1210- Etes vous de droite parce que vous soutenez Hollande et Valls ? 12 posts

Etes-vous de droite parce que vous soutenez le président de la république et le gouvernement de Manuel Valls? Etes vous de droite parce que vous ne vous reconnaissez pas dans le PCle FDG,le NPA, les Frondeurs ou  les Verts? Harris interactive, à la demande de Valeurs Actuelles qui est un vrai hebdo de droite à interrogé un échantillon représentatif de Français.Voilà ce qui caractérise un homme ou une femme de droite  MB

Qu’est-ce qu’ « être de Droite » aujourd’hui ?

Enquête Harris Interactive pour Valeurs actuelles

 

Enquête réalisée en ligne du 4 au 8 mars 2016. Échantillon de 1 873 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation de l’interviewé(e).

Quelques mois avant la primaire désignant le candidat qui représentera la Droite à l’élection présidentielle de 2017, quelles sont les valeurs et attentes structurantes des personnes qui se positionnent à Droite sur l’échiquier politique ?

À la demande de Valeurs Actuelles, quelques mois avant l’organisation de la primaire qui désignera le candidat de la Droite à l’élection présidentielle de 2017, Harris Interactive a interrogé un échantillon représentatif de Français sur leur définition de la Droite, avant d’approfondir plus spécifiquement les représentations des personnes qui s’auto-définissent comme « de Droite »[1] : il s’agissait ainsi d’identifier leurs valeurs cardinales, les mesures concrètes qu’elles jugent prioritaires, les modèles passés qu’elles valorisent – que ce soit en termes de patrimoine culturel ou de grandes figures historiques – et enfin les personnalités actuelles qui incarnent le mieux la Droite à leurs yeux.

[1] Sur un axe politique, il s’agit des personnes se positionnant « au Centre-Droit », « à Droite » ou « très à Droite ».

Que retenir de cette enquête ?

  • « Être de Droite » selon les principaux intéressés : une définition ambivalente

    Selon leur propre sensibilité politique, les Français attribuent spontanément des réponses très variées à la question : « être de Droite, c’est… ? ».
    Les sympathisants de Gauche se montrent logiquement critiques. Les personnes se déclarant elles-mêmes de Droite utilisent un champ lexical très varié pour définir leur famille politique : certaines l’érigent en opposition à la « Gauche » (une tendance plus marquée de la part des sympathisants du Front National se positionnant à Droite), d’autres font référence à des valeurs de « respect » (plus fréquent de la part des sympathisants UDI) ou de « travail » (plus fréquent de la part des sympathisants Les Républicains). Un des qualificatifs les plus mobilisés, particulièrement par les sympathisants du MoDem se déclarant proches de la Droite, concerne plutôt un positionnement politico-économique : être de Droite, c’est être « libéral ».

etre-de-droite-Harris-valeurs-actuelles-1

  • Une plus forte appétence pour l’étiquette « libérale » que « nationaliste »

    D’ailleurs, les personnes se déclarant proches de la Droite ont davantage tendance à se définir comme « libérales »[1] (77% se reconnaissent dans ce terme, dont 22% tout à fait) ou « gaullistes » (70%, dont 28%) que comme « nationalistes » (63%, dont 20%). Moins d’un tiers se définit comme « souverainiste ». Notons toutefois que les sympathisants du Front National se démarquent nettement par rapport aux autres personnes se déclarant proches de la Droite, en particulier celles proches de l’UDI ou de LR (Les Républicains) : les sympathisants frontistes ont davantage tendance à se qualifier de « nationalistes » (84%) ou « souverainistes » (45%), mais ils sont moins nombreux que la moyenne à revendiquer un héritage « libéral » (60%) ou « gaulliste » (61%).

[1] Sachant que ce terme-là englobe souvent une dimension relative à la liberté en tant que telle et au libéralisme économique de l’autre

  • La liberté au cœur des valeurs revendiquées par les personnes de Droite

    En cohérence avec cette appartenance libérale revendiquée, la liberté constitue la valeur jugée la plus positivement par les personnes proches de la Droite : 64% y associent une connotation très positive. Celle-ci devance le travail (62%) et la famille (60%), tous deux connotés très positivement aux yeux d’au moins six personnes sur dix.
    Toutefois soulignons que, si les personnes proches de la Droite se déclarent attachées à la liberté, elles n’en disent pas tant du libéralisme, connoté très positivement auprès de seulement 24% des répondants, et même 15% parmi les sympathisants du Front National. Outre la liberté, les deux autres valeurs de la devise républicaine sont perçues certes positivement, mais avec une intensité beaucoup plus faible, qu’il s’agisse de l’égalité (44% connotation très positive) ou de la fraternité (38%).

  • Des valeurs mêlant exigence individuelle et ordre collectif ; un regard nuancé sur la religion

    Plus généralement, les personnes proches de la Droite mettent davantage en avant les valeurs liées à une exigence individuelle (travail : 62%, responsabilité : 59%, mérite : 57%) ainsi que celles associées au maintien d’un ordre collectif (sécurité : 58%, éducation : 57%, justice : 51%), même si l’État n’est jugé très positivement que par 26% des personnes interrogées[1]. Elles attribuent une connotation moins positive à des idéologies (conservatisme : 10%, capitalisme : 10%, féminisme : 17%, libéralisme : 24%, humanisme : 35%). La religion est perçue avec ambivalence, qualifiée très positivement par seulement 13% des personnes proches de la Droite, qui sont en revanche 37% à approuver fortement le terme « laïcité » et de façon homogène quelle que soit la sympathie partisane des intéressés. Notons également que les valeurs financières (« marché », « argent ») sont connotées très positivement auprès de moins d’une personne de Droite sur cinq, même si cela est davantage le cas parmi les sympathisants frontistes.

[1] Voyons ici mêlés le jugement sur l’État en tant que tel, et celui sur le personnel politique – de Gauche – à la tête de celui-ci actuellement.

  • Des priorités d’action tournées vers la répression de comportements abusifs

    Dans l’éventualité où l’élection présidentielle de 2017 verrait le retour d’une personnalité issue de la Droite à l’Élysée, les personnes se reconnaissant dans cette famille politique appellent principalement de leurs vœux une intransigeance envers des figures incarnant à leurs yeux une certaine dérive, qu’il s’agisse de frapper d’inéligibilité tout élu condamné pour détournement de fonds publics, corruption ou fraude fiscale (77% prioritaire), de supprimer les aides sociales aux personnes reconnues coupables de fraudes (76%), d’expulser hors du territoire français les délinquants étrangers (72%) voire de supprimer l’aide médicale aux étrangers en situation irrégulière (61%).
    Cette injonction répressive s’accompagne d’une volonté de réduire le poids de l’État dans l’économie française : alléger les cotisations sociales des entreprises (72%) et diminuer la dette de la France (71%), tout en réduisant les impôts (61%).

  • Une faible priorité attribuée à la déconstruction des mesures de Gauche ou du système social

    Si un certain nombre de répondants définissaient la Droite par opposition à la Gauche, les propositions allant explicitement à rebours des politiques emblématiques de la Gauche ces dernières décennies ne sont pas jugées particulièrement prioritaires: certes, une personne de Droite sur deux souhaite prioritairement abroger les 35 heures (51%), mais la suppression de l’ISF n’est jugée prioritaire que par 28% des répondants, et l’abrogation de la loi sur le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels par 20% d’entre eux.
    Plus généralement, les personnes proches de la Droite accordent certes une priorité forte à des réformes en profondeur du système social français (fin du statut de fonctionnaire à vie : 47%, réduction des contrôles et règles pour les entreprises : 36%) mais ne jugent pas prioritaire d’en remettre en cause les fondements, notamment en permettant aux Français de choisir entre la Sécurité Sociale et une assurance privée (22% prioritaire).

  • Une préférence historique pour la figure libératrice de Jeanne d’Arc

    Parmi différentes figures historiques proposées, les personnes proches de la Droite déclarent préférer en premier lieu Jeanne d’Arc (67%), qui devance nettement Henri IV (34%), Napoléon Ier (20%) et Louis XIV (18%).
    Notons toutefois que l’enquête a été réalisée dans les jours qui ont suivi l’annonce par le Front National de l’abandon du défilé du 1 mai en l’honneur de Jeanne d’Arc, suscitant de vives critiques de la part de l’ancien président frontiste, Jean-Marie Le Pen. Cette actualité a pu rappeler cette « icône » à l’esprit des personnes proches de la Droite, même si l’on constate que celle-ci fait l’objet d’une moindre préférence de la part des sympathisants frontistes (48%) que parmi ceux de LR (79%).
    Rappelons également que la figure de Jeanne d’Arc est associée à la « libération » de la France face à l’envahisseur anglais, nouvel écho à la valeur de liberté plébiscitée par les sympathisants de Droite. Plus généralement, les personnalités historiques préférées de la Droite ont toutes vécu dans un intervalle entre le Moyen-Âge et l’époque moderne: en revanche, celles issues du XXème siècle (Georges Clemenceau : 12%, Charles de Gaulle : 9%) ou de l’Antiquité tardive (Clovis : 9%) sont peu citées par les répondants.

 

  • Les plages de Normandie, autre symbole de libération, lieu emblématique des valeurs de Droite

    En termes de patrimoine historique, les personnes proches de la Droite désignent les plages du débarquement en Normandie (40%) comme lieu le plus emblématique de leurs valeurs : une nouvelle fois, c’est un symbole de libération qui est privilégié par les personnes interrogées, devant les vestiges de grandeur que constituent le Château de Versailles (33%) ou l’Arc de Triomphe (31%).
    En cohérence avec leur regard ambivalent sur la religion, les édifices religieux sont désignés par moins d’une personne de Droite sur trois, qu’il s’agisse de Notre-Dame de Paris (28%), du Mont Saint-Michel (20%) ou du Sacré-Cœur (8%). L’ossuaire de Douaumont est cité par 16% des répondants, de même que la Place de la République, quand 13% mentionnent Colombey-les-deux-Églises, 8% le Mont-Valérien et 8% le Puy du Fou. Les réponses des personnes de Droite sont relativement homogènes quel que soit le parti dont elles déclarent se sentir les plus proches.

 

  • Alain Juppé comme personnalité incarnant le mieux la Droite aujourd’hui

    Enfin, les personnes qui déclarent se sentir proches de la Droite estiment que, parmi une liste de personnalités issues des formations politiques de la Droite et du Centre, Alain Juppé est celui qui incarne le mieux la Droite à leurs yeux aujourd’hui.
    Le maire de Bordeaux devance Bruno Le Maire (29%) et Nicolas Sarkozy (26%), le trio de tête étant ainsi constitué exclusivement de personnalités appartenant à la formation politique « Les Républicains ». La Présidente du Front National, Marine Le Pen, est cependant citée par 19% des répondants, pour 11% à sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen. François Fillon est choisi par 16% des personnes de Droite, pour 11% à Laurent Wauquiez et 10% à Nicolas Dupont-Aignan. Aucune autre personnalité n’est citée par plus d’une personne de Droite sur dix. Notons que si la prééminence d’Alain Juppé est particulièrement marquée parmi les personnes de Droite proches du MoDem ou de l’UDI, il n’est pas plus cité que Nicolas Sarkozy par les sympathisants LR (44% contre 45%), tandis que les sympathisants frontistes mettent principalement en avant les figures issues de leur formation politique : Marine Le Pen (68%) et Marion Maréchal-Le Pen (32%).

etre-de-droite-Harris-valeurs-actuelles-2

 

  • De façon transversale, des dissensions fortes entre « plusieurs Droites »

    Tout au long de cette enquête, les personnes se déclarant proches de la Droite adhèrent certes à des idéaux communs, gravitant autour des valeurs de liberté et de responsabilisation individuelle. Mais ces électeurs font également part de fortes dissensions sur d’autres points. Ainsi pouvons-nous ébaucher une distinction entre « trois Droites » distinctes. La première, plutôt composée de sympathisants MoDem et UDI, se revendique libérale mais pas nationaliste, et adhère davantage aux mesures visant à alléger la présence économique de l’État, mais moins aux mesures répressives envers les délinquants ou fraudeurs sociaux. La deuxième, majoritairement composée de sympathisants LR, se définit non seulement comme libérale mais aussi comme gaulliste, exprimant la même exigence économique mais attendant également davantage de sanctions envers les comportements abusifs et jugeant davantage prioritaire de revenir sur les mesures emblématiques de la Gauche. Enfin, la troisième, composée en majeure partie de personnes proches du Front National et d’une fraction des sympathisants LR, se définit avant tout comme nationaliste voire souverainiste, et accorde une priorité particulière aux mesures répressives ainsi qu’à celles mettant à distance l’Union européenne.

  • Au final, cette enquête illustre l’importance cardinale accordée par les personnes proches de la Droite à la « liberté », entendue à la fois au sens politique et économique.
    Le rapport à l’État est ambivalent, entre souhait de répression des abus et attente d’une retenue dans la sphère économique. Trois « familles » se distinguent au sein du peuple de Droite, adhérant à des valeurs et à des appellations sensiblement différentes :
    – un Centre-Droit se focalisant sur l’économie,
    – un socle LR mêlant attentes économiques et preuves d’autorité,
    – une Droite nationaliste privilégiant l’ordre et la souveraineté.
    Au global, en dépit ces fortes dissensions selon la sensibilité politique, Alain Juppé est identifié comme le plus à même d’incarner la Droite française aujourd’hui.


26/03/2016
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion