872-La cave, barbe bleue , le dragon de l'Adour et les trois petits cochons 7 posts

La cave, Barbe bleue le dragon de l’Adour et les trois petits cochons…

Ce matin la pluie me réveille en ruisselant dans la gouttière. Pas de longue promenade ce matin ni de baignade, après le marché direction la cave du Boudigau. Même sans en boire dès le matin, rien de plus sympa que de déguster un café ou un thé choisi parmi tant d’autres  tout près des vins du Médoc, des Graves, de St Emillion  et des vieux Armagnacs.

Ce soir pour compenser l’absence de baignade il faudra raconter une belle histoire aux petits enfants pour les endormir. L’actualité regorge de rumeurs propices à fournir des thèmes de légende.

D’abord il y a Barbe bleue, un monstre qui dévorait les femmes autrefois avant les élections présidentielles au siècle dernier. C’était dans une énorme métropole aujourd’hui disparue dans laquelle les hommes avaient construit deux tours de Babel plutart détruites par le feu d’Allah… Un puissant seigneur de Washington séduisait alors toutes les femmes. Elles ne mourraient pas toutes, mais toutes étaient frappées, au point que certaines s’écriaient : « me to ! ( moi aussi !) il a voulu me dévorer ! »  « Moi aussi il m’a dévorée !... » (Oui c’était le buzz)

A la même époque mon journal me raconte que dans les Landes un dragon dévorait toutes les jeunes filles qui s’approchaient de l’Adour où il était caché, près de Téthieu. Il voulut bien arrêter.. si on lui offrait à dîner Maylis, la plus belle fille du pays. (oui, elle portait le même nom que toi ma petite fille).C’était la fille du maire du coin….(Non je ne pense pas qu’il était socialiste, c’était bien avant).

Son amoureux osa affronter le monstre. Il se forgea une épée, se fit promettre, prudemment  la main de la belle en cas de victoire et deux bœufs gras. Il attacha les deux cornus près de l’Adour et disposa un grand baquet d’eau salée près d’eux. Le dragon dévora le premier puis le second ruminant, but le baquet d’eau salée puis beaucoup d’eau de l’Adour…. (Forcément avec l’eau salée et tout ce qu’il avait bouffé !).Il s’endormit près des ossements des pauvres bovidés. C’est alors que le fiancé de Maylis lui plongea son épée dans le cœur et supprima le dragon de l’Adour. Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants.

 Et puis l’époque était propice en contes et légendes.Il y avait celle des écus (€) qui perdaient la moitié de leur valeur dès qu’un Grec les touchait (un Grec oui, comme Gorgios).Du coup le Napoléon du moment prenait l’avion couchait à Berlin avec la sorcière et le lendemain matin l’€uro était reparti à la hausse come le CAC 40.

Il y avait Rose neige et les 5 nains qui voulaient tous  devenir Napoléon XVI. Il y avait Perrette et le pot au lait…les Trois petits cochons et même le Loup et le petit chaperon rouge qui se fit dévorer par un loup adopté après avoir dévoré la grand-mère.

 

 

Pour copie conforme

Marc Baldy



21/07/2011
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion