LES FEMMES LOTOISES

Depuis lontemps je souhaite évoquer les femmes lotoises qui ont réussi ou se sont imposées dans le paysage.J'aurais bien besoin que des visiteurs du blog m'aident un peu!

Il y eut d'abord,aux premiers temps,Huguette ORLIAC,première adjointe de Maurice Faure,conseillère régionale puis Conseillère générale,en 1985-la première du département- sur le demi canton nord où j'avais été élu(Cahors-Nord-Est) en 1979,par partition de mon canton par Gaston Defferre.
Il y eut  Madame Malaval,suppléante de Martin Malvy,puis député PS quand il fut ministre.Puis vint Madame Arlette Feixa , médecin anesthésiste,RPR,maire de Gourdon,puis Nicole Paulo,la fidèle et tenace socialiste, conseillère générale de Figeac Est où régna longtemps celui qu'on croyait" l'inexpugnable" Robert  Borie .Elle fut Maire de Figeac  quand Martin devint Président du Conseil Régional et qu'il dut,lui, renoncer à son mandat de parlementaire ,de par la loi vôtée par les socialistes.C'est vraiment celui qui,dans le Lot,le premier, a fait une place aux femmes.Le seul qui mit en pratique le non cumul des mandats,et aucun autre..
Plusieurs chefs de service de l'Etat firent un petit tour en Quercy,avant que Madame Chantal Jourdan,très appréciée préfète ,ne s'installe à la préfecture avant de rejoindre l'Aveyron.Auparavant,nous avions eu trois inspectrices d'Académie,une première femme directeur de la CPAM et de l'URSSAF,mon épouse Véronique,suivie par Michelle Abdelli qui décida de la construction de l'actuelle caisse primaire.

Depuis nous avons eu une première commissaire de police femme.Nous avons une Directrice de la DDASS,Mme Tantin,un proviseur de Lycée,Madame Isabelle Ficat qui reçoit demain le Recteur et le Président de la Région  pour l'inauguration du  bâtiment d'externat du Lycée Monnerville.
Depuis longtemps Cahors et l'Education nationale avaient fait confiance aux femmes: Madame Alazard,de Laroque des Arcs fut proviseur de Clément Marot dans les années 70,Bien avant ,une directrice et une intendante dirigeaient l'Ecole Normale d'institutrices.On y entrait en seconde,mais on n'y faisait pas de faute d'orthographe et les élèves savaient apprendre à lire et à compter et, ce qui n'est pas un détail,former des citoyennes et des citoyens.
Danielle Deviers,dans le canton de St Germain,puis Dominique Orliac, Cahors-Nord Est,qui élimina Roumégoux conseiller général et député sortant (!) nous rejoignirent au conseil général. Elle est aussi médecin et conseillère régionale.De toute évidence elles sont candidates,toutes deux, à la députation.
Aux dernières élections,Danielle fut candidate dissidente du PS contre Bernard Charles,candidat sortant investi par le PS et lePRG,qui,
finalement,après un début de campagne à St Germain et dans mon canton, laissa sa place,au dernier moment ,à Daniel Maury qui échoua de fort peu.
Si ces deux candidats avaient su faire équipe,la gauche aurait,
probablement gardé la circonscription...La logique veut qu'il y ait une femme dans cette circonscription,à la faveur de la règle de la parité.Comme l'accord PS/PRG est probable et sollicité,chacun peut,
objectivement, s'attendre à une investiture de Dominique Orliac.La dernière expérience plaide pour cet accord traditionnel."Injustes" ces accords d'appareil ?Mais c'est cela la discrimination positive!Vous ne pouvez pas être d'accord au cas par cas.Où on est pour,ou on est contre,ce qui est mon cas.D'une part,la parité, maintenant,c'est la loi.D'autre part,quand on est favorable à ce type de mesure,il s'ensuit que l'UMP à droite,et le PS,à gauche,ne peuvent pas s'approprier toutes les places,à tour de rôle.Il faut bien en laisser au Prg,au MRC,aux Verts et au PC!Logique et effets pervers des mesures de bonne conscience!
Quant à la Mairie de Cahors, elle sera en compétition en 2008,après les législatives...sauf si Sarkozy gagne,ce qui aujourd'hui est peu probable tant l'opinion est lassée.Auquel cas les municipales auraient lieu en 2007 et Bernard Charles ne pourrait peut être pas se présenter.
De toute façon,tout dépendra du talisman:l'unité! S'il est entre les mains de la gauche,pas de problème.
Deux femmes sont Maires des deux sous préfectures.Qui sera élu(e) à Cahors ?Les hommes feraient bien d'exiger  la parité!

Plaisanterie! Quelques femmes maires dirigent  quelques dizaines de communes,deux communautés de communes et un pays.Trois autres femmes sont conseillères régionales:Madame Comte (PS,St Laurent les tours),Marie-Odile Delcamp(PS ,Gourdon) et Madame Martignac, ump, par ailleurs candidate aux législatives dans la seconde circonscription.

Toutes ces femmes,plus celles que j'ai oubliées,gèrent aussi bien que les hommes,parfois mieux!La parité ce n'est pas un problème pour les électeurs.Il suffit qu'il y ait des candidates motivées et préparées.Ce qui  est et sera de plus en plus le cas.

  




16/03/2006
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 268 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion