Bayrou au menu de Ségolène et de DSK dans un bistrot du VIIème , Chirac à celui du déjeuner de Sarko et de Bayrou voilà 3 ans.

Aujourd'hui le dow jones a battu son record,(13000 points pour la première fois de son histoire).On est content pour lui...on apprend que Sarkozy en 2004 avait proposé à Bayrou de "flinguer Chirac"  au cours d'un déjeuner...,Besson qui a relancé la mode du "DîNER de con",( à ne pas confondre avec les déjeuners entre personnes inteligentes),est coiffé sur le poteau par Peyrelevade le banquier socialiste qui s'est distingué dans certaines affaires comme celle du crédit lyonnais, en se payant Tapie.Il vient de cracher dans la soupe de Ségolène qui souhaite parler devant tous à Bayrou.Bayrou c'est lui qui a eu l'idée! le premier!pas Ségolène!interdit!

Sinon notre candidate a déjeuné avec DSK à la terrasse d'un bistrot du VIIème arrondissement de Paris en tête à tête.DSK a souhaité un peu plus tôt que Ségolène Royal et François Bayrou puissent se parler car il y a une occasion historique de changer la donne politique.

Invité d'Europe 1, il a souhaité qu'ils puissent  vérifier s'il n'y a pas suffisamment de points sur lesquels ils peuvent avancer ensemble, qui paraissent essentiels à l'un et à l'autre.

Il ne faudrait pas que simplement parce qu'on ne s'est pas assez parlé, parce qu'on n'a pas voulu se parler, on reste dans la bonne vieille politique traditionnelle où le centre va aller suivre la droite comme il l'a toujours fait.

Il est possible de construire quelque chose de large dans lequel se retrouvent des gens assez différents. Je note que François Bayrou, qui a soutenu Romano Prodi contre Berlusconi, doit très logiquement aujourd'hui avoir la même démarche vis-à-vis de Nicolas Sarkozy.

J'appelle à bâtir la maison du renouveau et à sortir du vieux clivage d'hier, avant le premier tour le candidat centriste avait déclaré que son projet était compatible avec celui de Ségolène Royal, pas avec celui de Nicolas Sarkozy.

Après la main tendue par Ségolène Royal à François Bayrou,j'observe que des ministres d'ouverture, il y en a toujours eu dans les gouvernements de gauche, (des personnalités centristes qui avaient rejoint François Mitterrand en 1988).

François Bayrou doit se poser la question de savoir si son ambition politique de changer la France, la vie politique française, il peut mieux l'accomplir en continuant comme avant, à côté de l'UMP et souvent derrière ou en renversant la table en faisant une nouvelle donne.

C'est Chirac qui était au menu d'un déjeuner Bayrou-Sarkozy voilà 3 ans chez Jacques Chancel dans les Hautes Pyrénées

"Je te propose une alliance contre Chirac. On va faire les jeunes et on va le démoder, lui qui est vieux. On va lui faire la guerre et, au bout du compte, on fait une alliance contre Chirac", aurait déclaré M. Sarkozy, affirmait François Bayrou en mars dernier, en "off" devant des lecteurs du journal Sud-Ouest  le 16 mars dans les locaux de Sud Ouest à Bordeaux(Voir le site ou les pages du quotidien.)

"Ca ne m'intéresse pas. Je ne veux pas faire d'alliance avec toi. Je ne veux pas faire une alliance contre Chirac sur le critère de l'âge. Cela ne me ressemble pas. Alors, tu fais ce que tu veux, mais moi, je ne le ferai pas" déclare M. Bayrou, en réponse à Nicolas Sarkozy, avant d'ajouter: "Depuis, en effet, il y a comme un froid entre nous..."

"On ne peut pas rencontrer plus différents que Nicolas Sarkozy et moi", a affirmé par ailleurs M. Bayrou, expliquant qu'il n'avait "pas parlé avec Nicolas Sarkozy depuis trois ans".

Jacques Chancel a confirmé la rencontre de deux heures entre les deux hommes dans la bibliothèque de sa maison à Adast .




25/04/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion