740-Les caves du bou...bistrot politique 90 posts

ALERTE ! Arrêtons le bas rosé de Barroso,Texte et photo de jean-victor Joubert http://lantifadas.midiblogs.com/



vin rosé.jpg

- Tè ! Loule, sers nous une tournée de rosé. Le matin, ça dégage la tripe et ça fluidifie les pensées !

- Tu veux du quoi ? Rosé de Tavel ? De Provence ? Côteaux-d'Aix ? Lirac ? Ici, t'as le choix. C'est que du bon.

- Loule, tu me fais plaisir. Chez toi, on trouve pas de ces bas rosés Barroso qui sont au Rosé de Tavel ou de Provence ce qu'une branlette est à une nuit d'amour avec Monica Bellucci ! D'ailleurs, le rosé Barroso, faut en parler en verlan: c'est pas du rosé, c'est du zéro! Au diable l'avarice, sert-nous une tournée de Tavel de chez l'ami Maby !

- Quand même, Victor, ils commencent à nous gonfler les aliboffis à cette Commission Européenne avec leurs conneries. Ces types là, Barroso en tête, font détester l'Europe. En plus, juste avant les élections européennes…

Le rosé Barroso - pour ceux qui, dans ce noble bistro, éminent lieu de convivialité et de fructueux débats solidement étayés par des arguments liquides – c'est ce que veut autoriser cette commission de merde : fabriquer du vin de couleur rosé par coupage de vin blanc et de vin rouge. L'autorisation de " fabriquer ", à partir de vins blancs excédentaires, des vins ressemblant à des rosés, mais à moindre coût et à n'importe quelle période de l'année ressemble fort à une manœuvre opportuniste permettant d'attaquer le marché du rosé qui est en progression. Rappelons que le vin rosé s'obtient notamment par un pressurage habile et rapide. La pellicule du grain de raisin est ce qui donne la couleur au vin, moins elle est laissée en contact avec le jus de raisin, plus le rosé sera clair en fin de vinification (de quelques minutes à quelques heures) . A chacun ensuite, de laisser parler son savoir faire et ses terroirs, pour en faire un vin Rosé de qualité. Voilà ce qu'on sait faire chez nous. Quand à Barroso, ce qu'il veut autoriser, c'est la coloration de mauvais blancs invendables par un peu de rouge.

- Il s'agit ni plus ni moins d'une forme de contrefaçon, une véritable tromperie du consommateur qui serait en outre légalisée par un règlement européen !

- T'as tout compris Loule. Mais il faut savoir que c'est ce que font les pisseurs de sarments d'Australie, d'Afrique du sud, du Chili et autres nouveaux venus sur le marché pinardier. En France même, cette méthode a les faveurs de tous les fabricants de saloperies que sont les plus gros négociants. Et qui c'est qui a demandé à la Commission européenne d'autoriser cette merde? Ben, c'est ce faux-cul de Barnier, sous la pression des gougnaffiers du négoce!

- Alors qu'est-ce qu'il faut faire ? Parce que si c'est ce qu'on va trouver maintenant sur les linéaires, on n'est pas plus con que ces chiapacans de négociants. On peut faire comme eux : tu prends dans ton frigo une boutanche de blanc et tu le colores avec un peu de rouge ! Le résultat sera le même…pour beaucoup moins cher ! C'est l'arroseur arrosé !

- T'as raison Loule ! Mais il vaut mieux faire comme toi: servir du vrai Rosé ! Et signer la pétition que tu trouves sur coupernestpasrose.com

- A la vôtre : je remets la mienne. Et que du bon !

Signez la PETITION







Les "caves du boulevard" et " les caves du Boudigau" sont deux bistros comme je les aime.L'un est très classique,son zinc trône au milieu,encerclé par les amis et les clients tous habitués de ces lieux.On y parle beaucoup, on y boit peu....On y retrouve ses amis à l'heure de l'apéro ou le samedi après le marché de Cahors.

L'autre  plus rustique, plus maritime,plus estival est envahi de casiers,de futs, de bouteilles de vins fins et de bas-armagnacs,de thés, de cafés dont les arômes flottent jusque dans la rue quand la patronne grille puis broie ses grands crus:du Maragogype au Jamaïque... Les clients se disputent les deux tables extérieures ou les trois intérieures contre les magnums hors d'âge.Ici on boit du café qu'on choisit après le passage au hall de la presse et chez le boulanger.La clientèle se renouvelle tous les jours,toutes les semaines;elle vit dans les villes et goûte cet oasis d'autrefois qu'elle aime retrouver.On y parle pointu, souvent en Anglais,Espagnol ou  néerlandais,toute l'Europe s'y retrouve l'été.

Vous aussi venez roder au bistro,écoutez les clients et laissez vos commentaires.

                                                                                           Marc Baldy





En hommage à Pierre Bérégovoy,ce soir la deux donne "un homme d'honneur".A sa disparition,un premier mai la France,les militants socialistes et ses amis furent bouleversés.Je fus de ceux là pour avoir cotoyé le futur premier ministre quand il tenait le Parti socialiste d'Epinay dont le siège était alors place du Palais Bourbon;quand il vint à Brive faire campagne législative ou quand il fut ministre des Affaires sociales comme je l'ai raconté sur ce blog, ou encore à Figeac pour la dernière campagne électorale de sa vie.

La section socialiste de Cahors dont le secrétaire était alors Jacques Bourthoumieux me semble t'il,donna le nom de Pierre Bérégovoy à la section.Tout cela est oublié semble t'il.Pour moi, le souvenir demeure, à la fois douloureux et lumineux.Pierre a laissé une marque indélébile dans les coeurs et les esprits, comme j'ai pu le constater à Nevers dans son restaurant préféré où vint me prendre l'ami Carlier restaurateur logis pour m'amener à Chateau Chinon où se tenait l'assemblée générale de la Nièvre.

A cette occasion je fus logé "Au Vieux Morvan", dans la chambre même du Président Mitterrand.Là une sous-préfète avait laissé un très bon souvenir: Chantal Jourdan qui fut préfète du Lot.
Marc le 01/05/2009 à 17:14:48
J'ai acheté hier soir le bouquin de Bayrou.J'en ai commencé la lecture à l'occasion d'un week end de repos.Ceux qui me connaissent savent que Bayrou et le centrisme, ce n'est pas ma tasse de thé.

Socialiste,laïque et républicain,je ne suis pas prêt à changer de casaque.Je dois cependant dire que pour l'instant,je n'en suis au début,je regrette qu'un socialiste n'ait pas écrit ces pages.J'y retrouve les valeurs et le souffle de François Mitterrand qui ont fait de moi, voilà 40 ans, un jeune militant puis un élu engagé derrière celui qui devint président de la République bien des années plus tard, permettant à la gauche d'accéder enfin au pouvoir.Le style et le contenu sont d'un excellent niveau.

Bayrou analyse fort bien l'idéologie qui conduit la France sur des chemins où elle a toujours refusé d'aller quelques soient les hommes au pouvoir.Sarkozy a jeté à bas notre modèle de société démocratique, égalitaire,républicaine
et laïque.Il démolit le service public, l'accès de tous à ces services,la solidarité entre les couches sociales et les classes d'âge.Il s'en prend au modèle social français pour adopter celui des anglo-saxons,inégalitaire et féroce avec les plus faibles.Il faut lire cet ouvrage.

CHARLIE HEBDO : LA NEWSLETTER / Mardi 05 mai 2009
CHARLIE HEBDO : LA NEWSLETTER
LA UNE!



Rendez-vous sur CHARLIHEBDO.fr
CHARLIE HEBDO : LA NEWSLETTER / Mardi 19 mai 2009






Le leader du NPA s'est fait remettre à sa place par des salariés de "la Celenese" qui venaient manifester à Paris pour protester contre la fermeture de leur usine, qui fabrique des produits chimiques.(En fait un milirant PS)

La version diffusée sur France2 / Jt20h est plus longue, et ils finissent par se serrer la main....


A lire sur LePost.fr


28/04/2009
90 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion