518-France2 bientôt privatisée 2 posts




France2 bientôt privatisée

par Raphael Anglade (betapolitique)

Parmi les annonces tonitruantes de Nicolas Sarkozy au cours de sa conférence de presse figure la suppression de la publicité sur la télévision de service public, soit 800 millions d'euros, un gros tiers du budget de France Télévision.

Patrick de Carolis, de pédégé de France Télévision, posé là par la grâce de Bernadette et qui se sait sur un siège éjectable, tente la stratégie du bourgeois de Calais en se félicitant bruyamment de cette décision.

La gauche est encore aphone pour l'instant, et va avoir du mal à retrouver sa voix, tant il est clair aujourd'hui que la question est délicate pour son électorat.

Il est vrai en effet que le financement mixte de France Télévision est une curiosité, au moins concernant France 2. Si c'est du service public (ce qui justifie la redevance), pourquoi les programmes sont-ils à ce point proches de TF (en moins glamour, bien souvent). Et si c'est une chaîne concurrentielle, pourquoi est-ce que l'on paye la redevance ? Sans compter les légitimes inquiétudes des familles quant aux impacts de la publicité sur les enfants et adolescents...

Les actions TF1 et M6 se sont envolées dans les 10 minutes qui ont suivi cette annonce, gagnant 14 % chacune environ. Beau cadeau à de fidèles amis. La bourse estime en effet que les budgets publicitaires iront mécaniquement à ces deux chaînes...

Comment seront financés ces 800 millions ?

Pour boucler ce budget, le président nous propose... un nouvel impôt ! Une taxe, nous dit-on, sur les nouvelles recettes publicitaires engrangées par les télévisions privées, ainsi que sur les accès Internet. Quelle plaisanterie ! Ainsi les publicités qui iront sur TF1 et M6 dégageront tellement de bénéfices qu'une petite taxe indolore pour ces deux chaînes permettra de financer le manque à gagner du service publique. On en rit encore chez TF1, et les actionnaires ne semblent pas dupes comme en témoignent les cours de bourse déjà cités.

Alors comment ? Augmentation de la contribution d'un Etat déjà surendetté et qui se mord les doigts d'avoir dilapidé ses marges de manoeuvres en allègements d'impôts ? Inconcevable ! Augmentation de la redevance ? Inconcevable quand on voit le tollé suscité par l'augmentation partielle de la redevance prévue depuis déjà trois ans et appliquée cette année.

Privatisation inéluctable

Dès que les analystes reprendront leurs esprits, il deviendra patent que la seule marge de manoeuvre du gouvernement sera de privatiser France 2 ou France 3, et donc France 2 car France 3 est trop important aux yeux des élus locaux... Ainsi, le manque à gagner de 800 millions sera compensé par l'amputation d'une chaîne.

A qui sera vendue cette chaîne ? Difficile de le dire aujourd'hui : les candidats se bousculeront. Il est intéressant cependant de noter les efforts de M. Bolloré, qui apprend patiemment le métier avec la chaîne Direct 8 et ne ménage pas ses efforts pour complaire au Président. Il s'affrontera, il est vrai, à d'autres millionnaires bien en cours et le spectacle ne manquera pas de piquant...



11/01/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 198 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion