L'ELYSEE TEL QUE JE M'Y VOIS.!...

Pendant ce week end, la préparation de la présidentielle de 2007, s'est accélérée.Le conseil national du PS s'est réuni samedi pour peu de chose:la mobilisation,déjà bien entamée,contre le CPE.
Ce blocage  du parti dominant de la gauche est le résultat des tiraillements et du flou de la ligne adoptée qui ménage les uns et les autres,des velléités d'autorité,de l'absence d'unité réelle,de détermination claire.Les candidats(et l'encore non candidat"l'Elysée tel que je m'y vois") se bloquent les uns les autres....
En revanche,dimanche,tandis qu'Arnaud Montebourg  qui incarne le renouveau ,faisait bonne impression sur la cinq, Dominique Strauss-kahn et Laurent Fabius ont mobilisé leurs troupes.Le premier dans un restaurant chinois du XIIIème,le second à Créteil.Tous deux  se sont affirmés contre le renoncement (de la France et de l'action gouvernementale)...qui sonne comme un refus de capituler devant la forte image médiatique de Ségolène qui les distance dans les sondages.
Fabius a réussi à rassembler 1200 militants socialistes venus de 80 départements et  toute la gauche,des radicaux de gauche aux verts,en passant par le PC  tous les courants du PS Pierre Joxe au premier rang et  Chevènement qui semble prêt à jouer auprès de lui les hommes d'influence (qu'on n'avait plus vu depuis belle lurette dans une réunion socialiste!),Patrick Kessel autre homme d'influence,le responsable du cercle Copernic,un représentant des étudiants en lutte contre le CPE.
Rien n'est encore fait,-si cela se fait!-,mais c'est le signe que des contacts et des rapprochements sont en cours.
Mieux,dans son discours Laurent Fabius,ancien premier ministre,ancien président de l'Assemblée nationale,ancien premier secrétaire du PS, a pris soin de ne pas froisser Jospin qui fulmine en constatant que les médias tentent d'installer un combat médiatique Ségolène/Sarko (en couverture de l'Express cette semaine) comme pour écarter tout débat sur le projet.

Strauss-kahn,flanqué de son épouse,devant ses soutiens d'île de France parle de la "vrai gauche" semblant abandonner le créneau social-démocrate,occupé un temps par lui et Fabius,- qui s'est centré plus à gauche-,pour se coller à lui.Ségolène du coup s'est emparée de cette position stratégique en trouvant que Blair a réussi bien des choses!..Quant à Jack Lang ,plombé par un sondage  montrant que 3% des Français et 7 %  des socialistes  le voient Président de la République ,il semble plutôt condamné à se rallier au futur candidat,fort de son image près des jeunes.
Ce week-end ,à droite,Villepin est apparu  en perdition,face aux contestations du CPE,pour avoir voulu passer en force,violant sa propre majorité.Comme Chirac ces derniers mois,il va se faire déchiqueter par les médias  quasiment tous ralliés à Sarkozy,et par les députés  ,notamment les derniers élus,comme Roumégoux qui savent que si la droite perd la présidentielle ils sautent dans la foulée.
Alors Sarkozy super star ? Pas si sûr!.Avec tous ses amis du CAC 40,ses ralliés de l'économie,de la politique(même à gauche!) et des médias,cela fait beaucoup...France des Elites,France d'en haut,ça agace!....Gare à la réaction du peuple d'en bas,qui en a assez.Sarko,est partout,on ne nous épargne rien de ce qu'il dit, pense ou agite,jusqu'au malaise.Il parle de  rupture,mais pour l'instant Ségolène,elle,incarne cette rupture avec le passé.
D'ailleurs,après le "père  à la force tranquille","la fracture sociale","la sécurité","la rupture" sera t'elle le thème central de 2007 ? Rien n'est moins sûr!... Pourquoi pas "la mère qui rassure ?" ou "le parcours d'emploi sécurisé",ou " une république solide et solidaire" ?.....



13/03/2006
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion