756- Remaniement:Réactions des clients du bistro 16 posts



En attendant les réactions à ce nouveau gouvernement,voici quelques réactions significatives de la presse française,relevées dans le nouvelObs.

Ce qui m'a surpris personnellement c'est l'annonce de sa nomination par Frédéric Mitterrand lui-même,bourde qui aurait pu ou dû lui coûter cher.J'ai noté,comme d'autres probablement,sa réponse au 13heures qui explique peut être,sans la justifier, sa réponse favorable à Sarkozy...et en pied de nez à Lionel Jospin:"Le président Mitterrand n'ouvrait pas de droit d'inventaire."Cette nomination est "une farce tranquille" ironise Libé.

Avec ce remaniement,"l'ouverture" se referme,pas de nouveau rapt à gauche,seul Mercier vient du Modem mais son départ était connu et annoncé depuis longtemps.La réalité c'est que ce gouvernement abusivement nommé Fillon dispose dans le pays de 30% des voix  au mieux si l'on se réfère à la "grande victoire de l'UMP" aux européennes!...D'ailleurs le PS et la gauche qu'on disait déliquescents viennent de reprendre à la droite  trois cantons qu'elle détenait:Anduze,Alençon et Redon.

Pour Patrick Venries éditorialiste du quotidien SUD-OUEST, "les régionales ont déjà commencé,en ajoutant Estrosi à Brice Hortefeux..(Ils) incarnent les deux thèmes,qui dès la rentrée vont servir de rampe de lancement à  la campagne électorale":la sécurité et "la gabegie des élus locaux qui, à travers la réforme des collectivités locales," joueront le rôle de "boucs émissaires de la crise".
ça va saigner!L'opposition est avertie.Au Ps de s'y mettre et de ne pas barguigner
.
J'ajoute que,pour moi,la campagne électorale de la prochaine présidentielle est déjà lancée,sur ces deux thèmes,et que le chef d'orchestre de l'Elysée a placé son premier violon au ministère clé de l'intérieur.

Vous avez la possibilité de vous exprimer ici par un commentaire,ou en page d'accueil dans le sondage.
                                                                                      Marc Baldy


                                                      

 

Par chimulus

                                                     *****

 (http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites)

LA VOIX DU NORD
Hervé Favre

"On attendait un remaniement "light", simple réaménagement après le succès de l'UMP aux élections européennes. C'est finalement un mouvement plus large qui a été annoncé hier soir sur le perron de l'Élysée (...) La présence dans la charrette des condamnés de l'inexistant Bernard Laporte, remplacé par Rama Yade, d'Yves Jégo, qui n'accompagnera pas Sarkozy demain aux Antilles, et de Roger Karoutchi qui paie les trop nombreux couacs au Parlement, n'est pas une surprise. La surprise vient plutôt de l'arrivée de Michèle Alliot-Marie à la Justice, avec rang de ministre d'État. Une promotion qui cache en fait une opération de reprise en main du ministère de l'Intérieur par un fidèle, Brice Hortefeux, dont la nomination aux Affaires sociales dans le gouvernement sortant relevait de l'erreur de casting. Enfin, la confirmation de Jean-Louis Borloo en numéro deux et le passage de Valérie Létard de la Solidarité à l'Écologie confirment la forte coloration verte que Nicolas Sarkozy veut donner à son action."

DNA
Olivier Picard

"C'est un recadrage strict de l'équipe ministérielle qui a été opéré. Fini de rire. Fini le bling-bling. Fini l'esbrouffe. Fini le clinquant. Fini, même, l'imprévisible à la mode Rachida. Le nouveau gouvernement Fillon laisse a priori peu de place à l'improvisation, à l'amateurisme ou à l'innovation. On n'y retrouve désormais que des professionnels. Des durs à cuire qui ne flancheront pas à la première polémique. A l'image de Brice Hortefeux place Beauvau, tous les hommes du président occupent désormais des postes clé. Le G7 informel de l'Élysée est désormais la cellule de crise qui gère le pouvoir réel. En son sein, aucune personnalité suffisamment indomptable pour faire de l'ombre au patron. Que des grognards efficaces qui en veulent, sans susceptibilités mal placées et sans états d'âme. Une espèce de commando pour affronter les mauvais vents d'une crise qui fera tanguer la France jusqu'en 2012 (...) En basculant, déjà, dans son deuxième versant - moins lumineux - le quinquennat laisse derrière lui la légèreté des commencements."



SUD-OUEST
Bruno Dive

"Le remaniement annoncé hier s'avère de plus grande ampleur que prévue (...) La diversité se trouve relayée en bas du tableau gouvernemental et l'ouverture ne fait visiblement plus recette. Place aux fidèles et à la droite sérieuse. On est loin du joli casting de 2007, dont il est vrai qu'il a un peu déçu à l'épreuve du pouvoir (...) En annonçant prématurément sa propre nomination, Frédéric Mitterrand peut en tout cas se targuer d'avoir contraint Sarkozy, l'homme pressé, à précipiter l'annonce du remaniement. Mais sa gaffe en dit long sur les risques qu'il y a à faire appel à des personnalités de la "société civile". A propos, où est passé Claude Allègre qui annonçait lui aussi sa prochaine arrivée? Frédéric Mitterrand est sans doute un érudit et un fin lettré. Mais c'est de talent politique et de connaissance du Parlement qu'il aura besoin pour faire adopter de nouveau la loi Hadopi."

LE COURRIER PICARD
Didier Louis

"Huit sortants, huit entrants, une vingtaine de ministres changeant de périmètre : on est passé de l'ajustement mécanique annoncé, rendu obligatoire par le départ de Rachida Dati et Michel Barnier, à un grand mouvement d'horlogerie. Le remaniement ministériel est plus large que prévu (...) Pour autant, point de rééquilibrage politique mais, la formule n'est pas usurpée, un jeu de chaises musicales qu'aurait compliqué le refus opposé par Michèle Alliot-Marie de rester à l'Intérieur flanquée d'un certain Estrosi (...) L'ouverture continue cahin-caha, avec le ralliement du trésorier du parti de François Bayrou. L'arrivée en fanfare du flamboyant Frédéric Mitterrand, qui a commis sa première bourde en annonçant lui-même sa nomination, relève davantage du symbole chic. A défaut de Jack Lang, thuriféraire de l'ex-président, Nicolas Sarkozy recrute le neveu."

                                                             

Essai non transformé pour Nanard, qui n'a pas vu son personnage renouvelé dans la dernière distribution gouvernementale...

tchao_pantin


                            visitez le site de tropic@lboy

                                                          

un Mitterrand au gouvernement

mercredi24juin je veux mon neveu.jpg


24/06/2009
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion