808-Les candidats socialistes à la présidentielle devant le grand juge 6 posts


Journaliste politique au Figaro et auteur de PS, la bataille des ego*, François-Xavier Bourmaud explique que «le niveau d'affrontement et de haine entre les différents cadres du parti socialiste est aujourd'hui monté d'un cran. »

Il énumère dans son livre les multiples conflits qui opposent au sein du grand parti de gauche les « jeunes »de 40 à 50 ans à la génération précédente qui a connu le pouvoir, les partisans de Ségolène Royal à ceux de Martine Aubry au Congrès de Rheims, mais aussi les adversaires du Congrès de Rennes, ceux du vôte sur le référendum européen.Chacun trouve là matière à lire dans Le Figaro ou sur le figaro.fr.

 

François-Xavier Bourmand rescence 9 candidats potentiels ou déclarés à la présidentielle de 2012 :Martine Aubry,Ségolène Royal,Dominique Strauss-Kahn,Laurent Fabius,François Hollande,Manuel Valls, Bertrand Delanoë,Pierre Moscovici,Vincent Peillon.

Les régionales auront beaucoup d'importance

« Parmi la dizaine de postulants, François-Xavier Bourmaud ne croit pas vraiment en Vincent Peillon, Bertrand Delanoë et Pierre Moscovici. A l'origine, l'ancien lieutenant de Ségolène Royal visait à prendre en main le courant Espoir à gauche, tout en visant la tête du parti en 2011. Mais l'ex-candidate est revenue aux affaires et lui a barré la route. En dépit de sa popularité auprès des Français, le maire de Paris, lui, a assuré qu'il comptait aller jusqu'au bout de son mandat local, soit en 2014. Quant à Moscovici, il a affirmé qu'il retirerait sa candidature si Strauss-Kahn revenait. «Ce n'est pas le signe d'une grande détermination».

 

« Laurent Fabius et Manuel Valls ont déjà un peu plus de chances. Mais l'ancien premier ministre souffre d'un handicap «rédhibitoire :(en dépit de sa stature d'homme d'Etat) les militants socialistes ne l'aiment pas, les sympathisants de gauche, encore moins». Dans son entourage, on évoque désormais la présidence du Sénat, si d'aventure la haute assemblée basculait à gauche en 2011. Le député-maire d'Evry, lui, a fait part de sa détermination très tôt, mais pourrait se ranger, comme Moscovici, derrière Strauss-Kahn. »

 

« Dominique Strauss-Kahn, Ségolène Royal et Martine Aubry(qui a le profil d'une présidente de la République ,certainement la plus légitime aujourd'hui) constituent, pour François-Xavier Bourmaud, le trio de favoris. Si pour le premier, la part d'inconnue est encore grande, les deux autres ont beaucoup à gagner - et à perdre - lors des élections régionales. Car dans ce scrutin, chacun aura à prouver quelque chose à l'autre. Une observation encore plus vraie pour François Hollande, placé au rang d'outsider.»

 

A tel point qu'il estime que les chances du député de Tulle,    président du conseil général de la Corrèze,dépendent en grande partie de l'échec relatif du PS aux élections régionales.La perte de 2 ou 3 régions même au profit des verts, signerait la délégitimation de la première secrétaire du parti socialiste dans cette course au fauteuil de président de la République et remettrait François Hollande dans la lumière parce qu'il a,lui, en son temps, obtenu le « grand chelem » aux régionales…On comprend  pourquoi l'auteur,en mars,comme tous les observateurs regarderont à la loupe les résultats du Poitou-Charentes.La position du curseur donnera plus ou moins de crédit à la stratégie de Ségolène Royal par rapport aux centristes.Il serait cocasse que la candidature de François Hollande empêche cette fois-ci,a contrario, celle de la mère de ses enfants.

 

Bref une fois de plus ce livre montre qu'il ne faut pas trop parier sur des hypothèses tant que le temps n'est pas venu,c'est-à-dire dans un an et que le grand tribunal en matière d'élections est constitué par le corps électoral.D'abord les électeurs des régionales,puis celui qui désignera le ou la candidate, avant celui du pays tout entier.

Moralité : La politique est une longue patience et les électeurs, le début et la fin de toute élection.

                                                     Marc Baldy

*François-Xavier Bourmaud, PS la bataille des ego, Ed. de l'Archipel, 16,95€





31/01/2010
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 268 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion