolène ROYAL, Jean Marie LE PEN, François BAYROU..

Une profession entière ( que l'auteur de ces lignes n'engage pas) a eu beau s'échiner sur toutes les antennes et dans toutes les colonnes, à prévenir : les sondages sont des photos, ils n'ont pas de caractére prédictif, ils comportent une marge d'erreur, de plus en plus de Français se décident au dernier moment ( 17 % en 2002, 21 % en 2007) Ce que l'on peut dire pour dimanche prochain, c'est que l'hésitation, l'indécision, le "zapping" sont plus forts que jamais dans notre histoire électorale. Il y aura forcèment des surprises le jour du vote. Tout celà est balayé, l'élection faite : les sondeurs se sont encore trompés, les sondeurs nous ont menti.

Mais cette profession a t-elle à rougir de son travail dans cette campagne électorale ? Je veux répondre globalement aux détracteurs que je lis sur les différents posts de ce blog. Pas du tout ! Il ne faut pas hésiter par contre à "tirer sur les sondeurs" quand ils commettent des erreurs de méthode, comme sans doute, lors des dernières élections municipales. il faut les rappeler à l'ordre d'un travail incessant pour améliorer encore leurs techniques, notamment leurs méthodes de redressement des données brutes. Mais il est absurde de vouloir leur faire porter le chapeau de comportements d'électeurs qui voudraient les voir coupables...de leurs propres choix ou des errements de leur camp !

Aujourd'hui encore, les choses ne sont toujours pas cristallisées. Les gens hésitent entre certains candidats et se décideront au dernier moment. On est dans l'ère de l'électeur consommateur, zappeur qui compare les personnalités et les promesses comme il le ferait pour des produits au supermarché. Il y a une fraction de Français qui hésite ( 7 à 8 %) encore entre Nicolas SARKOZY, Ségolène ROYAL et François BAYROU.

J'avais dit dans un précédent message qu'il y aurait des surprises. On peut affirmer qu'il y en a eu tout au long de cette campagne du premier tour. La percée de François BAYROU s'explique par l'appel d'air fait par Ségolène ROYAL qui avait du mal à séduire tous les électeurs de gauche parce qu'il y avait une interrogation sur sa capacité à remplir la fonction. Le fait qu'une fraction de ces électeurs ait choisi François BAYROU explique d'ailleus que le total de la Gauche soit si faible dans nos sondages durant un temps. Quand à Nicolas SARKOZY,il ne parvient pas à faire le plein des voix de droite. Sa personnalité fait qu'un certain nombre de gens se demandent s'il ne serait pas dangereux une fois élu à la fonction suprême.

Pour avoir publié pour le PARISIEN, une estimation portant sur plus de 1000 personnes, nous obtenons un second tour à 50/50. Pour nos détracteurs, il s'agit là d'une prudence redoutable. Pas du tout. Les indécis sont là et disent qu'ils n'ont pas fait leur choix définitif, choix qui peut basculer.

Désormais, tout évènement significatif de campagne repris par les grands médias peut faire basculer le résultat. Les gens les plus indécis s'intéressent moins à la politique, ont moins de conversations sur ces sujets. Ils ne vont pas dans les meetings mais ce sont de gros consommateurs de radios et de télévision. Des déclarations de campagnes ou un fait divers peuvent jouer. On se souvient tous des ouvertures des journaux télévisés de TF 1 sur ces émeutes à la veille du scrutin de 2002.. Là encore, après les incidents de la Gare du Nord, LE PEN a gagné trois points en quinze jours !

Attention donc aux déclarations des candidats. Il faut terminer "soft" et toutes prises de position ou attaques verbales peuvent avoir une incidence à la baisse et non à la hausse pour celui ou celle qui s'y plongerait...

Malgré la loi qui interdit de communiquer toutes tendances avant 20 heures, certains blogs de journalistes donneront des indices dès 18 heures ! La loi effectivement n'avait pas prévu les moyens de communication comme internet et donc les blogs..

observez les derniers jours de cette campagne du premier tour et notamment les déclarations des principaux candidats !

Il y aura bien un effet "Jospin du 21 avril", vous vous en doutez bien. Oui mais au détriment de qui ?

Bon vote citoyen à chacune et chacun de vous ! et je vous retrouve la semaine prochaine pour analyses et commentaires et projections pour le second tour ce qui va être redoutable pour les professionnels et pour les nerfs des candidats restés en lice !



18/04/2007
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion