Evolution des rapports de forces à gauche. 24 posts(et 4 désactivés)

La politique est un rapport de forces,or ce rapport de forces est entrain de changer.Voyons d'abord où nous en sommes chez nous.

Le premier constat,c'est que le Lot n'est pas une île indépendante, à l'abri des vents dominants.La situation politique est donc sous l'influence de l'opinion  du moment.Ségolène Royal l'a emporté  au PS et très vraisemblablement elle l'emporterait aujourd'hui dans notre département si les élections avaient lieu en cette fin 2006.

Second constat,les rapports de forces ont bougé à l'intérieur  du Parti socialiste.La désignation du mandataire de Ségolène Royal marquera prochainement cette évolution.On entend dire que Gérard Miquel, ferme soutien de Dominique Strauss-kahn, pourrait être désigné, en dépit ou à cause de son engagement précédent, et malgré ses multiples fonctions, dénoncées  anonymement mais avec force dans ce blog.Comment réagira Jean Launay ami de Montebourg et premier soutien avec Gérard Amigues de la candidate socialiste? Martin Malvy,patron de la Région et les fabiusiens,distancés comme les amis de DSK, joueront ils un rôle?La victoire de Ségolène a t'elle bouleversé les rapports de forces à l'intérieur du PS lotois, ou,la désignation passée va t'on revenir à un partage d'influence géographique ou derrière les leaders principaux que sont les grands élus?Le premier secrétaire fédéral n'est-il pas le plus qualifié pour conduire la campagne socialiste?

Troisième constat:si les choses sont réglées pour la présidentielle, et en voie de règlement pour les législatives, ce n'est pas le cas pour les municipales.A présent que nous savons que la date de 2008 est maintenue pour les élections locales tout laisse à penser qu'il serait intelligent de les déconnecter de celles de 2007: présidentielle et législatives.

Le résultat de celles-ci et un an de  plus créeront une nouvelle situation et un autre contexte  peu prévisibles aujourd'hui.La sagesse conseille de traiter ces problèmes successivement sans dogmatisme , avec pragmatisme et réalisme.Donc d'attendre l'élection présidentielle et de prendre son temps au lieu de  "se prendre la tête"...

Quatrième constat:pour Cahors et la première circonscription:
Bernard Charles sera de retour.Non pas qu'il soit d'ores et déjà en mesure de se représenter mais parce qu'après des ennuis de santé,il sera en mesure,comme ancien député,
Maire de Cahors et président d'un groupe parlementaire de peser sur les choix de l'avenir.

cinquième constat:Dominique Orliac, investie par le Parti Socialiste et les radicaux de gauche,eux mêmes associés au staf de campagne de Ségolène Royal,légitimée comme le soulignent les internautes sur ce blog, par sa victoire  avec près de 60 % des voix,sur le terrain,contre le député UMP sortant,-lequel n'aura pas laissé de  souvenir impérissable-, a de grandes chances de siéger au Palais Bourbon.Le possible choix d'un(e) suppléant(e) socialiste gourdonnais(e) semble habile et pourrait peut être contribuer à rassembler les forces.Il est sûrement temps d'y réfléchir.

Qu'en pensez vous?

 



02/12/2006
20 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion