945- La réacosphère 9 posts


une photo de La liberté d'expression est née sur les murs (L'Auteur Content Pour Rien).






Sur votre messagerie,vous recevez comme moi de plus en plus de messages dénonçant l'immigration comme la cause de tous nos maux.


Sur mon blog c'est par rafale.Aujourd'hui au moment où j'écris nous en sommes ici à 5.C'est allé jusqu'à 12!En ce moment s'y ajoutent les posts contre le projet de loi sur le vote des étrangers vivant en France depuis 5 ans aux élections locales.


Ces textes sont généralement de simples copiés/collés découverts sur des sites de la réacosphère sur le web identitaire.Ils sont postés sur les blogs, expédiés à toutes les adresses amies  à des fins de propagande.
C'est très maladroit ce qui prouve qu'on a affaire à des amateurs, "des militants" qui ne sont pas formés et n'appartiennent pas forcément au FN.Ils recopient tout ce qui les rend souvent illisibles.On trouve aussi sur facebook des antisémites de gauche qui n'écrivent pas une page sans insulter les juifs.


Vous trouverez ici  une interview de Yannick Cahuzac, sociologue et spécialiste de l'extrême droite sur internet.Il décrypte les ressorts de la galaxie du web identitaire (sur le site  tempsreel. nouvelobs.fr)   Marc B.




Le premier ministre s'inquiète de caricatures de Mahomet parues dans «Charlie Hebdo»

Le premier ministre s'inquiète de caricatures de Mahomet parues dans «Charlie Hebdo»

Publié dans Urtikan 
avatar

Cambon



Avez-vous noté un regain d'activité au sein de la réacosphère ?

- Si on se penche sur fdesouche, site le plus visité de la "réacosphère", les publications accompagnées des mots-clés Millet et Camus sont souvent les plus commentées. Il en va de même de l'affaire Breivik et de l'affaire Merah qui ont donné lieu à des centaines de pages de commentaires.


Outre fdesouche, le sujet fait l'objet de discussions sur le forum du parti de l'In-nocence lancé par l'écrivain Renaud Camus, qui y intervient d'ailleurs souvent sous forme de communiqués. Sa participation aux assises de l'islamisation en 2010 et la procédure lancée par le Mrap à son encontre ont contribué au regain d'activité du forum et ont dressé des ponts entre différentes entités dont Riposte Laïque, le Bloc Identitaire ou fdesouche. Un phénomène qui s'est amplifié après son soutien à Marine Le Pen pendant l'élection présidentielle.


Les récents écrits et propos de Millet rencontrent un écho au-delà de la seule extrême-droite. Ses prises de position radicales ainsi que celles de Camus suscitent des prises de position tout aussi radicales parmi leurs détracteurs,..

Le rejet de l'immigration, particulièrement de l'immigration dite musulmane, s'articule sur les sites les plus radicaux sous les traits de la théorie du complot Eurabia, faisant de l'immigration arabo-musulmane un plan des élites pour arabiser – et aujourd'hui islamiser - l'Occident. Cette théorie rencontre un certain écho dans l'idée du "grand remplacement" théorisé par Renaud Camus, une idée par ailleurs commune dans l'extrême-droite depuis 40 ans. Il y a derrière cette idée un rejet de la société moderne, fondée sur des bases identitaires. Dans l'extrême-droite la plus radicale, le thème de l'américanisation de la société lié à la peur d'une société multiculturelle rentre en conjonction avec celui de l'islamisation.


Qui sont les internautes qui visitent ces sites ? Qu'est-ce les pousse à venir?


- Je ne pense pas que l'on puisse dresser un portrait type de l'internaute fréquentant ce type de sites. Il y a mille portraits, de droite comme de gauche, ouvrier comme étudiant, chef d'entreprise comme artisan, avec un niveau d'étude élevé ou non… On fait souvent le lien entre ignorance et xénophobie mais c'est un a priori clairement à réviser. S'il fallait définir un profil type, ce serait quelqu'un qui a peur ou qui est inquiet. Le contexte international joue à plein dans cette peur, surtout depuis les attentats du 11 septembre.

Entrent en conjonction les problématiques liées au communautarisme qui ont rythmé l'actualité médiatico-politique depuis et poussent nombre de personnes à glisser d'un légitime rejet de l'islamisme à une peur de l'islam dans son ensemble. On peut citer Libertyvox,...

.

Le site le plus visité reste fdesouche, qui n'est au fond qu'une revue de presse orientée dont l'essentiel de l'activité repose sur les commentaires de ses membres. Certains vont chercher des réponses sur ces sites, mais aussi un moyen d'exprimer leurs sentiments. Ils y trouvent des militants et se forment à leur tour en participant à la diffusion des textes et des idées hostiles aux musulmans, entendus dans cette mouvance comme entité inassimilable. Certains commentateurs collaborent pour mener des "actions" en se donnant rendez-vous sur tel ou tel site d'information pour "troller" la section commentaires d'un article en particulier ou pour faire pencher les votes d'un sondage en ligne. ...


Quelle est la place du conspirationnisme ? 

- Le conspirationnisme est au cœur de la dynamique de la circulation des idées de droite radicale sur internet. Concernant la mouvance dont il est question ici, c'est la théorie d'Eurabia qui prévaut et qui fonctionne en tant que "liant" entre rejet de l'islam et rejet de l'immigration, entendue en tant que subversion et colonisation culturelles. Les théories du complot de ce type trouvent sur Internet un terrain favorable : la mise en connexion rapide facilite l'utilisation de photos, de vidéos, de propos sortis de leurs contextes, de rumeurs. La droite radicale n'a pas l'exclusivité de cette pensée conspiratoire, qu'on peut retrouver sur tout l'échiquier politique. La théorie du complot a cela d'avantageux qu'elle permet de définir un ennemi (et différentes figures de celui-ci) absolu dont l'action supposée est d'aller à l'encontre même du bien-être de l'humanité. Elle fait office de ciment dans bien des constructions politiques.


Faut-il supprimer ces sites?

- L'interdiction n'est pas une solution. D'une part, les sites pourraient de toute façon réapparaître et capitaliser sur leur image de martyr comme a pu le faire le Front national à une autre époque. D'autre part, c'est contre l'éthique même d'internet en tant qu'espace de libre expression. Il y a des lois condamnant les appels à la haine et la négation de crimes, et qui peuvent souvent être appliquées si cela est nécessaire. Pour le reste, internet étant fondé sur une conception du droit à l'expression à l'américaine, il me semble difficile de mener une politique d'interdiction totale. C'est aussi une question technique. Je pense que pour démonter ce type de discours, il faut beaucoup de pédagogie, même si ce n'est pas évident. Il faut aussi œuvrer pour faire connaître les outils de vérification de l'information comme les sites hoaxbuster, conspiracywatch, ou encore un site comme owni.


Je pense surtout qu'il ne faut pas laisser certains sujets aux mains de certains partis sous prétexte de ne pas "faire leur jeu". Il y a, de la part du Front national, une instrumentalisation de la laïcité et de la République, une sorte d'OPA sur ces idées par l'extrême-droite et un certain nombre de penseurs conservateurs. Dans le même temps, ces valeurs là sont dénoncées comme "racistes" par un certain nombre de militants de gauche. Ce que l'on observe dans ce double phénomène, c'est une sorte de remise en cause du modèle républicain au sein de la vie politique française, dont les répercussions ont d'ailleurs sévèrement touché les militants féministes et antiracistes. D'où la nécessité de faire face à ces problématiques pour éviter de les voir accaparées par des discours fantasmatiques et identitaires.

Chimulus Dessinateur a ajouté une photo.

Caroline Fourest <http://www.huffingtonpost.fr/caroline-fourest>

Essayiste, journaliste
"La Fête de l'Huma" contre les saboteurs

Un petit mot pour répondre à tous les messages de soutien et de sympathie que je reçois depuis samedi. D'abord pour rassurer ceux qui m'écrivent. Tout va bien, très bien même. Le sabotage d'hier est certainement rageant, frustrant et impressionnant <http://www.huffingtonpost.fr/2012/09/16/la-journaliste-caroline-fourest-prise-a-partie-fete-humanite

 . Il n'est qu'un aperçu, une transposition dans le réel, de la violence et des techniques de calomnie quotidiennes contre lesquelles il faut ferrailler quand on tient tête à des mouvements aussi radicaux et mal intentionnés que les "Indigènes de la République", la nébuleuse des frères musulmans, les intégristes de toutes obédiences, mais aussi les nationalistes, les racistes de tous poils et au final les antiféministes de tous crin...


C'est qu'ils sont nombreux, assez agités et rarement très honnêtes. Ils n'aiment pas beaucoup qu'on colle à leur basque pour décortiquer leurs tactiques, leurs petits arrangements avec la vérité. Encore moins que l'on contrarie leur projet en les coupant de ceux qui, de bonne foi, pourraient être abusés... Comme ceux qui pourraient croire à la bonne foi laïque de Marine Le Pen <http://www.huffingtonpost.fr/news/marine-le-pen>  et se retrouver à jouer les idiots utiles de l'identité nationale chrétienne. Ou ceux qui croient vraiment à l'intention antiraciste des Indigènes de la République, ou de leurs amis des Indivisibles, et se retrouvent à balancer des bananes sur des féministes laïques militant contre le racisme anti-musulmans du FN.


Notre époque n'est plus celle de l'école idéologique unique, à l'ancienne, mais une étendue plus vaste, faite d'une multitude de carrefours où chaque projet déguisé, chaque mot mal utilisé (comme le mot "islamophobie" trop souvent utilisé pour contrer non pas le racisme mais le blasphème) peut égarer. Mettre des panneaux indicateurs, des sous-titres, c'est mon métier, mon engagement, mon quotidien. Et comme je travaille logiquement peu sur des démocrates modérés, je me retrouve souvent sur la route d'enragés, qui finissent par avoir accumulé une certaine ranceœur. Ce qui prouve sans doute -- en tout cas je le prends ainsi -- que certains de mes panneaux indicateurs ont su leur barrer la route. Notamment à gauche et même à gauche de la gauche.


> > Sabotage à la Fête de l'Huma
 
C'était d'ailleurs l'objet de cette opération punitive. Me faire payer l'isolement de groupes qui -- dans d'autres pays -- ont trouvé des relais politiques autrement plus larges. A la fête de l'Huma  , où ils espéraient trouver des alliés. Mal leur en a pris. J'y vais chaque année ou presque et je sais la clarté de l'engagement égalitaire et laïque de la base des Amis de l'Humanité. C'est ce qu'ont découvert nos amis saboteurs, à leur grand désarroi.
Il faut voir leur tête dépitées face à un public qui a tenu bon, horrifié par leurs accusations grossières et leurs méthodes dignes de la propagande d'un autre temps. Il faut scruter (je n'ai pu le faire qu'après coup) cette foule à l'esprit clair scander "liberté d'expression", et le "fascisme ne passera pas" face à une poignée de dogmatiques aveuglés se croyant très à gauche... bien qu'il défendent en réalité l'ordre obscur de dominants, réactionnaires et totalitaires.


Ce ne sont pas des "islamistes" qui se sont déchaînés hier, mais des gauchistes pro-islamistes. Il y avait bien quelques "enfants" naturels (j'entends politiques) de Tariq Ramadan, décidément très amers. Mais surtout des gauchistes persuadés que toute critique de l'islamisme est forcément raciste puisque dans leur monde binaire, digne du choc des civilisations, il y a le monde de l'Islam contre celui de l'Occident blanc. Les musulmans sont les "damnés de la terre", le voile leur emblème et ceux qui critiquent l'islamisme -- surtout s'ils sont blancs -- ne peuvent être que d'affreux croisés, des sortes de nouveaux colons servant de chiens de garde au racisme post-colonial...


Et qu'importe si, sous prétexte de défendre des "minoritaires" en Occident (effectivement victimes de racisme) ils prennent indistinctement le parti de victimes et des tenants d'une idéologie dominante, patriarcale et totalitaire. En l'occurrence non pas celle de l'islam mais de l'islam politique réactionnaire et intégriste. Ceux-là se disent "indigènes" mais n'ont jamais enduré la vraie colonisation. Ils se rêvent en "porteurs de valise" mais ne portent rien d'autre que des mensonges et des confusions, propres à faire le lit des dominants.


Pour le réaliser, il faudrait qu'ils soient un peu féministes. Mais même quand ils mettent des femmes en avant ou se disent "féministes", c'est pour défendre le voile ou la prostitution... Ils ont longtemps crié à "l'islamophobie" contre toute personne ne partageant pas leur vision du féminisme pro-islamiste. Ils reviennent enfin, à force de critiques, au mot de "racisme"... Et les masques tombent.


Car qui peut sincèrement croire que je suis raciste ou même islamophobe ? Quand tous mes écrits dissocient l'Islam de l'islamisme, alors que je réalise depuis cinq ans une série consacrée aux femmes musulmanes (diffusée sur France 24 ), que mes travaux s'attaquent à tous les intégrismes et que je combats les amalgames du FN ou même de certains laïques depuis 15 ans ! Notamment dans les pages de ma revue ProChoix, qui est à la fois féministes, laïque et antiraciste.


Ce qui m'a valu, en 2004, de fermer la porte à un certain Pierre Tévanian  , contributeur dans nos pages et enclin à prendre le parti de l'islamisme et du voile... Quelques mois plus tard, il devenait l'un des acteurs clefs du rapprochement entre gauchistes et islamistes au sein des "Indigènes de la République". Il était, hier, l'un des meneurs du sabotage. Aux côtés de Saïd Bouamama  , connu pour sa rage contre l'universalisme. Leur état de passions, de vengeance, me fait dire qu'ils ont drôlement soufferts de mes méthodes à moi : l'enquête et l'argumentation.


Leur surdité mais surtout leur peur panique à l'idée que je prononce un seul mot pouvant faire tomber le mur de mensonges qu'ils ont construit contre moi auprès de leurs troupes en était presque touchant... Si leurs recrues (finalement peu nombreuses) n'avaient pas franchi une étape en cherchant à tout pris l'agression physique et le sabotage de la conférence, au lieu de se contenter de manifester leur opposition par une question ou même une série de question, ou même une interpellation symbolique, ce débat aurait même pu être passionnant... Mais il portait sur "comment résister face au FN" et ils s'est transformé en gâchis digne de lui donner des ailes, grâce aux méthodes et au fanatisme politique de ceux qu'il faut bien appeler ses "idiots utiles."


Pour éviter les projectiles et que la salle ne s'embrase, j'ai dû rebrousser chemin sans m'exprimer. J'ai demandé aux organisateurs la possibilité de pouvoir parler depuis l'arrière de la tente où se tenait le "débat", sans me montrer. Au moins pour répondre -- par micro interposé -- aux slogans dégueulasses que j'entendais ("Fourest-raciste-dégage"!)


L'organisation m'a persuadé qu'une parole de moi rendrait le travail du SO intenable, que des coups s'échangeaient dans la salle, et que je ne pouvais les mettre en difficulté. Il fallait donc s'y résoudre, rejoindre mon escorte (merci à elle) et quitter des militants de la fête aussi tristes que choqués.
Ce n'est pas grave. J'ai d'autres lieux où m'exprimer et je reviendrai très vite à la fête de l'Humanité. Pour autant, je ne veux pas laisser passer. L'excitation et la rage déversée contre moi à cette occasion ont pris des proportions qui dépassent de loin l'adversité acceptable dans un lieu de débat et de démocratie. Mes détracteurs sont devenus des agresseurs. Ils confondent décidément les forums où ils rêvent de de me "lapider" (dixit leurs amis militant aux "Indigènes du royaume" en Belgique) avec la réalité, celle d'une démocratie et d'une République laïque. Qui le restera tant que des salles, comme celle de la Fête de l'Huma, feront face. Tant que des partis progressistes comme le Front de gauche condamneront fermement cette dérive idéologique (ils l'ont fait ce matin dans un communiqué clair et net). Tant que ces méthodes choqueront.


Et c'est pour cela que je tenais à remercier tous ceux qui m'écrivent depuis hier. Parce qu'à les lire, je le sais, les "idiots utiles" de l'islamisme et de l'extrême droite sont ultras-minoritaires, énervés parce qu'isolés et coupés de toute perspective politique.
En France, la gauche universaliste (féministe, antiraciste et laïque) a tenu bon et même gagné face aux confusions mortifères de la gauche différentialiste servant d'alliée objective à la tentation obscurantiste. Peu de pays peuvent en dire autant, surtout en ce moment. C'est pour ça que je tenais à vous le dire. Tant qu'il en sera ainsi, tout va bien. Mieux qu'ailleurs et peut-être que demain.
 





























22/09/2012
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion