548-Lettre au président de la République,dessin de Jiho 2 posts

 


Les caisses de l'Etat sont pleines !! ...
dessin de Delize yahoo cartoons




LETTRE A MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
par Jean Guérard,à la demande d'un ami internaute,un superbe dessin de Jiho transmis par un autre ami,figure au-dessous.

Victor Hugo, toi qui en 1852, écrivis à Jersey le pamphlet célèbre : «

Napoléon le petit », réveille-toi ! Car depuis des lustres, jamais notre

pays ne fut gouverné comme il l'est aujourd'hui.


Voilà six ans que vous, Nicolas Sarkozy occupez les plus hautes

responsabilités nationales et dérivez vers une régence décadente qui

court vers le précipice et sombre dans la fatuité, les paillettes, le

mépris et l'indécence.


Derrière les strass, où donc se cache aujourd'hui le candidat du

pouvoir d'achat ?


Derrière le slogan démagogique et attrape-tout du « travailler plus pour

gagner plus » que constate-t- on concrètement ?


Les seules augmentations avérées concernent vos propres émoluments (+

172%) et le pouvoir d'achat des plus riches qui se partagent 15

milliards d'euros (soit 98 milliards de francs ou encore 9 800 milliards

de centimes de francs) d'exonérations fiscales ou d'avantages divers.


En avril 1825, Louis XVIII fit voter le « milliard des émigrés » pour

dédommager ceux qui avaient fui à l'étranger la révolution, la

république et l'empire. Vous, Nicolas Sarkozy, avez fait voter un cadeau

fiscal insensé aux plus nantis à l'heure où François Fillon, qui se

croyait encore premier ministre, annonçait à la France qu'elle était en

faillite. Vos amis Johnny Hallyday et consort sont-ils pour autant

rentrés en France payer leurs impôts ainsi diminués ? Non ! Ils ont

préféré rester en Suisse à observer de loin la France en faillite !


Pendant ce temps là, les retraités, qui ont majoritairement voté pour

vous, voient leurs pensions ridiculement augmentées d'à peine plus de 1%

et depuis le 1^er janvier les frais médicaux et les médicaments ne sont

plus remboursés intégralement aux malades. En 2009, après les élections

municipales et cantonales, l'exonération de la redevance télévision pour

les plus de 65 ans sera supprimée et une nouvelle TVA sociale sera

votée. Votre ministre des Finances vient d'annoncer que l'inflation sera

plus forte en 2008 qu'en 2007 et je n'oublie pas l'augmentation des

produits alimentaires, du fioul, de l'électricité, de l'essence, du gaz

et des loyers.


Mais non content de mettre le couteau sous la gorge du peuple de France,

vous jetez aux orties la politique étrangère menée par la France au

Proche et Moyen Orient. A propos de l'Irak, vos déclarations vont à

l'encontre de la politique éclairée voulue par Jacques Chirac.

Pourriez-vous, Monsieur le Premier Ministre-Président, relire le

discours de Dominique de Villepin à l'ONU qui fut tant applaudi par

l'immense majorité des états et qui valut à la France tant de

considération ?


Certainement pas ! … Pire, vous engagez l'armée française en Afghanistan

sans avoir saisi le Parlement. Vous devenez le supplétif de la politique

désastreuse d'un Georges Bush finissant. Est-ce adroit ou seulement même

efficace ?… A ce rythme là, je crains d'entendre bientôt de votre part

un discours sur le bien et le mal.


Car avec vous, la France est redevenue la fille aînée de l'église. Les

Présidents Pompidou et Mitterrand ne sombrèrent pas dans le ridicule

d'un autre âge d'aller quérir au Vatican le titre de chanoine honoraire

de Saint Jean de Latran. Vous bafouez et jetez aux orties nos valeurs

laïques, garantes de l'intégration, de la tolérance et de l'éducation

pour tous.


Non, Monsieur le chanoine honoraire, il n'y a pas en France que des

chrétiens, il y a aussi des juifs, des musulmans, des athés, des

agnostiques… en un mot, il y a des Français fiers de leur pays et de

l'universalisme de ses valeurs laïques.


Ne craignant pas la contradiction avec cette « posture » chrétienne ,

vous affichez un culte du veau d'or et une admiration pour le fric

insolent qui font sonner encore plus faux tout votre discours de

campagne d'Agen où vous dénonciez avec force les patrons voyous. Mais

comme cela doit vous paraître loin vu d'un jet privé, d'un palace ou

d'un yacht complaisamment offerts et au luxe tapageur que vous adorez.

Quelle tristesse pour notre démocratie de voir vos amis financiers,

patrons des médias, obliger leurs journalistes à encenser la rupture

avec la mesure et la dignité. Vos divorces, vos remariages, l'étalage de

votre vie privée, vos éclats de voix (telle votre indécente altercation

avec le pécheur breton) desservent la noblesse de la fonction

présidentielle et nos partenaires européens se gaussent de votre

suffisance et de votre soif de paraître.


Inspirez-vous d'Angela Merkel qui sans lunettes noires, ni montre de

luxe travaille discrètement et efficacement pour son pays, ce dont les

Allemands lui savent gré. Monsieur Nicolas Sarkozy, la France ne se

réduit pas à votre personne, et dans notre pays qui a la culture de la

révolte, rares sont les hommes politiques qui trompèrent longtemps le

peuple de France .


A l'heure des vœux, permettez-moi d'en émettre un :


Il faut se décider à grandir Monsieur le Président.


Jean GUERARD


Vice-Président du Conseil Régional d'Aquitaine


Membre du Bureau National du Parti Socialiste


 

 




04/02/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion