60-QUEL EST LE ROLE DE LA POLITIQUE ?

Le rôle de la politique,le devoir de la politique,celui d'un parti politique,celui d'un(e) élu(e)ce n'est pas,seulement,la gestion des affaires courantes,au jour le jour.Ce n'est pas la lamentation sur les fatalités.Ce n'est pas,seulement,la critique des adversaires.Ce n'est pas de vôter comme le demande le grand élu du secteur.Ce n'est pas de lui faire plaisir pour obtenir une subvention,une embauche ou une faveur.C'est de COMPRENDRE LE MONDE,et VOULOIR LE CHANGER,et pour cela AGIR EN CONSEQUENCE.

Sans revenir aux calendes grecques,comprenons bien qu'il y a un lien très fort,un véritable fil directeur entre les vôtes du 21 avril 2002,celui du 29 avril 2005 au référendum européen,la crise des banlieues, celle aujourd'hui du CPE et le refus de la jeunesse,l'effondrement dans les sondages de la côte de Chirac et de Villepin.Ce fil directeur,que trop de responsables de gauche s'efforce de ne point voir,C'EST LE REJET D'UN SYSTEME MORTEL DONT LES FRANCAIS NE VEULENT PAS:
Le libéralisme boursier,financier,plus que le libéralisme politique ou économique.Après tout,un socialiste peut bien reconnaître que le libéralisme politique a droit de cité et beaucoup de nos dirigeants ne s'en privent pas!.Voilà un moment qu'il existe.Le libéralisme économique possède des arguments.
En revanche, lorsqu'il ne s'agit plus de production, d'échanges,d'économie mais de libéralisme boursier,de spéculation pure,de l'idéologie du profit boursier,du fric ,et seulement du fric pour les actionnaires,quand plus rien ne compte que cela,alors, les français ont compris que cette machine infernale ne peut que nous conduire à la ruine. Aujourd'hui,le capitalisme financier a remplacé le capitalisme industriel.

C'est ainsi que le vôte non,au dernier référendum,est un vôte,fort, jeune,actif,populaire.
-
Fort, car 70% des inscrits ont voté;
-jeune, car les 19 -29 ans ont voté non à 62%,ce n'est qu'au dessus de 55 ans que la tendance s'inverse;
-actif, car 71 à 78 % des ouvriers ont voté non,comme 66% des employés;
-populaire, puisque jusqu'à 3000euros de salaire net mensuel par foyer,les Français ont voté non;
-et de gauche ,car elle a voté non de 61 à 64 %.


Si Lionel Jospin a été éliminé au premier tour,ce n'est pas,seulement,parce que Madame Taubira (PRG) ,Hue (PC) et Chevènement (Socialiste Républicain) et Mamère(verts) étaient candidats.Evidemment ça fait beaucoup...mais qu'a t'on fait pour l'éviter ?C'est aussi parce que sa campagne était mauvaise,entre les mains d'un cabinet sourd et coupé de la base,trop à l'écoute des médias et de la pensée unique.Le statut spécial proposé à la Corse a fait beaucoup de mal.La preuve Sarkosy reprenant cette idée s'est planté.Les concessions faites au libéralisme économique et financier,  à Barcelonne, n'ont fait qu'agraver la situation et discréditer le champion socialiste.
Les électrices et les électeurs de gauche ne se sont pas retrouvés dans son projet.Plus,ils y ont vu le refus de changer les choses,l'acceptation de ce qu'ils ne voulaient pas,le renoncement à changer.
Qui ne voit pas aujourd'hui encore que la réponse sera la même en 2007,si on nous propose le même candidat,ou son frère,et le même potage?

Tout n'est pas perdu,si le parti socialiste le comprend,s'il veut changer son projet et le système dont les Français ne veulent plus,et surtout si son candidat agit en conséquence.
Et s'il pouvait  obtenir l'appui du plus grand nombre de formations et de citoyens de gauche,socialistes,radicaux,verts, et républicains, cela ne serait pas plus mal!




09/03/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion