débat budgétaire et 6 COMMENTAIRES..au top depuis des mois

Une intervention chirurgicale et la convalescence me tiennent éloigné du conseil général et de la vie publique depuis quinze jours.C'est l'occasion de prendre un peu de recul,de lire(beaucoup),de réfléchir et d'évaluer son action et ses relations aux autres.L'exercice est profitable et instructif.On se rend compte de la validité et de la solidité des amitiés,des relations professionnelles,familliales,politiques ou sociales ,de leur profondeur et  de leur sincérité....un révélateur.

Absent pour quelques semaines encore je ne participerai pas au débat budgétaire de cette semaine au conseil général.Voici ce que j'ai dit,en résumé,lors du débat d'orientation qui nous permet,chaque année de considérer la situation financière de notre collectivité:

"J'approuve les propositions qui nous sont faites dans un rapport de très grande qualité,en particulier les dispositions qui prévoient que l'on adapte nos aides aux collectivités,à la réalité de l'effort qu'elles consentent au plan fiscal,compte tenu de l'injustice de la fiscalité locale (injustice que j'ai maintes fois soulignée devant cette assemblée).

Depuis quelques années,nous avons constaté une évolution profonde,en partulier l'apparition de contraintes et de charges nouvelles.On retrouve ce phénomène cette année plus que d'habitude:la progression des charges et une moindre évolution de nos ressources(le fameux "effet ciseau" dénoncé depuis 4 ou 5 ans).

Au fil du temps nous avons tenté de  résoudre ce problème,procédé à l'amélioration de nos comptes en diminuant l'endettement,en améliorant la capacité d'autofinancement.Avec les réformes en cours et le projet de loi de finances 2006, l'amélioration de ce budget s'avère difficile.

Ce débat nous permet de déterminer un certain nombre de choix budgétaires et deles prioriser.Or,il me semble que là,nous ne sommes pas aussi bons:notre marge de manoeuvre est faible,chacun ici le sait.Pour ma part je souhaite participer d'avantage à ces choix et à la hiérarchisation de ces priorités.

Naguère nous pouvions réaliser tous nos objectifs,les priorités comme les demandes plus secondaires.Aujourd'hui ce n'est plus le cas,nous ne pouvons pls tout faire en même temps(mieux,quand nous nous lançons dans des dépenses non prioritaires nous ne pouvons plus réalisrer celles qui le sont!).Il faut donc distinguer les projets prioritaires de ceux qui peuvent être différés.Nous le disons chaque année,en vain,le plus difficile tient en effet à l'application de ces principes.

Chaque année nous avons un peu tendance à additionner les investissements sans forcément procéder à des choix et sans les prioriser clairement(.Du coup ce qui est réalisé est différent de ce qui était annoncé).Quelques efforts ont été faits,le rapport propose d'aller plus loin.Je suis tout à fait d'accord mais j'insiste sur la nécessité d'associer les élus à ces choix,davantage que nous le faisons aujourd'hui.



23/01/2006
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion