975- Revue de presse 73 posts

               
week end à Barcelona. 1 Tapas sur la Rambla




éditorial   La Dépêche du Midi

« Sur des braises »  Dominique Delpiroux

Que va-t-il se passer le jour où quelques skinheads, un peu trop abreuvés de haine et de bière, vont tabasser à mort un homosexuel à la sortie d'une boîte ? Frigide Barjot descendra-t-elle de son nuage de guimauve pour comprendre que ce n'était pas François Hollande qui voulait du «sang» ? Christine Boutin récitera-t-elle quelques «Pater» pour le salut de cette âme perdue ? Le député UMP du Rhône Philippe Cochet dira-t-il toujours que «la gauche assassine des enfants» ?


Le vote de la loi sur le mariage pour tous est en train de prendre un tour désespérant et dangereux.


Le projet au départ s'appuyait sur une idée de rassemblement. Une manière d'ouvrir avec générosité les bras de la famille française à ceux qui ont une orientation sexuelle différente, et qui, dans le passé, l'ont souvent payé cher. Les homosexuels ne demandent ni plus ni moins que d'être traités comme les autres. Et puis qu'on les oublie. Qu'on ne les voie plus comme des homos, mais comme des plombiers ou des instituteurs, des artistes ou des chômeurs, des Français et des Françaises lambda.


Bien sûr, on peut parfaitement comprendre qu'une bonne partie de nos concitoyens puisse être réticente face à cette loi. La société n'évolue pas à la même vitesse pour tout le monde, et il faut aussi respecter ces craintes, ces doutes, ces interrogations. Ce débat, qui dépasse largement la droite et la gauche, aurait mérité de la mesure, de la pédagogie, un esprit de compréhension mutuelle.


Et voilà que ce qui aurait pu être un moment de dialogue dans la fraternité et la tolérance se transforme en une bataille de chiffonniers, qui globalement fait honte à notre pays : les Anglais, avec un gouvernement qu'on ne peut pas qualifier de gauchiste, ont expédié le texte en une matinée. Bravo pour la leçon de dignité, Messieurs les Anglais…


En soufflant sur les braises, juste histoire de déstabiliser un gouvernement déjà vacillant, la droite, consciemment ou non, a lâché les chiens. Tous ceux qui font leur miel de l'homophobie, des ultracatholiques aux racailles des banlieues, des «beaufs» ordinaires aux nervis de l'ultradroite, tous se sentent confortés par la mollesse des condamnations venues de la droite classique. Ils redressent leur crâne rasé et crachent leur venin…


C'est triste : l'homosexualité était en passe de se banaliser. Le mariage pour tous aurait dû parachever une évolution en douceur. Là, c'est une belle victoire pour l'intolérance et la bêtise.

le dernier prénom à la mode chez les cathos













22/04/2013
73 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion