599-Sic transit gloria mundi


Les fonctions de David Martinon à l'Elysée c'est fini depuis ce  vendredi 14 mars.  Franck Louvrier, conseiller presse, et Pierre-Jérôme Hénin, jusqu'alors adjoint de M. Martinon le remplaçaient. La veille, il a été prévenu selon Le Monde(article de Philippe Ridet): " Tu ne fais plus partie du dispositif,"à partir du lundi 17 mars.


Martinon,non!non! avait été nommé porte parole dès l'élection présidentielle sur les conseils de Cécilia Sarkozy.Puis il avait été choisi comme tête de liste à Neuilly contre l'avis de l'UMP locale.Un sondage publié par Le Figaro et commandé par ses adversaires suffira à sa disgrâce.Il est renvoyé à son corps d'origine les Affaires étrangères.(Il pourrait êrtre nommé consul général à New-York.Il y a pire et il pourra revoir là-bas l'amie Cécilia!)
En politique la faveur du Prince peut beaucoup pour les plus compétents et les plus dociles des collaborateurs.Lorsqu'elle cesse, comme c'est le cas ici,il n'y a plus d'avenir...dans cette branche.

Le Monde indique que "M. Louvrier, conseiller pour la communication et la presse et collaborateur de M. Sarkozy depuis 1999, devrait prendre de l'ampleur : il sera chargé, au plan national, du "quotidien" de la communication, tandis que la mission de porte-parole sera assurée par Jean-David Levitte (pour l'international), conseiller diplomatique, et Claude Guéant, secrétaire général de l'Elysée",qui donne des boutons aux parlementaires....mais il est si puissant.


A Bruxelles, le conseiller spécial, Henri Guaino était absent du sommet, consacré au projet d'Union pour la Méditerranée dont il est l'auteur..C'est Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire d'Etat aux affaires européennes qui prennent en charge le dossier.


Il n'y a là aucune morale aucune éthique aucune dérive particulière.C'est très classique,c'est le règne du bon plaisir.Ces phénomènes de Cour ne sont ni nouveaux,ni réservés à l'entourage de Nicolas Sarkozy.L'amitié,la fratenité,le respect mutuel,foutaises dans la pratique du pouvoir,seul y compte l'intérêt comme en économie le profit.Il ne faut se faire aucune illusion:la politique est passionnante;elle est la vie,aussi nécessaire pour la société et pour le pays que la respiration pour un être humain.C'est aussi, comme le pouvoir,qui tend vers l'absolu, un monstre froid,qui ,au bout du compte, broie ses meilleurs serviteurs, une tragédie qui finit toujours mal.C'est triste? Oui.

"Sic transit gloria mundi."....

                                                                      Marc Baldy


15/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion