ça va mal finir !

"ça va mal finir!" résume dans le titre de son ouvrage,   Nicolas Domenach,   directeur adjoint de la Rédaction de Marianne.Comme  dans celui de Frantz-Oliver Gisbert (La tragédie du Président), le lecteur le plus méfiant à l'égard de Jacques Chirac est surpris de la rudesse de l'attaque.Les bouches se sont tues(moins chez Domenach),à présent elles s'ouvrent.

Il faut décidémment que plus personne n'ait peur de lui ou que tous soient déçus pour en venir à ces exécutions quasi quotidiennes dans la presse et les bouquins.

Nous,nous savions depuis longtemps que si Chirac possédait naguère une énorme machine,et qu'il était un redoutable candidat,il serait un piètre président.François Mitterrand l'avait perçu et exprimé.Mais à ce point!

"Tu vois, analysait un grand élu de centre droit,je suis persuadé que nous(la droite) avons constitué  au sommet de l'Etat,un "Comité Pour Les Conneries"!Ce n'est pas possible que ce ne soit pas prévu,organisé, planifié.Nous n'en manquons pas une!"Je finis par croire qu'il avait raison.

Le rédérendum,,la bagarre au couteau Villepin Sarkozy,le CPE,les banlieues,l'affaire Clearstream,l'amnistie de
Guy Drut...tout montre un pouvoir aux abois.Il est inimaginable que nous puissions aller ainsi pendant un an.Et puis,même si Sarkozy et Villepin s'en vont,que pourra faire le successeur,Borloo MAM ou un autre? C'est le rejet.

Nos compatriotes souffrent,les affaires commerciales ne marchent pas,les familles qui ont tendance à se replier sur elles mêmes ne peuvent plus suivre.L'argent manque tandis que toutes les charges augmentent.La colère gonfle au spectacle des inégalités les plus choquantes.Voilà maintenant les pdg qui partent à la retraite     avec 8,12,20 millions d'e."ça va mal finir!"

Pour un  haut  responsable de l'Etat,la situation politique est plus qu'inquiétante,de même que la coupure de Paris avec les réalités du terrain.Il craint que Le Pen,malgré son âge, dépasse 20 à 25 % des suffrages dès le premier tour,tant les gens sont désireux de manifester leur colère.

Un  élu proche de Strauss-Kahn estime que "Ségolène Royal sera désignée par le parti socialiste comme candidate unique  à la présidentielle.Les médias l'ont choisie.Pour tous les autres(candidats à la candidature),c'est foutu!"

Je réalise tout  à coup ce qui nous différencie."Les médias l'ont choisie"!l'esprit critique que m'ont inculqué mes maîtres me pousse toujours à refuser ces choix imposés.-Il préconise le choix de Strauss-Kahn comme premier ministre pour crédibiliser la candidate au plan économique et à l'international.

Cela va mal finir!



31/05/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion