793-Le nouveau bistro 170 posts

chimulus pour LePost



Rien ne s'écoule aussi vite que la vie.

 

J'ai retrouvé cette semaine mon vieil ami Edmond Jouve, mon condisciple du lycée Gambetta.Avec lui nous avons participé au concours de la journée européenne des écoles,à des voyages dans l'Europe naissante et partagé un rêve celui d'être acteurs de cette construction,de ce rêve de paix et de développement.Nous avons rêvé de prendre ensemble l'ascenseur social qui nous conduirait de la ferme natale, à la culture, aux sommets de l'Etat et de l'administration ...Professeur de l'université revêtu de sa robe rouge et des rangées d'hermine qui marquent sa remarquable réussite  universitaire,Directeur de thèse pour la troisième fois en une semaine, il me rappelait jeudi que, pauvres parmi d'autres, nous devions partager la même chambre d'étudiant en octobre-novembre 1956 à Toulouse.

 

La vie en a décidé autrement....Il me dit tout de même sa joie que,par d'autres chemins, j'ai pu construire moi aussi un parcours de vie  intéressant et une carrière professionnelle et d'élu moins prestigieuse,certes,mais enviable.Notre amitié et notre estime sont intactes plus d'un demi-siècle plus tard et je suis touché par ses paroles flatteuses qui coulent en moi comme du miel.

 

A chacun de mes séjours à Paris quelque soit le quartier,je retrouve le même plaisir à y retrouver un épisode de mes vingt années de vie parisienne,des amis, des bistrots dans lesquels nous avons partagé le pain et le vin et des rêves parfois aboutis.J'y rencontre parfois d'éminents et très respectables collègues aux carrières prestigieuses qui m'ont coopté pour un repas-souvenir.Je leur suis reconnaissant de me permettre de retrouver là les chemins de ma vie.    

 

Edmond Jouve  qui suivit des routes différentes qui le conduisent ces jours-ci à Libreville et dans toute l'Afrique   connait et pratique mon blog.Celui-ci est désormais l'objet de tous mes soins.  Chacun peut s'y exprimer.Du coup, c'est la loi du genre,cette liberté autorise des attaques un peu dures contre tel ou tel.J'aurais peut être du censurer plus sévèrement celles parfois injustes ou excessives-je pense à celles contre Gérard Miquel-qui mène en ce moment un combat de  qualité pour défendre les conseils généraux et le travail des élus des communes.C'était le cas ce week end à Cahors d'où j'étais absent.Du coup je veux lui dire ma solidarité.  

                                                                       Marc Baldy                     

 

    

 Par chimulus


                                     @@@@@@@@@@

Je ne suis pas un admirateur de Claude Allègre mais son discours nous interpelle. Partout,dans les medias,dans les réunions ou manifestations de toutes sortes, il n'est plus question que d'UNE VERITE REVELLEE,celles des écologistes, des dégats que fait l'homme sur la planète,  de la nécessité de réduire notre consommation,notre croissance  et nos émissions de CO2....

Allègre considére que les écolos sont sur un débat d'opinion sans faits tangibles.

Débat intéressant à rebours de l'idéologie dominante.Voilà un débat pour le bistro!Ne vous en privez pas.

                                                                      Marc Baldy


(Sources: France 2)
Le Post et Maurice  Erasme

                                                                @@@@@@@@

Invitation "Mon Département j'y tiens"

 

Madame, Monsieur,

Comme plus de 9 000 foyers lotois, vous avez souhaité témoigner votre attachement au département du Lot et au rôle joué par le Conseil général en signant la pétition « Mon Département, j'y tiens ! ».

Je tiens tout particulièrement à vous remercier pour votre engagement qui illustre la force des relations entre les citoyens, les acteurs du monde économique, social, culturel, associatif, et la collectivité départementale.

Vous le savez, le projet gouvernemental visant à remanier l'organisation territoriale et le mode de financement des collectivités locales met en danger l'avenir des Départements. En effet, il est à craindre que ceux-ci n'aient plus, demain, les moyens budgétaires ni la capacité juridique d'intervenir dans de multiples domaines où ils apportent aujourd'hui un concours déterminant.

Afin de prolonger le débat, j'ai souhaité aller au-devant de tous en organisant des réunions publiques dans les trois premières villes du Lot.

Elles auront lieu à :

  • Figeac, le jeudi 3 décembre à 18 h 30 - Salle Balène

  • Cahors, le jeudi 10 décembre à 18 h 30 - Espace Clément-Marot

  • Gourdon, le jeudi 17 décembre à 20 h 30 Salle des Pargueminiers

Comptant sur votre présence à l'un de ces rendez-vous citoyens, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l'assurance de mes sentiments dévoués.

Gérard Miquel, Président du Conseil Général du Lot

                                           @@@


Le trait d'Iturria : jeudi 3 décembre 2009(sud-ouest)

ITURRIA 3 DEC 09.jpg




















27/11/2009
144 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion