130-APRES LENS,QUEL SCENARIO ? 15 commentaires

LENS(plus che)
Après LENS,quel scenario?

Ce week-end m'a permis d'interroger un universitaire, responsable associatif,fin connaisseur du monde politique ,
lui même  situé au carrefour de réseaux divers,politiques,
culturels,ou associatifs.Même après le "débat" de Lens,où Fabius s'est imposé nettement et au cours duquel, Royal, n'a fait aucune faute et,bien soutenue par ses partisans ,a su tirer son épingle du jeu,j'avais bien du mal à lire l'avenir !

Pour lui,deux scénarios(scenarii) restent possibles:le premier,le plus probable à ce jour, verrait la désignation de Royal(comme il dit)au premier tour du vôte des militants.Le second,plus aléatoire à son avis,serait celui de la victoire de
Strauss-Khann,au second tour,faute d'un score inférieur à 50% de la favorite des sondages et des médias au 1er tour de scrutin interne.
sont littéralement "

Reste que la désignation de Royal est ,pour l'instant,rendue possible par la division de ses concurrents. Sarkozy et  elle  se sont,litteralement choisis" et collent  "d'instinct "à l'opinion immédiate des gens,jouent sur le rejet des cadres dirigeants en place dans les partis ou qui ont trusté les postes ministériels.

Les deux candidats des médias et des sondages se posent en rénovateurs/conservateurs, se placent hors du champ de la critique,se ferment au débat et aux idées des  autres candidats de leur camp,s'adressent à l'opinion .

Il suffit d'aller sur les blogs  pour lire l'enthousiasme des nouveaux convertis lequel relève du coup de coeur, de l'a priori plus que du raisonnement.(cf.Désirs d'avenir 46.Ce n'est pas une critique,ni une attaque,mais un constat).A cette masse,toute une génération d'élus quadragénaires ou quinquagénaires,écartés des principaux postes de responsabilité dans le parti,les grandes villes,les  ministères Jospin se sont ralliés afin de donner sa chance à une nouvelle génération... et à eux mêmes!

Jean-pierre Chevènement,lui-même,à la surprise de certains de ses partisans,n'écarte pas un soutien " si le parti socialiste",qui l'appelle à ne pas poser sa candidature en 2007(François Hollande  à Liévin),"sait tenir compte des résultats du référendum sur l'Europe"

D'autres,selon cet ami,se sont confiés:"Nous ferons des réformes institutionnelles.Si elle est élue,ce sera pour inaugurer des chrysanthèmes.Le pouvoir sera au sein de la majorité parlementaire qui redonnera du pouvoir au parlement et au chef de gouvernement"...(ça,de mon point de vue ça reste à voir!  même si ces propos s'entendent  ici ou là ,sous le manteau,dans la bouche de ceux qui se rallient alors qu'ils doutent de la solidité de la candidate.Ses partisans répondent qu'on disait la même chose de Zapatero ! )

Il ne faut cependant pas vendre la peau de l'ours!Un incident est vite arrivé...Nombre de socialistes et d'électeurs de gauche demeurent dubitatifs et dans l'expectative,pas convaincus de la solidité  de l'équipage et du cap qui sera fixé.Et puis dès la fin novembre ce sera FEROCE!Une chose est d'être désignée,
une autre  de rassembler la gauche et d'être élue.

Je viens d'évoquer les scénarios possibles après Lens.Jospin, quant à lui,estime que les militants auraient tort de croire que seule Royal peut gagner."Tous ceux et toutes celles qui sont montés à la tribune à Lens(selon lui,et nous ne le contredirons pas)sont capables de gagner,et d'assumer la présidence de la République."

Malgré son excellente prestation, et sa stature Fabius n'est pas aimé.Jospin ,face à Royal évoque trop le passé.Malgré son expérience ,son échec en 2002,et surtout son retrait en pleine bataille rendent difficile sa désignation.Lang n'aurait pas suffisamment de soutiens  pour se présenter et devrait se rallier.DSK,qui n'a pas brillé à Lens  mais que je tiens pour un excellent candidat même si mes choix sont différents, se serait montré trop technicien,trop brouillon,trop urbain,pourrait encore,espère t'il, gagner au second tour.

Dans le Lot,je tire mon chapeau à Gérard Miquel qui a le courage,en dépit des sondages et du courant favorable à  Royal, (elle sera  à Auzolles le 23)de persévérer dans son soutien à DSK dont il partage les idées...
.et à Martin Malvy qui,en dépit de la mode ,soutient fidèlement Fabius dont il fut ministre.Courageux! quand on sait qu'il est,de l'avis des toulousains de droite et de gauche,le plus capable de
rassembler la gauche et de la  ramener au Capitole!Les toulousains y travaillent.

Le paradoxe, c'est que SarKozy qui ne sait où ranger ses soutiens , coiffant toutes les casquettes,mélangeant tous les rôles,parti très(trop?) tôt, s'agitant au four et au moulin ne convainc guère dans son camp qui se rallie faute d'alternative.Certains doutent de son succès,tant sa carrière est remplie d'échecs,en dehors de Neuilly et des Hauts de Seine,qui ne sont pas un échantillon représentatif de la France.




17/09/2006
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion