EVO MORALES,.,archivé le 1er juillet 06

Evo Morales,président dela Bolivie depuis 4 mois,était à Paris,à la Mairie du llème arrondissement,chez Georges Sarre,le 14 mai 2006.Jean Pierre Chevènement,Laurent Fabius,Arnaud Montebourg,Jean Luc Mélenchon, Liêm Hoang-Ngoc(économiste,courant Emmanuelli),des Verts, de nombreux Mrc,des syndicalistes,des élus, et Danielle Mitterrand étaient présents.

Evo Morales,militant et responsable syndical est passé à la lutte électorale pour défendre le droit de propriété  du peuple sur les richesses nationales.Il considère que les Boliviens ont été spoliés.Après 3 mois de pouvoir,il a déjà commencé à prendre des mesures sociales et structurelles

Le pays est sous développé,en butte à l'illetrisme.Morales a lancé une campagne d'alphébétisation des indigènes avec l'aide d'autres pays dont Cuba.En Bolivie on rencontre l'extrême pauvreté à côté de l'extrême richesse.La moitié des bébé meurent avant la fin de leur première année .Sur 6 frères et soeurs,Evo en a perdu quatre avant qu'ils aient atteint un an!Un programme va être lancé pour éradiquer les maladies infantiles.Les travailleurs commencent le matin à cinq heures et finissent à minuit.Le gaz extrait du sous sol bolivien est vendu  par les compagnies  multinationales privées.

Les difficultés sont énormes pour le nouveau pouvoir,en raison de l'absence de formation universitaire,de la corruption.Une révolution culturelle,pacifique et démocratique se met en marche.Il faut donner une identité et des papiers aux indigènes,les associer à la refondation du pays.Des élections constituantes doivent se tenir le 2 juillet.Le déficit budgétairedu pays est considérable.La Bolivie manque de médecins,
d'enseignants.Evo a donné l'exemple peu suivi de la division par deux de son salaire.Il a nationalisé le Gaz et le pétrole espèrant que le Brésil et l'Argentine seront solidaires pour augmenter le prix..Il ne nie pas le droit aux multinationales de récupérer leurs investissements et de faire des profits.L'eau a été privatisée en 2000.Or la Bolivie a besoin de ressources pour développer ,équiper le pays et défendre des mesures sociales.

L'armée bolivienne a déjà réalisé 180 coups d'Etat  depuis l'indépendance en 1825!

Les officiers sont issus des classes supérieures,les soldats viennent tous des campagnes.Pour l'instant l'armée qui devrait bientôt accueillir des officiers indigènes formés s'est mise du côté de la lutte anti libérale.

Morales doit aussi réformer la police,défendre les droits de l'homme et compte sur la France.Il fait une différence entre coca et cocaïne.La coca est indispensable.Il s'engage à lutter contre la drogue et refuse les leçons des USA qui a laissé reprendre la production d'héroïne en Afganistan alors que son armée occupe ce territoire devenu le premier producteur au monde.

En relations internationales,il refuse l'Alca(zone de libre échange de toute l'Amérique),car c'est la politique des divers gouvernements des Etats Unis.C'est un refus de toute l'Amérique latine et des altermondialistes.

La Bolivie qui subit l'assaut idéologique des médias compte sur l'appui de l'Europe dont elle souhaite devenir partenaire afin de sauver l'environnement et défendre les peuples d'Amérique latine.



18/05/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 268 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion