816-le café, porte ouverte sur le monde 150 posts

.Capture plein écran 10032010     223959.jpg



















..."Le café est une porte ouverte sur le monde, à mi-chemin entre la maison et la rue, l'intime et le public.

Au café, il y a toujours une chance de parler, d'écouter, d'être ému. Café coiffeur, épicerie, bar d'un train chinois… autant d'univers en perpétuel mouvement.

Comme dans l'auberge espagnole, on y trouve ce que l'on y apporte. Le café un endroit inspiré, habité par la personne ou la famille qui le tiennent. Et parfois un véritable théâtre avec le tenancier en vedette principale, les clients qui viennent discuter, se mettre en valeur et en spectacle, ou simplement jouer le rôle de spectateurs. Un café qui ferme, c'est un théâtre qui brûle !

À notre époque technologique, virtuelle, le café demeure, partout dans le monde, un lieu simple, un refuge provisoire avec ses tables et ses chaises. On y apprécie, selon la saison, le réconfort du radiateur ou l'agréable fraîcheur intérieure.

Aller au café, c'est voyager dans le temps, et pas seulement grâce au formica hors d'âge ou à la musique du juke-box. Mais peu importe la décoration : la magie des cafés vient des personnes que l'on y rencontre, la femme ou l'homme derrière son bar, les habitués, des inconnus..."

Pierrick Bourgault

journaliste indépendant,photographe."Les bars du monde" que je remercie "d'avoir trouvé sympathique" cette citation...
"
www.monbar.net/index.php


image
 
Les zinzins du zinc, guide des meilleurs bars à vins de France
 textes d'Egmont Labadie,
photographies de Pierrick Bourgault, 19 €, Ed. Fleurus.

        @@@

 

 

Salut l'artiste ! Et merci pour tout  !

De plaines en forêts de vallons en collines
Du printemps qui va naître à tes mortes saisons
De ce que j'ai vécu à ce que j'imagine
Je n'en finirais pas d'écrire ta chanson
Ma France

Au grand soleil d'été qui courbe la Provence
Des genêts de Bretagne aux bruyères d'Ardèche
Quelque chose dans l'air a cette transparence
Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche
Ma France

Cet air de liberté au-delà des frontières
Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige
Et dont vous usurpez aujourd'hui le prestige
Elle répond toujours du nom de Robespierre
Ma France

Celle du vieil Hugo tonnant de son exil
Des enfants de cinq ans travaillant dans les mines
Celle qui construisit de ses mains vos usines
Celle dont monsieur Thiers a dit qu'on la fusille
Ma France

Picasso tient le monde au bout de sa palette
Des lèvres d'Éluard s'envolent des colombes
Ils n'en finissent pas tes artistes prophètes
De dire qu'il est temps que le malheur succombe
Ma France

Leurs voix se multiplient à n'en plus faire qu'une
Celle qui paie toujours vos crimes vos erreurs
En remplissant l'histoire et ses fosses communes
Que je chante à jamais celle des travailleurs
Ma France

Celle qui ne possède en or que ses nuits blanches
Pour la lutte obstinée de ce temps quotidien
Du journal que l'on vend le matin d'un dimanche
A l'affiche qu'on colle au mur du lendemain
Ma France

Qu'elle monte des mines descende des collines
Celle qui chante en moi la belle la rebelle
Elle tient l'avenir, serré dans ses mains fines
Celle de trente-six à soixante-huit chandelles
Ma France


02.jpg

au premier plan Georges Coulonges (parolier de jean Ferrat)sa femme son fils et Jean Ferrat.Ici à La Cachote à PERN 1969-1970

Merci à Maurice Erasme et à son blog toujours plein de trésors

//erasme46.over-blog.com/

                                    @@@

Comment dire mieux ce qu'est un café ? On peut dire  un bar, un bistrot, un troquet mais l'expression est ici plus familière...un refuge provisoire me convient tout à fait. Le dictionnaire autorise bistro sans t comme "le bistro de Marco", bistroquet. Boui-boui , un peu péjoratif se perd,comme buvette nom utilisé dans ma jeunesse et par les députés qui l'utilisent comme bistro évidemment politique.Lors de mon dernier passage à celle du Sénat, j'y reviens ce mercredi avec mes collègues du CGTI, Michel Charasse tenait le crachoir et il était dificile de ne pas en profiter.Il n'y sera pas cette semaine puisqu'il a été nommé au conseil constitutionnel  et que les sénateurs sont en vacances.Le troquet est encore un mot utilisé,un peu plus peut être que le zinc...Richesse de notre langue qui se renouvelle de toutes les manières et parfois par l'entrée de mots d'argot.


Comme les troquets, les marchés voyaient cette semaine les candidats aux régionales parcourir leurs allées à la recherche du contact et du dialogue avec  les électeurs.Sur celui de Cahors en milieu de matinée, le froid ayant chassé la clientèle les candidats étaient plus nombreux que les clients.Martin Malvy avant de prendre un café au Forum avec le maire ,la députée et  une partie de la liste PS-PRG-MRC y fit un tour accompagné des siens.Je n'ai pas manqué de lui faire un brin de conduite comme je l'ai fait dans toute les communes du canton de Cahors Nord-Ouest où j'ai recueilli pour lui une forte majorité de signatures des élus municipaux.Tous les maires le soutiennent et un électeur me confie:"je suis de droite, mais je glisse un bulletin pour Martin.Il a très bien travaillé pour le Lot et tout le pays".


Le café virtuel permet les échanges,comme le bistro bien réel.Ceux qui disposent de quelques tables et naguère de la robuste cuisine du patron ajoutent encore quelques occasions de rencontres et de partage.Mon bistro politique  n'est que la prolongation virtuelle de ces lieux d'écoute et de dialogue.

                                                                                                      Marc Baldy




                                               



Le 1er tome sort cette semaine. Le second est prévu à la fin de l'année. En réalité, c'est un Conservateur de musée, originaire de Cahors, qui mène l'enquête. Cela se veut truculent, instructif et polardeux.
Jean-Pierre publie aussi une biographie de James Dean chez Calmann-Lévy en avril à partir des témoignages du lotois Yves Salgues qui nous a quittés



19 mars 2010,48 ans après mon service militaire en Algérie à Blida chez les  paras du GLA3.Sur le parvis de la mairie avec la députée Dominique Orliac et le directeur des anciens combattants et les anciens combattants lotois d'AFN.Ph.Gilles Michot


photos gilles Michot.Place de Gaulle au monument aux morts.




















07/03/2010
181 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion