447-Le barnum des Sarkozy Jean-Marcel Bouguereau NOUVELOBS.com 8 posts

Le barnum des Sarkozy

NOUVELOBS.COM | 18.10.2007 | 07:18

par Jean-Marcel Bouguereau,
rédacteur en chef
au Nouvel Observateur
et éditorialiste
à la République des Pyrénées,
pour laquelle a été rédigé cet article


"NO comment" : c'est la seule réaction de l'Elysée à la nouvelle selon laquelle discrètement, lundi soir, Cécilia et Nicolas ont, devant un juge, mis fin à leur relation. Pas de commentaire, en langage diplomatique, ce n'est rien d'autre qu'une forme d'acquiescement : La France a un président célibataire et Cécilia peut désormais vivre la vie qu'elle s'est choisie.
Alors que Nicolas Sarkozy affronte son premier conflit social, cette coïncidence sonne de mauvais augure. Car la fin, en catimini, de cette relation fusionnelle, pleine de rebondissements, d'allers-retours, de conquêtes et de reconquête, la fin d'une histoire d'amour fou qui fut aussi une histoire politique, médiatisée comme jamais, risque de peser encore lourd sur les débuts du quinquennat. Car si l'on reconstruit les derniers épisodes de cette saga, on peut y déceler comme le parfum d'une étonnante manipulation. Que s'est il passé entre ce couple, quel marché a-t-on conclu pour que Cécilia revienne peu avant l'élection ?
Tout se passe comme si on l'avait fait venir en mission pour jouer les "accompagnatrices" d'un président dont la nervosité n'avait cessé de se manifester de manière inquiétante, après le départ de Cécilia pour New York. Il fallait qu'elle revienne pour qu'il gagne. C'est ce qu'elle a fait, malgré quelques bémols qui montraient qu'elle était déjà ailleurs. Son absence dans le bureau de vote au deuxième tour, sa "présence-absence" lors de cette soirée de victoire, presque hagarde pour cette journée historique pour lui mais qui, visiblement, ne l'était pas pour elle.
Dès ce moment-là, on a l'impression que l'accompagnatrice se limitait au "service minimum". Jusqu'à l'angine blanche, le jour où elle devait être l'invitée personnelle du couple Bush ; jusqu'à sa défection en Bulgarie où l'on s'apprêtait à la fêter en héroïne et sa disparition de l'Elysée où elle devait, disait-on, aménager en septembre et son absence, surtout, aux côtés de son mari depuis l'été. Une phrase rapportée par le Nouvel Observateur éclaire le mystère. Cécilia y confie à l'un de ses fidèles : "J'ai fait mon devoir. J'ai emmené Nicolas là où il fallait qu'il aille".
Alors, cette montée des marches sur le tapis rouge de l'Elysée, ce n'était que du barnum médiatique ? Cette belle famille recomposée, ces enfants blonds et leur mère
en robe de satin perle, ce n'était que de la politique spectacle ? JMB
 
(le jeudi 18 octobre 2007)

Les Sarkozy divorcent: c'est (enfin) officiel

L'Elysée confirme leur "divorce par consentement mutuel". Retour en images sur leurs turpitudes médiatiques.

"Cécilia et Nicolas Sarkozy annoncent leur séparation par consentement mutuel. Ils ne feront aucun commentaire." Dans un communiqué de quinze mots publié à 13h20, l'Elysée a confirmé la séparation du couple présidentiel. L'Elysée qui a tout de même précisé deux heures plus tard: "C'est un divorce." Levant ainsi l'ambiguïté sur le mot "séparation": il ne s'agit pas d'une simple séparation de corps.

A 15h45, nouveau communiqué: Cécilia et Nicolas Sarkozy "ont divorcé par consentement mutuel", ce qui signifie que la procédure est achevée.

Michèle Cahen, l'avocate des Sarkozy, a précisé sur Europe 1: "Ils ont été entendus par un juge et le juge a prononcé leur divorce. Il n'y a eu aucun problème, ils ont réglé à l'amiable toutes les conséquences de leur séparation. Ça s'est très bien passé."

Mardi prochain, les époux auraient dû fêter leurs onze ans de mariage. Retour, en images, sur les turpitudes hautement médiatiques du couple présidentiel.

Le 19 janvier 2004 au JT de France2. Le ministre de l'Intérieur annonce que son épouse, qui disait "souhaiter avoir une vie politique personnelle", ne se présentera finalement pas aux régionales en Ile-de-France.
Le 26 mai 2005 au Soir3. Nicolas Sarkozy revient sur les rumeurs persistantes concernant sa vie privée: "Comme des millions de familles, la mienne a connu des difficultés. Nous sommes en train de les surmonter."
Le 18 novembre 2005 au 19/20 de France3. La biographie "Cecilia Sarkozy entre le coeur et la raison" ne paraîtra finalement pas. Le ministre de l'Intérieur aurait fait pression sur l'éditeur, First, pour que les 25000 exemplaires déjà imprimés ne soient pas diffusés.
Le 29 juin 2006 au Soir3. Retour sur le voyage, largement mis en scène et médiatisé du couple Sarkozy filant le parfait amour en Guyann


18/10/2007
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion