597-Conséquences des municipales et cantonales/SCOOP,sondage: l'opinion des Français avant le 2ème tour. 15 posts

Sondage BVA L'Express,l'opinion des Français à la veille du second tour.


Je vous la fait brève:
Les Français veulent un changement de politique à 62% pour34% contre!Les sympathisants PS Oui 86%
Ils souhaitent un remaniement ministériel et le changement de certains ministres (56%).Ce sentiment étant plus majoritaire à gauche.
Alliance PS/Modem
 Non 55% oui 38%
contre 44% et38% en décembre
Les sympathisants PS favorables à 51%

ce vendredi 17h.

dessin de Delize yahoo cartoons



Conséquences

La gauche a connu une poussée au premier tour des municipales et des cantonales.Ce n'est pas une vague rose mais c'est nettement mieux.Dans notre région ,Cahors perdu en 2001devrait revenir à gauche et au parti socialiste.

Pour Gourdon c'est déjà fait avec Marie-Odile Delcamp (PS) et sa liste d'union de la gauche.Dans ces deux villes la somme des voix de gauche est très supérieure à celle des derniers scrutins tandis que la droite perd un grand nombre de voix.
Renouvellement  dans les principales villes de la première circonscription puisqu'un nouveau socialiste succédera comme Maire au sortant PS à Puy l'Evêque et à Pradines..

Montauban peut être reprise.Ce sera plus difficile et plus juste pour Toulouse,le Modem ici s'alliant avec la droite et la gauche ratant son rassemblement au second tour.(La liste d'union de la gauche de Pierre Cohen l'emporterait avec 53 % sur celle de la droite conduite par Jean-Luc Moudenc (47 %) au second tour des élections municipales à Toulouse, selon un sondage IFOP-Fiducial pour Paris-Match, rendu public mercredi 12 mars.ESpérons le, mais ce même institut s'est planté au 1er tour il donnait  Cohen devant Moudenc),La plus grande surprise est surtout à mon sens la victoire (PS)de Rodez,à droite depuis 55 ans.


Le second tour peut encore apporter des surprises.Les électeurs redressent parfois le deuxième dimanche le vote du premier.Les additions ne se font pas toujours dans les urnes comme sur le papier.
Même si nous avons beaucoup voté,comme à notre habitude il reste des réserves d'abstentions.A Cahors l'avance de Jean-Marc Vayssouze est importante(33% contre 19,5%).Il a trouvé un accord avec Serge Laybros(PC),mais pas avec Cluzet(6%) ni surtout avec le PRG(18,5%).

La victoire est très probable mais les querelles intestines et l'absence du centre gauche dans la liste peuvent peser sur le scrutin à la marge et surtout laisser des cicatrices difficiles à oublier.Sans pour autant distribuer de mauvais point  ni rechercher les responsabilités,je le regrette tout en appelant
mes électeurs mes amis  et les internautes à voter pour la liste de gauche  arrivée en tête au premier tour.


 Marc Baldy


Une majorité de départements à gauche.

Celle-ci ne l'emportait que d'une voix.Elle devrait en gagner plusieurs  dimanche:la Corrèze,l'Allier,le lot et Garonne,peut être l'indre et loire les deux Sèvres,la Charente maritime...Dans le Lot nous assistons au départ de 4 "anciens" et à un renouvellement des élus ,notamment l'arrivée d'un jeune UMP de 22 ans dans le canton de Labastide-Murat qui reprendra le drapeau de la droite abandonné depuis des années alors qu'Alain Chastagnol qui le brandit est en fort mauvaise posture et aux municipales  que Roumégoux qui en fut est une nouvelle fois écarté du Conseil général.Renouvellement modeste mais réel donc de la gauche et de la droite.

Remaniement la semaine prochaine

Le remaniement devrait avoir lieu  le  18 mars. Il n'y aurait pas de "grand remaniement" pour deux raisons:

- les ministres sont en plein au milieu du gué,pout la révision des politiques publiques;

- chaque ministre reçoit ses homologues dans sa région. pour préparer la présidence française.

Pour lancer les grands chantiers de l'année, le chef de l'Etat voudrait conserver les poids lourds de son équipe. Christine Lagarde, Jean-Louis Borloo, Michèle Alliot-Marie, Xavier Bertrand, récupérant les questions d'emploi.

Rachida Dati.devait changer de ministère,mais ce changement peut attendre un peu

Claude Allègre  est annoncé depuis des semaines à la tête d'un " Miti," regroupant la Recherche, l'Enseignement supérieur et l'Industrie. Si l'UMP rate le second tour des municipales,  les députés UMP seront très remontés et ce sera difficile  d'ouvrir encore.

'Hervé Novelli, secrétaire d'Etat aux Entreprises et au Commerce extérieur perdrait son portefeuille. 

 Valérie Pécresse  l'une des femmes les plus Elle n'a pas  convaincu le président  mais on la dit compétente sur les questions sociales, sur la Santé. Elle permuterait avec Roselyne Bachelot quierait nommée à la Culture, Christine Albanel étant jugée trop terne .

 Philippe de Villiers voit ses chances faiblir,il ne représente pas une force de nuisance, à l'inverse de Christine Boutin, si elle était renvoyée .

Le chef de l'Etat cherche des femmes ,on parle  de l'entrée de Marie-Jo Zimmermann, député de Moselle, une lorraine très… à droite. jugée plus fiable que Nadine Morano  battue à Toul afin de donner des gages aux conservateurs de l'UMP.

Côté jeunes il est question de Frédéric Lefèbvre, ancien attaché parlementaire de  Sarkozy  député des Hauts-de-Seine,de Thierry Solère, responsable de la fédération numérique de l'UMP technologies. Et puis il faudra remplacer Christian Estrosi si'il est élu à Nice.

Côté départs,Michel Barnier, à l'Agriculture est jugé insuffisamment présent  comme Hervé Morin à la défense,insuffisant. L'ancien bras droit de François Bayrou , Michel Mercier, sénateur, président du conseil général du Rhône, qui a démissionné du Modem, représentait un atout pour conquérir Lyon mais Lyon est maintenant perdu et les promesses "rendent les fous joyeux".

"La plus grande difficulté consistera à donner un sens au remaniement" conclut 

Ghislaine Ottenheimer, dans son papier pour  Challenges qui a fourni nos informations.

  Le PCF, quant à lui, peut avoir le sourire. Pour la première fois depuis longtemps, un renouvellement municipal va lui permettre de grossir sa pelote. Dés le premier tour, les communistes ont reconquis Dieppe et Vierzon. Ils peuvent même songer sérieusement à battre Serge Dassault, en ballottage délicat à Corbeil-Essonnes. Et la plupart des primaires tentées par le PS pour lui ravir ses bastions ont tourné à son avantage, tout particulièrement en Seine-Saint-Denis. Si l'on ajoute les bons scores enregistrés, ici et là, par l'extrême gauche, le PS n'a électoralement pas intérêt à lorgner seulement du côté du MoDem.Eric Dupin

A Cahors le résultat de la liste PC est bon,près de 12%,il est vrai du en partie à la présence de verts du Mrc qui ne seront pas conseillers municipaux.Le PC aura 2 adjoints et 4 conseillers municipaux.

Le Parti Radical de gauche et le MRC et les Verts et le Modem

n'auront aucun élu  à Cahors.C'est un changement d'importance,le PRG dirigeant la ville avec le PS et le PC depuis 1977 quand les socialistes pour fixer Maurice Faure à gauche qui gérait avec les socialistes et les centristes, refusèrent de partir seuls avec lui s'il n'y avait pas de communistes au conseil municipal.


Article ajouté le 2008-03-12 , consulté 10 fois




12/03/2008
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion