995-Le bistro du canton 105 posts

Exclusivité La Dépêche du Midi de Mercredi
Les futurs cantons du Lot.

Les futurs cantons du Lot.

La Dépêche du Midi publie en exclusivité la nouvelle carte des cantons du Lot, qui sera adoptée dans les prochaines semaines. Une nouvelle donne.

Elle ne circulera plus sous le manteau. La Dépêche du Midi a réussi à se procurer hier le projet de redécoupage des cantons du Lot, en vue des élections départementales du printemps 2015. On sait que le gouvernement a demandé aux départements de réduire de moitié le nombre de leurs cantons. Des 31 cantons lotois existant, il n'en restera donc plus que… 17 dans quelques mois.

Et le nombre de conseillers départementaux (et non plus généraux) passera de 31 à… 34. Chaque canton aura en effet deux conseillers (un homme et une femme) ce qui signifie, en clair, une parité absolue dans l'assemblée départementale qui ne compte aujourd'hui que quatre femmes.

La nouvelle carte n'est certes qu'un projet mais il est quasi définitif.

Elle devra être validée par le Ministre de l'Intérieur et sera en débat public, le 14 octobre au conseil général, dont l'avis n'est que consultatif. C'est le préfet Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts qui expliquera la démarche aux élus : «Cette carte est issue d'une concertation avec les principaux élus, débutée par mon prédécesseur et que j'ai achevée, précise le préfet du Lot. Toutes les propositions sont remontées au Ministère de l'Intérieur qui a établi cette carte».

Avant (la carte) intercommunale…

Plusieurs principes ont guidé l'élaboration de ce nouveau schéma, qui devra être validé, avant le mois de mars 2014, par le Conseil d'État : «Il fallait d'abord réduire les écarts dans la représentation des populations entre les cantons, note Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts. Il est de 1 à 8,5. Il passera de 1 à 1,4. La moyenne départementale sera de 10 269 habitants par canton».

Le 14 octobre, les élus pourront alors dire ce qu'ils pensent de ce redécoupage qui ne sera donc définitif qu'en fin d'année… Certains ne manqueront pas de noter que cette carte a été ficelée alors même qu'on attend toujours la future carte intercommunale : «La carte des cantons respecte les bassins de vie», argumente le préfet qui introduira donc le débat, laissant aux élus le soin de s'exprimer à la suite.

On note enfin que le nom du futur canton portera celui de la ville la plus importante, en terme de population, du dit-canton. Ce qui fera grincer quelques dents… Le canton de Puy-l'Evêque deviendra celui de Prayssac, Lalbenque est fondu avec Castelnau-Montratier, Montcuq dans Luzech, Catus dans celui d'Espère. Les «petits cantons» de Lauzès, Saint-Géry, Sousceyrac, Latronquière, Vayrac, Salviac, Cazals ne sont plus. Enfin, le seul UMP, Aurélien Pradié voit son canton coupé et rattaché à celui de Cajarc, tenu par un proche de Gérard Miquel, Jean-Jacques Raffy. Avec 40 communes, c'est le plus gros canton…



04/10/2013
105 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion