1325- Les Bons et les mauvais élèves du gouvernement 15 posts

 

Qui sont les premiers de la classe, les chamailleurs, les forts en gueule, les bosseurs, les têtes  à claques ? C’est l’heure du conseil  de classe pour le gouvernement .

 

Les premiers de la classe  

 

 

Jean-Michel Blanquer n’est pas seulement un bon élève un peu « fayot ». C’est aussi un fort en thème : le macronisme, expose-t-il,c’est « la capacité à dépasser les clivages  stériles », « la foi dans le progrès »,« le contraire du pessimisme ».On aura compris que le ministre de l’Éducation dessine-là, très modestement, l’esprit dans lequel lui-même entend agir rue de Grenelle. À la fois  fin connaisseur de ce ministère et  bon politique, Blanquer est LA révélation de ce gouvernement. Le retour  aux fondamentaux qu’il prône est   bien accueilli par les professeurs et  les parents, sa réforme du bac fait  presque consensus, elle n’a en tout  cas pas provoqué de levée de boucliers.Sa grande fierté est d’ailleurs   de n’avoir connu aucune grève depuis son entrée en fonction. « Le fait  de nommer les problèmes, ça aide »,   explique-t-il. Décidé à réformer le  « mammouth » (terme qu’il se garde   bien d’employer),Blanquer avance  en force et en douceur. « Je joue au mikado et au jeu de go », dit-il. 

Venue comme ce dernier de la société  civile,Muriel Pénicaud s’est également   imposée au ministère du Travail,notamment en conduisant la réforme  du Code du travail par voie  d’ordonnances. Elle s’attaque aujourd’hui à la formation professionnelle   et à l’assurance-chômage. 

Plus discrète à ses débuts,Agnès Buzyn  trouve ses marques à la Santé,  notamment par la réforme à venir  de l’hôpital et l’entrée en vigueur  des 11 vaccins obligatoires. 

Florence Parly,   qui a succédé en   catastrophe à l’éphémère Sylvie Goulard,  fait un quasi sans-faute aux Armées.

  

Le Bon copain« Ça allait mon poulet ? » Il  n’est pas fréquent qu’un ministre  s’adresse ainsi au chef du gouvernement.C’est pourtant   ce qu’a fait Christophe Castaner,   après son discours au congrès   de LREM. Le nouveau déléguégénéral du parti   présidentiel venait de multiplier   les éloges envers son nouvel   ami. L’ancien socialiste et le toujours,juppéiste ne se connaissaient   pas avant d’entrer l’un et  l’autre au gouvernement. Ces  deux hommes qui se ressemblent  physiquement (grande   taille et collier de barbe) se sont   découverts au banc du gouvernement et ont établi une vraie   complicité. Sans troupes politiques, le Premier ministre venu de la droite sait pouvoir s’appuyersur son ministre des Relations   avec le Parlement.

 

Les chamailleurs 

Voilà longtemps qu’un gouvernement  n’avait pas connu aussi peu de  couacs.Les traditionnelles bisbilles 

entre Bercy et le ministère du Travail  ou entre l’Intérieur et la Justice semblent  appartenir au monde d’avant... 

Il y en a pourtant deux qui se sont  copieusement chamaillés cet automne : 

Nicolas Hulot et Stéphane  Travert 

 Qu’il s’agisse de l’interdiction    du glyphosate ou des États généraux  de l’alimentation, toutes les   occasions semblaient bonnes aux    ministres de l’Écologie et de l’Agriculture    pour s’affronter. Travert   s’était emparé des États généraux de l’alimentation, ce que Hulot – qui en  avait eu l’idée – avait mal vécu.Les choses se sont calmées entre  les deux hommes, mais le ministre de   la Transition écologique devrait bouder  cette semaine... le Salon de l’agriculture 

Après un automne frondeur, au   cours duquel il a notamment lancé  une enquête à propos de la taxe sur  les dividendes que venait d’annuler le Conseil constitutionnel,Bruno Le Maire est rentré dans le rang. Selon« Le Canard enchaîné », Emmanuel Macron l’aurait alors traité de « serpent»...

 

Les forts en gueule

 La plupart des Français ne le connaissent pas, et pourtant Jacques Mézard est l’un des ministres qui a sans doute la parole la plus libre du gouvernement.Ce vieux de la vieille – il présidait le groupe radical au Sénat 

avant d’être nommé ministre – ne s’en laisse pas conter. Et Macron semble avoir toutes les indulgences  pour cet 

ancien sénateur (du Cantal) âgé de 70 ans, qui fut  l’un des premiers à le rallier. « Dans ce gouvernement de technos,moi, Le Drian et Collomb on est des extraterrestres », lançait-t-il début  juillet à ses amis. Après s’être opposé – sous Hollande – à la loi  interdisant le cumul des mandats, il a tout fait pour empêcher la  création au Sénat d’un groupe…LREM. Dans son ministère de la Cohésion des territoires, il s’est opposé à la limitation de la vitesse sur  les routes à 8 Okm/h, et passe même pour avoir « chauffé » les présidents  de Conseils départementaux contre cette mesure. L’été dernier,il a refusé de défendre la baisse des APL de 5 euros, menaçant (en privé) de quitter le gouvernement.

 Plus médiatique, Marlène Schiappa porte quant à elle la (bonne)  parole du gouvernement sur l’égalité hommes-femmes, surtout depuis l’affaire Weinstein, en dépit de quelques dérapages. 

 

Les têtes à claques  

Gérard Collomb et Gérard Darmanin ont un point commun. A priori, rien n’aurait dû rapprocher le vieux sage venu du PS,qui a depuis le début l’oreille de Macron, et le jeune Rastignac longtemps sarkozyste mais choyé aujourd’hui par l’Élysée.L’un et l’autre semblent pourtant prendre un malin plaisir à agacer leur famille politique d’origine. Le ministre de l’Intérieur,en dépit de louables efforts de concertation, s’est mis à dos l’aile gauche du groupe LREM avec sa loi asile et immigration,après l’avoir fait tiquer sur la loi antiterroriste. Le ministre du Budget, lui, ne manque jamais d’adresser des piques à ses ex-compagnons de LR lors de ses interventions à l’Assemblée nationale. « Il y a peu de gens qui sont plus à droite que Collomb au gouvernement », s’indigne un député LREM. Tandis que Laurent Wauquiez a demandé la démission de Darmanin dès que fut révélée la première plainte (ensuite classée) contre lui.

 

Discrets au fond de la classe

Mais qu’est-il arrivé à Jean-Yves Le Drian? 

 Lui le tout-puissant et omniprésent ministre de la Défense sous le précédent quinquennat, voilà que ministre des Affaires étrangères, il semble avoir disparu de la circulation.Certes, le Breton est d’un naturel discret, mais à ce point...L’unique socialiste du gouvernement voyage, par fonction. Cette semaine, il a sonné l’alarme sur la situation en Syrie.

Également ministre des Affaires européennes,on ne l’entend guère en revanche sur ces sujets. En réalité, ilsemble ne s’être jamais consolé d’avoir dû quitter les Armées.

La discrétion de Nicole Belloubet tranche avec la parole forte que portait son éphémère prédécesseur au ministère de la Justice, François Bayrou.Elle a tardé à prendre la mesure du malaise chez les gardiens de prison.Les magistrats, qui déplorent son manque de poids politique, ont refusé de participer à sa concertation sur la réforme de la procédure pénale. Dans la préparation de la loi asile et immigration, elle n’a guère pesé face à Gérard Collomb. Son absence,lors de la promulgation par Macron de la loi antiterroriste, avait valeur de symbole. Et elle a laissé Marlène Schiappa s’emparer du débat sur l’infraction d’outrage sexiste.C’est en même temps que les journalistes,dans la salle des fêtes de l’Élysée,que Françoise Nyssen a appris en écoutant Emmanuel Macron  qu’il y aurait bientôt une loi sur les fausses nouvelles. Elle est pourtant ministre de la Communication ! Elle a donc tenté de se rattraper en montrant la porte de sortie à Mathieu Gallet, le PDG de Radio France. En six mois, elle a changé de directeur de cabinet, de chargé de communication et plusieurs conseillers sont partis.Signe d’une difficulté pour l’ancienne éditrice devenue ministre de la Culture à prendre ses marques.

Seule « survivante » avec Le Drian de l’équipe précédente, la ministre de l’Outre-mer,Annick Girardin, se montre également discrète.Édouard Philippe a préempté le dossier néocalédonien.

 

 

 Bruno Dive Sud-Ouest Dimanche et la Rédaction parisienne du journal

 



25/02/2018
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 217 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion