932- Au nouveau bistro 104 posts


Maylis, ma petite fille avec la robe ramenée de Ronda




Claude Bartolone. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Le candidat PS à la Présidence de l'AN claude Bartolone




Le Huffington Post
Le dessin du jour 

En tout cas, ça promet de jolis repas de famille gouvernementaux pour notre bon monsieur Ayrault...

 


Obs, dessin christian creseveur




Dans mon nouveau bistro la grenade dégoupillée par Cécile Duflot était au centre des conversations au déjeuner.Voici un extrait du blog de Jean-Victor (http://lantifadas.midiblogs.com).

 

 

 « Eh ! On dirait qu'elle a pété dans la sacristie Cécile Duflot, notre fringante ministre de…de quoi au fait ? Ah oui, du logement. Avec la franchise de sa jeunesse, elle a proposé d'ouvrir le débat sur un sujet qui fait hurler les chaisières : le cannabis ! Les Français sont les premiers consommateurs en Europe de « l'herbe qui fait rire ». Et il faudrait étouffer le débat ? Daniel Vaillant, ancien ministre de l'intérieur, déclare sans problème qu'il y a dans le gouvernement des gens qui ont tiéé le tarpé ! Pas de quoi en chier des bulles… En Suisse, sans faire d'histoire, le gouvernement vient de donner à l'usage du cannabis l'importance qu'il a : un plaisir ou un petit vice selon qui parle ou pense, dont l'usage dans la rue sera puni d'une simple contredanse de 100 francs suisse (80 euros). Toujours en Suisse, romande celle-là, il est permis de cultiver quatre plants de gandja (cannabis) pour son usage personnel. Et en France, oser soulever le problème soulève les tollés des autruches et voit cette caricature de Copé hurler comme s'il avait un piment dans l'oigne !

 

 

Médicalement, le cannabis pose peut-être problème mais moins que l'alcool et le tabac, drogues légales…qui engraissent l'Etat ! Mais au niveau sociétal, ce n'est pas le cannabis en lui-même mais son TRAFIC qui est une CALAMITÉ ! Il crée toute une économie parallèle qui génère une ambiance de western. Regardez, Marseille ressemble au Chicago des plus sombres heures de la prohibition. Je dis Marseille, mais c'est toutes les villes de France qui sont concernées, que dis-je gangrénées. Les règlements de comptes se multiplient, voire se banalisent. Le moindre différent se règle au calibre et – escalade – à la kalachnikov. Les flics font ce qu'ils peuvent, c'est-à-dire pas grand-chose. Cette ambiance de far-west est sous tendue par deux choses : le chômage à haute dose qui sévit dans les quartiers dits sensibles, avec pour conséquence la nécessité d'une économie parallèle, en l'occurrence le trafic de drogues, essentiellement de shit (cannabis).

 

 

Ce trafic est parfaitement organisé avec les gros bonnets (n'habitant pas sur place mais de luxueuses demeures au soleil), les pourvoyeurs qui remontent la drogue depuis le Maroc où elle est cultivée sous très haute protection, soit en grosses bagnoles, soit planquée dans des cargaisons de poids lourds, les revendeurs (dealers) dans les citées, les « nourrices » qui logent les stocks, les guetteurs qui surveillent l'éventuelle venue des flics, les rabatteurs de clients. Tout ça croque plus ou moins selon la place dans la hiérarchie du trafic. Mais la dure loi de la concurrence « libre et non faussée » fait que les conflits de territoires, de parts de marchés sont nombreux. Et se règlent à la kalach… »

 

 

Notre ami est partisan, comme la ministre écologiste et comme Daniel Vaillant,Rebsamen ou Jean-Michel Baylet, président des Radicaux de gauche d'une dépénalisation du cannabis.Elle propose de le traiter « comme l'alcool ou le tabac. »……Le problème c'est que la jeune ministre Verte  n'est pas simple présidente d'un parti mais membre d'un gouvernement dont le chef et le président de la république sont sur une toute autre ligne sur laquelle il a été élu.Au moins tant qu'il n'y a eu débat...On peut y voir beaucoup d'avantages…ou beaucoup d'inconvénients.

A une semaine du premier tour des Législatives, ce n'est peut être pas l'heure d'agiter l'électorat, n'en déplaise aux Verts.Est ce bien opportun de l'ouvrir aujourd'hui ? L'intérêt d'un parti n'est peut être pas l'intérêt général et c'est fournir des verges pour se faire battre.On peut être partisan ou adversaire de cette mesure mais on peut aussi être assez intelligent pour comprendre qu'il y a un temps pour tout.Un pour donner une majorité au Président Hollande, un pour faire valoir telle ou telle spécificité.

 

                                                                          Marc Baldy

 

dessin de  Plantu   Le Monde

 dessin d'Eddie Pons, un ami de Nîmes
















 



06/06/2012
109 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion