1161-Faut il laisser tomber les blogs? 15 posts

Voilà ce que le hasard vous propose à la lecture dans les archives de ce blog.Un article daté du 1er Novembre 2011, toujours d'actualité.Qu'en pensez vous?



Le matériel et les locaux du journal ont été détruits cette nuit par un coktail Molotov.Le journal est en kiosque.


                                                        ***


Mon blog a reçu 390000 visites dont 15000 ce mois-ci et tous les mois précédents. (887 articles , 16488 commentaires d'articles, 385 inscrits à la newsletter).Les blogs prolifèrent, trop souvent mièvres ou infantiles.

Moins nombreux les blogs politiques se sont multipliés: blogs des ténors, des élus locaux, des partis et courants de pensée,des militants et sympathisants... Beaucoup sont passionnants, très personnels, d'autres sont...ennuyeux, sporadiques, discontinus.Mais les blogs seront'ils toujours vivants dans quelques mois alors que se multiplient les comptes facebook et twitter?On peut s'interroger aussi sur la pérennité des blogs politiques comme celui-ci.Le contexte et la situation évoluent rapidement.Chaque mois le site wikio propose un classement des 100 meilleurs blogs dans différentes catégories(ce classement dépend du nombre  et de la valeur des liens).Voici celui d'octobre 2011.(Je connais et je visite parfois le 1, le 2, le 6,le 17.)

1 Partageons mon avis
2 Sarkofrance
3 Carnet de notes de Yann Savidan
4 A perdre la raison
5 S JOURS ET L'ENNUI DE SEB MUSSET
6 Lyonnitude(s)
7 Le Blog de Jean-Luc Mélenchon
8 Le blog de Ségolène Royal
9 Les coulisses de Sarkofrance
10 Une autre vie
11 intox2007.info
12 les échos de la gauchosphère
13 Rimbus le blog
14 RichardTrois
15 Eva Joly
16 Arnaud Mouillard
17 Hashtable
18 Marc Vasseur
19 Bah !
20 Le Mal Pensant

 

Romain Blachier commente sur son blog trois avis de responsables de blogs, sur l'avenir des blogs politiques.En voici un extrait me parait intéressant:

Lyonnitude(s)     http://www.romainblachier.fr/

..."Jegoun lui pointe un phénomène autre: celui de la montée des réseaux sociaux face aux blogs. Non pas que les deux choses soient à mon sens (ni au sien je pense ) complétement antagonistes. Bien plus, les premiers sont un outil de diffusion important des contenus des premiers. Mais la multiciplication des lieux d'expressions sur la toile fait que bien évidemment le blog n'est plus le seul lieu, loin de la, pour s'exprimer sur le web. Facebook, Twitter permettent de diffuser l'info, qui est amenée presque toute seule à l'utilisateur qui n'a pas besoin d'aller consulter ses flux rss ou de taper l'adresse de multiples supports. Google Plus va chercher de plus en plus à être la prochaine étape, à mi-chemin entre ce que fait Facebook et les blogs. Et puis, avec les réseaux sociaux pas besoin d'ouvrir un site, de le paramétrer, de l'entretenir, de structurer: sur twitter vous dites toutes en 140 caractéres, avec, assez rapidement, un nombre de lecteurs de votre prose qui la voient défiler.

Du coup le blog change un peu: plus de gens qui s'expriment sur le web, lisent les blogs, prennant leurs informations sur la toile mais un moins fort pourcentage de blogueurs à l'intérieur de ce groupe de gens. Et chez les blogueurs, surtout ceux bénéficiant d'une certaine reconnaissance, plus de lecteurs qu'auparavant, moins de billets très courts mais aussi moins de commentaires sur le blog lui-même. On a désormais souvent plus de commentaires au sujet d'un billet non dans le champ prévu sur son site mais sur les réseaux sociaux. Ce qui est un peu agaçant venant du fait que la discussion se déroule à plusieurs endroits, atomisant parfois un peu le débat. Sans compter qu'avec la prise en compte d'un certain nombre d'entre nous par les médias traditionnels, il n'est pas rare qu'un billet sur un blog considéré comme pertinent soit repris par un site de journal classique comme Marianne ou le Plus du Nouvel Obs. Ou mieux dans ses formes classiques: un certain nombre de blogueurs chroniquent désormais dans des supports papiers ou radio. Et puis tous les  pure players qui se multiplient incluent  une dimension d'intégration des contenus de blogs, que ce soit à Rue 89, à Newsring  (qui ouvrira prochainement) Owni, Mediapart, Atlantico, Slate, Electron Libre...

L'avenir du blog politique est la: davantage pris en compte par les supports (nombreux sont les projets de médias traditionnels et de campagne incluant les blogueurs) plus lus, proportionnellement moins nombreux, bien mieux considérés qu'avant par les leaders politiques et les décideurs. Pas mal, à condition d'offrir un contenu différent de la simple reprise d'info. Et de s'intéresser à des territoires sur lesquels on peut aussi, via son blog et/ou le reste, être acteur. La situation nouvelle n'est pas tendre avec les blogs à faible contenu ajouté. Et puis, sauf à considérer cela comme un simple loisir, ce qui est un choix parfaitement honorable, ne pas se contenter de cela si on considère son blog politique comme un engagement fort."

Et vous, chers visiteurs et bistronautes, qu'en pensez vous? Faut il poursuivre ou s'arrêter là? Quelles suggestions me faites vous?J'avoue que je prends du plaisir à ces échanges, à l'écriture des articles et à ces possibilités d'expression.

                                                                       Marc Baldy

 



01/11/2011 374 visites 15 Poster un commentaire




18/05/2015
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion