LES FERMETURES de CLASSES FATALITE OU MODE DE GESTION? 3 posts

Les parents d'élèves de Cahors protestent contre la fermeture d'une classe à la maternelle Gambetta.Cette suppression entraine le regroupement des élèves sur le site du groupe nord.L'an dernier c'était la fermeture de la Ted, qui posait problème.A Pradines ,tous les ans nous avons une menace ou une fermeture.Parfois une ouverture....

Ces difficultés résultent de plusieurs facteurs.D'abord la stagnation globale des effectifs;ensuite  des poussées d'effectifs, ici ou là,liées à l'urbanisation et à l'arrivée de familles jeunes.Dans un premier temps on a besoin de crêches puis de maternelles et enfin de classes élémentaires.Ce fut le cas à Bellevue,à Bégoux,à Labéraudie,à Lacapelle..

Dans le même temps les premières maternelles construites dans des quartiers neufs voient leurs effectifs baisser,puis c'est au tour des primaires:les familles vieillissent,les enfants vont au collège,au lycée,etc...Il faut alors fermer des classes pour ouvrir là où sont les besoins (on ne peut plus rêver,depuis longtemps à la multiplication des postes d'enseignants).C'est ainsi que des dizaines de classes ont été fermées dans les quartiers les plus anciens:La croix de fer,au centre ville,groupe nord,groupe sud,Clémenceau,rue Wilson(fermeture qui a failli faire perdre la mairie à Maurice Faure).

Autres causes:l'évasion d'élèves vers l'enseignement privé:lorsque les parents travaillent près d'une école saturée dans laquelle on ne peut ,ou ne veut ,inscrire d'enfants d'un autre quartier ou d'une autre commune.Et puis il y a une énorme question,liée au travail des parents généralement parfois au désir de voir les enfants fréquenter plus tard un collège du centre ville:depuis des années  350à400 élèves fréquentent les écoles de la ville de Cahors(ils furent plus nombreux)alors qu'ils relèvent des écoles des communes voisines:Pradines,Lamagdelaine,Valroufié,Flaugac,St Pierre Lafeuille....J'en ai vus qui venaient de Gigouzac ,de Mechmont,de Catus,de Castelnau ,de Prayssac!Ils ont toujours été acceptés à Cahors

Or, la Mairie de Cahors ne souhaite plus les inscrire.Cela veut dire qu'elle accepte de supprimer une quinzaine de classes à plus ou moins long terme!Ce point de vue se défend mais il présente des inconvénients.

Evidemment ça coûte cher,mais il faut savoir ce qu'on veut.En même temps les communes voisines qui ont construit,fait des efforts pour l'école n' apprécient pas toujours ces évasions d'effectifs.Gouverner c'est choisir entre des inconvénients.

De plus,il serait hypocrite de ne pas le reconnaître,il est plus facile et moins couteux pour une commune de  gérer une dizaine d'écoles qu'une vingtaine éparpillées sur le territoire,à une ou deux classes.Et puis il est bon parfois d'avoir des élus,responsables des affaires scolaires,qui connaissent bien le milieu administratif et enseignant ,assez diplomates pour aboutir à des accords gagnant-gagnant

Voilà pourquoi,chaque année les parents,ici ou là sont très mécontents.




18/02/2006
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion