843-Et un...! et deux .!.....et trois...! 14 posts


En deux ans à peine Martine Aubry est passée d'une conquête  improbable du parti,un parti moribond,conquête décidée parce que Delanoë candidat désigné a râté son envol, à une possible et probable candidature à la présidentielle.

 

1-La Conquête


Elle s'est décidée au dernier moment pour éviter que Ségolène Royal ne s'empare du PS.Depuis elle a installé ses réseaux et pris le commandement avec quelques fidèles dont François Lamy, député et son directeur de cabinet, le polytechnicien Jean-Marc Germain ramené du bastion  social-démocrate de Lille.Depuis deux ans,après quelques tâtonnements et  quelques occasions de démission,une raclée aux européennes,le PS s'est remis au travail,des liens ont été tissés avec les intellectuels,les chercheurs et les chefs d'entreprise.


2-Le Rassemblement et l'Union


La seconde partie de son action consiste à rassembler,à ressouder les militants  socialistes autour de l'espérance d'une prochaine victoire présidentielle née avec la victoire des régionales.Mais les militants socialistes,cela ne suffit pas pour gagner.Reste à rassembler et à unir les sympathisants, tous ceux et toutes celles qui sont partis,des radicaux de gauche aux chevènementistes et puis, bien au-delà, jusqu'aux verts aux  communistes et aux militants du NPA.Le dialogue avec la gauche radicale,c'est le rôle délicat mais indispensable de l'aîle gauche de Benoît Hamon, un ancien de son cabinet, et d'Henri Emmanueilli qui suscitèrent  quelques grincements de dents à Soustons l'avant dernier week-end.C'est que le NPA ne veut pas gouverner…mais les manifs rassemblent la gauche radicale, communiste et socialiste et cela laissera des traces dans les urnes.


3-La Primaire


Personne ne sait encore si le pacte conclu avec DSK tiendra jusqu'à la primaire qui dégagera le ou la candidate socialiste.Personne ne sait si le directeur du FMI sera candidat.Beaucoup en doutent parce que si DSK est en tête des sondages il ne peut espérer faire le plein des voix de la gauche radicale.La première secrétaire d'un parti rassemblé et rassembleur,fille de Delors et par conséquent point trop effrayante pour les centristes, parait objectivement bien placée pour disputer le titre à Nicolas Sarkozy dont la cote est à la baisse dans une UMP divisée.

                                                                      Marc Baldy

 

François Hollande au salon du livre  Brive

.

Iturria

Iturria

 dessin de Itturia Sud-Ouest  http://iturria.blogs.sudouest.com/




29/09/2010
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 270 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion