LA VICTOIRE EN CHANTANT!... Derniers sondages 43 posts 150 visites!

A l'approche du premier tour de la présidentielle, le ton est encore monté d'un cran jeudi entre les candidats et les prises de position affichées en faveur de tel ou tel candidat se sont multipliées au sein de la société civile:

07h00: dans le quotidien Libération, 200 intellectuels, dont le philosophe Etienne Balibar, l'écrivain François Maspero ou l'historien Pierre Rosanvallon, appellent "tous les électeurs de la gauche (...) à se rassembler dès le premier tour sur le nom de Ségolène Royal".

08h30: Ségolène Royal évoque "un risque de fracture républicaine" avec Nicolas Sarkozy. Si le candidat UMP "dérape de façon aussi scandaleuse", c'est "pour faire un clin d'oeil aux électeurs du FN à n'importe quel prix".

09h30: Nicolas Sarkozy se déclare "assez réservé" sur l'instauration d'une dose de proportionnelle dans le scrutin législatif, et déclare vouloir mettre "la République à l'abri des combinazione".

12h45: dans un éditorial, le président du directoire du Monde, Jean-Marie Colombani, estime que le projet de Ségolène Royal est le "seul" à s'opposer à celui de Nicolas Sarkozy et à s'appuyer sur une force politique en mesure de gouverner.

13h30: Ségolène Royal reçoit le soutien de cent associations de quartiers populaires, qui ont lancé un appel "pour dire non aux inégalités, aux discriminations et à la stigmatisation".

14h00: Marianne annonce devoir retirer 80.000 exemplaires de son numéro consacré à ce que les médias "n'osent pas ou ne veulent pas dévoiler" sur Nicolas Sarkozy, après un premier retirage de 60.000 exemplaires écoulé en 24 heures.

16h30: "Sauvons la Recherche", à l'origine du mouvement de protestation des chercheurs en 2004, critique les prises de position de Nicolas Sarkozy sur la recherche, ainsi que celles de François Bayrou dans une moindre mesure, mais donne un bon point aux candidats de gauche.

20h30: Ségolène Royal affirme que "la candidature de Nicolas Sarkozy est une candidature inquiétante sur la France". "La France ne veut pas de ce modèle qui dresse les Français les uns contre les autres".



20/04/2007
44 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion