763-Lettre à Sarko 5 posts

Iturria

Ituria,journal Sud Ouest,dessin parfaitement synthétique!


Lettre à M. Sarkozy Chantre De L'Ouverture [Surtout Celle, Dominicale, Des Magasins]

'Dessin

Or donc, il l'a dit, Nicolas Sarkozy, il ne s'arrêtera pas là.
Il va continuer.

L'ouverture.

Mais comme à Gauche, enfin au Parti Socialiste, c'est plus possible, vu que les socialistes ils sont plus morts encore que François Mitterrand, c'est désormais de l'ouverture des magasins, le dimanche, dont il va s'occuper.

Pour la justifier, cette ouverture, le 30 juin dernier, notre Président prenait pour victime, madame Obama et tout son tralala :

"Est-ce qu'il est normal que le dimanche, quand madame Obama veut, avec ses filles, visiter les magasins parisiens, j'dois passer un coup de téléphone pour les faire ouvrir ?" [Nicolas Sarkozy, Paris, La Défense - mardi 30 juin 2009]

Ne pouvant décemment laisser cette interrogation présidentielle sans réponse, je me mis au travail, et me fendis d'une lettre dans laquelle, je l'avoue, je me laissai brutalement, et Dieu sait pourquoi, gagner par un cynisme sans égal, enfin quoique, pas plus inférieur, ou épouvantable, que celui de M. Sarkozy et de son obligée patronale, Mme Parisot …


Non, M. le Président, ça n'est pas normal. C'est même un scandale ! Enfin quoi, vous, l'époux de la première dame de France, en être réduit à appeler des boutiques afin qu'elles puissent satisfaire, un dimanche, les besoins de madame Obama et ses filles ! Mais que votre tâche est lourde, "proprement inhumaine" !
Oh bien sûr, je les entends déjà, les esprits mauvais, persifler, se demandant comment vous avez pu "avoir" au bout du fil une boutique … fermée !
Non de grâce, ne vous abaissez pas à leur répondre, d'autant plus … qu'ils ne se sont même pas, les cons, posés la question. Au cas où, laissez le fidèle Lefebvre s'en charger.

Nonobstant, M. le Président, je voulais, sur ce dossier, celui du labeur dominical, vous assurer de mon soutien, vous dire que je suis derrière vous, à fond et à 172%. Car oui, il n'est pas normal que dans un pays rongé par le chômage, la précarité et les déficits, le magasin soit, le dimanche, fermé aux riches et autres nantis.
Il est grand temps, M. le Président, que les salariés de c'pays comprennent que pour sortir la patrie de l'ornière où vous l'avez mise, il faut, comme on dit, du cul se sortir les doigts. Sinon, dans la merde, on restera.

M. le Président, paraphrasant Guaino, votre nègre attitré et flamboyant, en vérité je vous le dis, j'aime mon pays, mais le drame de la France, c'est que "l'homme français" n'est pas assez entré dans l'histoire. Celle de l'ultra-libéralisme. Et c'est par le dimanche, votre altesse, que "l'homme français", à commencer par l'hôtesse de caisse, y entrera. Et sur une base humaine, juste, mais ferme : celle du volontariat.
Humaine et juste sur le papier.
Ferme (ta gueule et bosse) dans la réalité.

Je sais, mon souverain, ici où là, des voix s'élèvent, rouspètent, arguant qu'il est sacré, le dimanche, qu'il ne faut point y toucher ! Mais dans quel siècle vivent-elles ! Et dans quelle République ! Enfin, nom de Dieu, ne sommes-nous pas dans un pays laïc ?
Et quant à ceux qui, égoïstes, viendraient nous dire que le dimanche, c'est le jour où, autour d'un gigot et quelques fayots, la famille décomposée enfin se réunit, ont-ils seulement, les cuistres, pensé à l'avenir de leurs enfants, à la dette abyssale que nous leur léguerions si nous nous arcboutons sur des acquis sociaux d'un autre âge, refusant d'ouvrir, le dimanche, à l'argentée populace, les magasins des grandes surfaces !

M. Mon Président, endettés jusqu'au cul, d'augmentation de salaire privés et de pouvoir d'achat délestés, nous n'avons plus le choix dans la date, c'est maintenant, demain, via le Parlement, qu'il va falloir en mettre un coup, faire sauter le verrou, celui de la pensée unique, terrasser une bonne fois pour toute l'immobilisme, et libérer le travail, au nom du père, du profit et du sacro-saint bénéfice !
Ne nous voilons pas la face, et des magasins levons le rideau, du lundi au dimanche, enfin soyons, du bon côté du manche !

Et si cela ne suffit pas, pour votre second mandat, je vous suggère d'aller plus loin encore, soit de les faire ouvrir aussi la nuit, enfin 24 heures sur 24, sait-on jamais, si madame Obama et ses filles repassaient par là, je ne voudrais pas, M. l'époux de la première dame de France, que vous preniez sur vos heures, précieuses, de sommeil pour appeler ces feignasses, ces français qu'auraient l'outrecuidance de lever nocturnement le pied alors que nous souffrons atrocement du PIB !

Travaillons le dimanche, travaillons la semaine, travaillons la nuit, travaillons tout le temps et plus longtemps, mon Président !
Travaillons toujours plus, afin que le riche, le nanti, puisse se nourrir, se vêtir et se divertir quand bon lui semble. De jour comme de nuit. Le dimanche comme le lundi !
De ce travail, perpétuel, incessant, nous les gueux, les manants, nous en sortirons plus riches.
Humainement parlant.
Et comme nous serons fiers de pouvoir confier, dans un ultime râle, et comme de bien entendu sur notre lieu de travail, confier à nos fils, que nous fûmes toute une vie durant les petits serviteurs des grands de ce Monde.
Mais, s'il prenait à ce fils de nous répondre qu'ils ne furent grands que parce que nous fûmes à leurs genoux, alors, faites, mon altesse, que ce soit un dimanche, que les yeux, ad vitam eternam, nous fermâmes.


PS : Mon président, si jamais cela ne suffisait toujours pas, je veux dire ouvrir tous les jours, le magasin, et chaque nuit aussi, alors en bon ultra-libéral que je suis, je vous suggère ardemment d'inventer la semaine de huit jours.
"Eight Days A Week", in ze tongue of Madame Obama and his fucking daughters ..


http://sagephilippe.20minutes-blogs.fr/

                                            

Jogging fatal

Dessin du jour : Jogging fatal ...

dessin de Delize yahoo cartoons




21/07/2009
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 270 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion