767-Ne pas jeter bébé avec l'eau du bain 10 posts

Voilà une bonne dizaine d'années que quelques millions d'électeurs de gauche,d'élus locaux,de sympathisants, d'anciens ou de nouveaux militants se désespèrent de l'état du parti socialiste et de la gauche.Présidentielles perdues,

régionales cantonales et municipales gagnées,divisions,querelles d'égos et surtout absence de stratégie et de leadership, rien ne nous est épargné...Aussi quand s'ouvrent les portes et les fenêtres,quand s'esquisse un rassemblement ou se prépare un projet,le peuple de gauche dresse l'oreille et se prend à espérer qu'à La Rochelle cela va s'arranger.C'est le cas avec le projet sympathique de "primaires ouvertes" qui suscite un appel déjà signé par de nombreuses personnalités toutes très diverses.Espoir pour les militants d'une sortie de crise,espoir pour toute la gauche?


Non,hélas,problème!


C'est que "le parti socialiste va changer de nature.Il deviendra un parti de supporters"(c'était déjà en bonne voie)et, plus grave:"Au lieu de faire l'opinion,il la suivra,il la subira".C'est à dire qu'il suivra le courant le plus fort qui conduit au parti démocrate des Etats-Unis lequel alterne au pouvoir avec le parti républicain dont on a parfois du mal à distinguer les différences.Déjà chez nous on ne compte plus les socialistes ou ex-socialistes qui collaborent avec Sarkozy ou Fillon.Des centaines d'autres sont prêts à les suivre pourvu que le président les sollicite.Plutôt tourner sa veste que de renoncer au moindre pouvoir.L'opportunisme,puisque c'est son nom,a déjà sévi dans notre histoire...Les coalitions sans contenu ont conduit l'Italie à la catastrophe.Le Ps s'y est essayé à ses dépends avec Poher. 


Certes,le parti et la gauche ne peuvent pas être ceux de 1971 ou même de 1981.La société de l'information,la communication sont passées par là comme la globalisation et la crise financière qui est une crise du système.L'écologie est une donnée nouvelle incontournable ...Mais ce qui manque avant tout c'est un projet,une stratégie et une prise en compte de ce qui rend la gauche nécessaire pour ses électeurs.On ne peut pas prétendre gouverner un pays,une Nation et l'Europe en se contentant de gérer sans tenter de modifier la société,sans tenter de faire progresser l'humanité.


L'idéologie n'est pas nécessaire pour goudronner les routes,ou distribuer des aides aux communes.Elle est indispensable pour faire rêver les électeurs et leur redonner confiance.C'est cet abandon des valeurs et des idées que nous reprochons au PS depuis des années.


Or,vous l'avez probablement noté,dans le projet de rassemblement contre Sarkozy,nulle part il n'est écrit que le but est de rassembler la gauche ou les socialistes et de gouverner pour notre électorat.C'est pourquoi nous suivrons l'université de La Rochelle en espérant qu'on ne jettera pas le bébé avec l'eau du bain.


   Marc Baldy

Post scriptum:La presse unanime rapporte que cette université d'été du PS a été un vrai succès."Les socialistes sont repartis de La Rochelle en ordre de marche...Martine Aubry a déminé le terrain....Mieux,les socialistes arrivaient à La Rocvhelle sans ligne politique, sans stratégie sans projet.Ils en repartent avec de belles images de leurs alliés venus à leur rencontre.Et avec deux discours charpentés de leur première secrétaire,l'un fixe le cap de la rénovation,l'autre renoue avec le chemin des idées..."(Bruno Dive-Sud-Ouest).L'éditorialiste de Libé conclut:"Il faudrait avoir l'esprit tordu pour ne pas considérer que le parti socialiste sort de son université en meilleur état que prévu."On ne peut que s'en réjouir.

N'en déplaise à BHL, le PS n'est pas mort.



28/08/2009
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion