LES MUNICIPALES,C'EST DANS DEUX ANS..,5 commentaires

Les municipales sont en principe repoussées à 2008.A moins que le prochain président(Sarko a déjà donné son avis!)craignant le mécontentement  possible de l'électorat  n'avance à l'automne 2007 les municipales.Ce serait revenir sur une loi et une décision votée ? On a déjà vu ça !

Personne n'en parle mais beaucoup y pensent.Le Parti socialiste,à Cahors a lancé un questionnaire ,des hommes et des femmes intéressés par le mandat municipal,ont adhéré pour pouvoir participer à l'élaboration du programme et à la composition de la liste de candidats.Il est de notoriété publique que Jean-Marc Vayssouze,directeur de cabinet de Gérard Miquel,nouveau premier secrétaire fédéral  du Lot sera le candidat du président du conseil général.Les socialistes,
depuis longtemps  aimeraient  prendre la Mairie de Cahors, occupée par les radicaux Maurice Faure et Bernard Charles sans remonter plus loin.
Beaucoup de socialistes pensent le moment favorable et rappellent les succès socialistes,au conseil général,à la région,au Sénat et à la chambre des députés dans la seconde circonscription.

Bernard Charles écarté pour un temps,le PS a,évidemment envie de saisir sa chance.Mais l'ancien député Maire de Cahors n'a pas dit son dernier mot,malgré ses récents soucis de santé dont personne n'est à l'abri.Ira,ira pas? Il est beaucoup trop tôt pour l'affirmer.Tout dépendra du moment et des conditions dans lesquelles se présenteront les choses.Même si nul n'est prophète en son pays et si certains ne veulent plus entendre parler de lui,Bernard Charles ne manque pas d'atouts ni de partisans notamment du côté de la société civile qui appréciait son dynamisme qu'elle regrette parfois.

Du côté des communistes,Serge Laybros se montre très actif et très pugnace,très présent.Depuis son élection au conseil régional il a fait de gros progrès.Epaulé par gérard Iragne et une équipe de militants solides,il peut s'allier avec divers courants de gauche et du monde associatif.Que feront les verts.A Cahors,à part l'intermède Grinfeder,ils ont réussi peu de choses.S'allieront ils aux Radicaux,aux socialistes,aux communistes,ou seront ils sur une liste alternative?

La droite n'a pas encore perdu la partie.Si les électeurs condamnent les péripéties vaudevillesques qu'elle nous a abondamment fournies,les querelles,les divisions ,les occasions perdues,les projets mirifiques ratés,les retards les erreurs  et tout le pataquès,la municipalité Lecuru,en dépit de cela a tout de même mené à bien quelques réalisations,et bouclés quelques dossiers ouverts par la précédente municipalité.De quel poids pèsera le projet de parking, vivement combattu par l'Association Adepaf actuellement en plan,ou celui de la MJC?Tout dépendra probablement des résultats de la présidentielle et des  législatives,des accords  ou des conflits entre Roumégoux,Lecuru et Roland Hureaux.

Pour que la gauche l'emporte, là encore,comme au plan national, comme pour la droite,tout dépendra des accords et de l'unité qui pourrra ou non se manifester.

A Gourdon,faute d'une communauté de communes élargie au Vigan et à Payrac(c'est déjà mieux que Gourdon ait rejoint les autres,sans obtenir cependant une représentation en fonction de ce qu'elle apporte en impôts),on ne peut espérer de sursaut.La gauche saura t'elle,enfin s'unir,et reprendre une mairie qu'elle n'aurait jamais du perdre? Madame Deviers s'y verrait bien, dit -on, mais les militants socialistes de Bourianne qui ne manquent ni de troupes,ni de qualité,pourraient bien avoir leur candidat ou leur candidate.

A Pradines,la grosse communes de la banlieue cadurcienne,le Maire Jean-Jacques Coudoin,dit ou laisse dire qu'il se retirera .Si tel était le cas,la succession ne parait pas assurée pour l'instant malgré les scores de la gauche depuis des décennies.Plusieurs adjoints et une conseillère municipale sont susceptibles d'être intéressés.

A droite on se prend à espérer,un actuel adjoint au Maire de Cahors pourrait y penser,dit-on,le matin en se razant.Il est plus probable que dans cette commune dans laquelle le Maire sortant a l'habitude d'être élu sans opposition,la population se renouvelant,aura le choix entre "les héritiers"( si M.Coudoin ne se représente pas),et une liste de la société civile conduite par une personnalité qualifiée.Le gendre d'un ancien Maire se laissera t'il tenter? On le murmure mais tout cela n'est encore que spéculations sans fondement.



28/04/2006
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 268 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion