989- Au coeur des hommes 20 posts

 

Ce bistrot porte le nom d'un film qui plaisait beaucoup au patron et dans lequel jouaient Darmon Darroussin, Marc Lavoine...le chien de la maison en conserve le souvenir:il s'appelle Darmon! Jean-Pierre qui a tenu trente ans Le Callejon à Biarritz avant de s'établir à Bayonne sur les bords de la Nive a d'ailleurs gardé des relations amicales avec certains de ces comédiens dont la photo trone toujours près du bar.

 

C'est un joli refuge quai de la Nive avant son confluent avec l'Adour, à la mauvaise saison dans la petite salle et aux beaux jours en terrasse à deux pas de la mairie qu'on aperçoit par dessus le pont côté petit Bayonne.Meilleur rapport qualité/prix depuis que Maria de jesus a vendu son Asador place Montaut (On s'y sentait chez soi à deux pas de la table du célèbre Parra de la Galupe de celle de l'ancien capitaine du XV de France ou de celle du chirurgien cadurcien Henri Toulemonde ou même de Bernard Charles).

 

Le Coeur des Hommes possède un joil banc de fruits de mer et de poissons.On y déguste de bons Bordeaux au Bec, des Brouilly, des Morgon, des Rioja, des blancs de Gascogne....J' apprécie les harengs pommes chaudes à l'huile servis avec un petit verre de vodka, les chipirons, les daurades à l'espagnole,les gambas, la morue pili pili pommes écrasées....

 

Bon refuge aussi ces temps-ci pour éviter la foule des aoûtiens pressés,souvent mal éduqués, angoissés, agressifs qui râlent déjà pour préparer la rentrée.De temps en temps, moins souvent en pays basque, l'un d'eux pète les plombs et agresse un innocent: coups de couteaux ici , coups de feu à Marseille là, coups sur le volant du côté de Perpignan, tagage de mosquée ailleurs...tous les cinglés ne sont pas à l'hôpital psychiatrique!

 

Ce matin j'ai croisé un grand couillon de 40 ans faisant de la trotinette avec son fils au milieu de la circulation intense.Samedi c'était un homme d'âge mur avec sa planche à roulettes qui ne s'occupait pas de son fils de 4 ans circulant entre les voitures et les cycles innombrables aux abords du marché.Au fou! A trop vouloir être à la mode beaucoup perdent le sens commun et viendront tout à l'heure parler de principe de précaution et d'ondes néfastes des relais de téléphone eux qui n'arrêtent pas de téléphoner même à vélo ou en courant comme des dératés sous le soleil de plomb, à se précipiter dans l'océan alors que flotte le drapeau rouge aux milieu des baïnes...

                                                                                      Marc Baldy

 

 

le paseo à Bayonne

Yvan Fandiño recevant un makila le 10 à Bayonne

 

Cahors plage: c'est beau mais c'est pas la foule

Stéphanie et Bernard Viguié.Au milieu Ben Coupy.Annie est juste derrière.



12/08/2013
22 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion